La saison 2022 de Remco Evenepoel (Quick Step - Aplha Vynil) débutera mercredi au Tour de la Communauté de Valence (2.Pro), une course à étapes de cinq jours qui se terminera dimanche en Espagne.

"J'ai vraiment essayé de profiter un maximum du repos au début de l'hiver mais après deux, trois mois, on commence à être un peu nerveux, à sentir les sensations de course, je suis donc content de commencer à Valence", a déclaré mardi en conférence de presse Remco Evenepoel, arrivé en Espagne après une semaine de stage en Algarve.

Le Tour de la Communauté de Valence, qui ne propose aucun contre-la-montre, sera plutôt propice aux grimpeurs. La route s'élèvera dès la 1e étape, une étape vallonnée de 173 km entre Les Alqueries et Torralba del Pinar, avec quatre ascensions dont trois de deuxième catégorie et une de troisième catégorie. Le plat de résistance sera au menu de la 3e étape, Alicante - Antenas del Maigmo (155 km) qui se terminera au bout d'une ascension de 9,9 kilomètres à 7,5% avec la partie finale non goudronnées sur 2 km. "Ca sera dur dès la 1e étape, dont je n'ai pas reconnu le parcours. On a reconnu la 3e étape mais nous n'avons pas vu l'arrivée. Vu l'état de la route, on pensait que c'était une erreur de GPS. Mais apparemment pas. On peut s'attendre à une belle étape de mountainbike".

Le coureur belge de 22 ans, qu'il a eus le 25 janvier, ne se fixe pas d'objectifs précis en termes de résultats pour sa rentrée. "Je vais faire le maximum pour me mêler à la victoire dans la 1re et la 3e étape, et on verra ce que ça donnera. Il y aura aussi ici des gars qui ont déjà roulé la semaine passée au Challenge de Majorque. Je vais aussi essayer d'aider l'équipe dans les étapes de sprint. Gagner immédiatement n'est pas très important. Le plus important est d'avoir les bonnes sensations et d'essayer de suivre les meilleurs. Cette semaine, je veux surtout attraper le rythme de la course. C'est toujours difficile de dire à quoi on s'attend pour une première semaine de course. Je ne paniquerai en tous cas pas si je termine la semaine sans victoire. Je viserai plutôt le Tour de l'Algarve (16-20 février)".

La saison 2022 de Remco Evenepoel (Quick Step - Aplha Vynil) débutera mercredi au Tour de la Communauté de Valence (2.Pro), une course à étapes de cinq jours qui se terminera dimanche en Espagne."J'ai vraiment essayé de profiter un maximum du repos au début de l'hiver mais après deux, trois mois, on commence à être un peu nerveux, à sentir les sensations de course, je suis donc content de commencer à Valence", a déclaré mardi en conférence de presse Remco Evenepoel, arrivé en Espagne après une semaine de stage en Algarve. Le Tour de la Communauté de Valence, qui ne propose aucun contre-la-montre, sera plutôt propice aux grimpeurs. La route s'élèvera dès la 1e étape, une étape vallonnée de 173 km entre Les Alqueries et Torralba del Pinar, avec quatre ascensions dont trois de deuxième catégorie et une de troisième catégorie. Le plat de résistance sera au menu de la 3e étape, Alicante - Antenas del Maigmo (155 km) qui se terminera au bout d'une ascension de 9,9 kilomètres à 7,5% avec la partie finale non goudronnées sur 2 km. "Ca sera dur dès la 1e étape, dont je n'ai pas reconnu le parcours. On a reconnu la 3e étape mais nous n'avons pas vu l'arrivée. Vu l'état de la route, on pensait que c'était une erreur de GPS. Mais apparemment pas. On peut s'attendre à une belle étape de mountainbike". Le coureur belge de 22 ans, qu'il a eus le 25 janvier, ne se fixe pas d'objectifs précis en termes de résultats pour sa rentrée. "Je vais faire le maximum pour me mêler à la victoire dans la 1re et la 3e étape, et on verra ce que ça donnera. Il y aura aussi ici des gars qui ont déjà roulé la semaine passée au Challenge de Majorque. Je vais aussi essayer d'aider l'équipe dans les étapes de sprint. Gagner immédiatement n'est pas très important. Le plus important est d'avoir les bonnes sensations et d'essayer de suivre les meilleurs. Cette semaine, je veux surtout attraper le rythme de la course. C'est toujours difficile de dire à quoi on s'attend pour une première semaine de course. Je ne paniquerai en tous cas pas si je termine la semaine sans victoire. Je viserai plutôt le Tour de l'Algarve (16-20 février)".