Selon eux, la lutte pour le titre dans la plus haute division nationale de football lors de la saison 2013-2014 a été faussée au profit du RSC Anderlecht. La plainte de Duchâtelet est dirigée contre Anthony Vanden Borre et Ilombe Mboyo, respectivement joueurs d'Anderlecht et du RC Genk, contre ces deux clubs, et contre X. La plainte de Van Damme et Mpoku porte contre les deux mêmes clubs et contre X.

Roland Duchâtelet soutient depuis l'été 2014 que le combat pour le titre en fin de saison 2013-2014 a été faussé. Le Standard de Liège avait terminé en tête de la phase classique cette année-là, mais après les playoffs, Anderlecht a remporté le titre, devant le Standard et le Club de Bruges. Le président du Standard de l'époque soupçonne que deux matches ont été truqués, Anderlecht-Genk le 11 mai (4-0) et Genk-Bruges le 15 mai (3-2).

A l'approche de ce premier match, Anthony Vanden Borre, alors joueur d'Anderlecht, aurait distribué des montres de luxe aux joueurs de Genk, afin qu'ils lèvent le pied pendant la rencontre. Avant le second match incriminé, le joueur de Genk Ilombe Mboyo aurait également offert des montres de luxe à ses coéquipiers, histoire de s'assurer qu'ils seraient surmotivés contre le Club de Bruges. Genk était à ce moment dernier des playoffs 1, n'ayant rien à gagner ou à perdre.

Des rumeurs de fraude avaient déjà été évoquées dans le documentaire "Le milieu du terrain" que la RTBF a diffusé le 29 septembre 2021. Un joueur y avait déclaré anonymement qu'un certain nombre de ses pairs avaient effectivement reçu des montres.

Outre Roland Duchâtelet, Jelle Van Damme et Paul-José Mpoku, trois supporters du Standard ont également porté plainte, confirment leurs avocats. Auparavant, le RSC Anderlecht avait à son tour porté plainte pour des faits de falsification de compétition au cours de la même saison.

Selon eux, la lutte pour le titre dans la plus haute division nationale de football lors de la saison 2013-2014 a été faussée au profit du RSC Anderlecht. La plainte de Duchâtelet est dirigée contre Anthony Vanden Borre et Ilombe Mboyo, respectivement joueurs d'Anderlecht et du RC Genk, contre ces deux clubs, et contre X. La plainte de Van Damme et Mpoku porte contre les deux mêmes clubs et contre X.Roland Duchâtelet soutient depuis l'été 2014 que le combat pour le titre en fin de saison 2013-2014 a été faussé. Le Standard de Liège avait terminé en tête de la phase classique cette année-là, mais après les playoffs, Anderlecht a remporté le titre, devant le Standard et le Club de Bruges. Le président du Standard de l'époque soupçonne que deux matches ont été truqués, Anderlecht-Genk le 11 mai (4-0) et Genk-Bruges le 15 mai (3-2). A l'approche de ce premier match, Anthony Vanden Borre, alors joueur d'Anderlecht, aurait distribué des montres de luxe aux joueurs de Genk, afin qu'ils lèvent le pied pendant la rencontre. Avant le second match incriminé, le joueur de Genk Ilombe Mboyo aurait également offert des montres de luxe à ses coéquipiers, histoire de s'assurer qu'ils seraient surmotivés contre le Club de Bruges. Genk était à ce moment dernier des playoffs 1, n'ayant rien à gagner ou à perdre. Des rumeurs de fraude avaient déjà été évoquées dans le documentaire "Le milieu du terrain" que la RTBF a diffusé le 29 septembre 2021. Un joueur y avait déclaré anonymement qu'un certain nombre de ses pairs avaient effectivement reçu des montres. Outre Roland Duchâtelet, Jelle Van Damme et Paul-José Mpoku, trois supporters du Standard ont également porté plainte, confirment leurs avocats. Auparavant, le RSC Anderlecht avait à son tour porté plainte pour des faits de falsification de compétition au cours de la même saison.