Andreas Skov Olsen est pratiquement certain d'être l'un des meilleurs joueurs de cette nouvelle saison en Jupiler Pro League. Lors de la journée inaugurale où le Club Brugeois recevait Genk, l'ailier droit a déjà inscrit deux buts et a été l'une des vedettes de son équipe, qui n'a par ailleurs pas fait de cadeau. Les buts marqués par le Danois étaient de haut niveau. En première période, il a conclu une attaque, comme il le fait souvent, par une frappe directe violente et imparable. Certes, une grande partie du travail avait été réalisée juste avant par le nouvel attaquant Ferran Jutglà, qui a parfaitement exploité le long ballon dans la profondeur de Clinton Mata avant de se retourner et de servir idéalement le pied gauche du dynamiteur danois . Le champion de Belgique pouvait se montrer flatté de prendre l'avantage, car il n'a pas toujours fait le poids dans le jeu face à un Genk sans complexe, qui a enchaîné les offensives les unes après les autres.
...

Andreas Skov Olsen est pratiquement certain d'être l'un des meilleurs joueurs de cette nouvelle saison en Jupiler Pro League. Lors de la journée inaugurale où le Club Brugeois recevait Genk, l'ailier droit a déjà inscrit deux buts et a été l'une des vedettes de son équipe, qui n'a par ailleurs pas fait de cadeau. Les buts marqués par le Danois étaient de haut niveau. En première période, il a conclu une attaque, comme il le fait souvent, par une frappe directe violente et imparable. Certes, une grande partie du travail avait été réalisée juste avant par le nouvel attaquant Ferran Jutglà, qui a parfaitement exploité le long ballon dans la profondeur de Clinton Mata avant de se retourner et de servir idéalement le pied gauche du dynamiteur danois . Le champion de Belgique pouvait se montrer flatté de prendre l'avantage, car il n'a pas toujours fait le poids dans le jeu face à un Genk sans complexe, qui a enchaîné les offensives les unes après les autres.À la fin du match, Skov Olsen a prouvé que sa technique de frappe ne se trouve pas seulement dans son pied gauche. Le remplaçant Cyle Larin trouvait le poteau de Maarten Vandevoordt en tentant de convertir un penalty, mais le numéro 7 brugeois était présent au rebond pour propulser le ballon au fond des filets de son pied droit. Le stade Jan Breydel pouvait exploser car les supporters savaient à ce moment que la première victoire de la saison était en poche. Elle était signée du sceau du jeune attaquant, qui a également pu prendre part au traditionnel rituel du mégaphone avec le public après le match.Andreas Skov Olsen est arrivé en Venise du Nord l'hiver dernier en provenance de la formation italienne de Bologne. Les dirigeants brugeois ont signé un chèque de sept millions en espérant que le Danois puisse être l'individualité qui allait permettre à leur équipe de prendre le dessus sur le leader, l'Union Saint-Gilloise. Un coup dans le mille. Le FC Bruges avait aussi transféré Tajon Buchanan, Dennis Odoi et Sargis Adamyan, mais c'est surtout le Danois qui a relancé des joueurs de Bruges alternant le bon et le moins bon à cette période. Avec un Simon Mignolet en état de grâce lors des Play-offs notamment, il a été l'un des grands artisans du nouveau titre de champion de Belgique des Brugeois, le troisième consécutif. Match après match, il a élevé son niveau de jeu et les fans ont rapidement été séduit par le pied gauche dévastateur de celui qui évolue aussi sur le flanc droit. Son premier but en championnat a été marqué contre l'Antwerp, d'une belle frappe lointaine qui n'a laissé aucune chance à un Jean Butez qui est pourtant l'un des trois meilleurs gardiens de la Jupiler Pro League. Cette réalisation a donné le ton pour le reste de la saison.Dire que Skov Olsen a offert le titre au Club peut presque être pris au pied de la lettre. Après qu'Alfred Schreuder l'ait moins utilisé au milieu des play-offs, il a retrouvé tout son saignant dans les moments importants et notamment les derniers matches de la saison. Lors du déplacement à l'Union, il a prouvé à l'entraîneur qu'il devait être toujours sur le terrain et a signé deux passes décisives. Il a offert le but d'ouverture tant attendu à Hans Vanaken sur un un centre parfait. Le ballon déposé sur la tête du Diable Rouge n'avait plus qu'à finir sa course au fond des filets. Dans le temps additionnel, le Danois a remonté le terrain ballon au pied après qu'Anthony Moris, le gardien unioniste, soit monté dans le rectangle brugeois pour apporter le surnombre sur un coup de coin en faveur de son équipe. Il a cependant été arrêté dans sa chevauchée avant de pouvoir propulser le cuir aux fonds des filets bruxellois. Ce sera finalement Antonio Nusa qui conclura cette action confuse. En étant décisif à deux reprises, Skov Olsen a permis au FC Bruges de reprendre la main en tête du classement et de ne plus la lâcher.Le Danois peut également se réjouir à l'approche de la fin l'année civile. Le sélectionneur danois Kasper Hjulmand comptera sur lui lors de la Coupe du monde au Qatar. Le Danemark rencontrera la France, l'Australie et la Tunisie lors de la phase de groupe et possède de belles chances d'aller plus loin dans le tournoi. Si l'attaquant du Club peut démontrer son talent sur les pelouses qataries, il peut certainement espérer un transfert vers une formation encore plus huppée. Il sera en effet difficile à partir de ce moment que le champion de Belgique puisse conserver son golden boy très longtemps dans ses rangs.