Anderlecht a un peu surpris son monde en annoncant mercredi l'arrivée de Kristoffer Olsson, 26 ans. Le milieu de terrain suédois s'est engagé pour quatre ans. Il aura pour tâche de remplacer Albert Sambi Lokonga qui a rejoint Arsenal voici deux jours. D'autres noms circulaient pourtant à Saint-Guidon pour remplacer ce dernier : Fausto Vera, international argentin espoirs qui évolue à Argentinos Juniors et Njegos Petrovic, un milieu de terrain serbe évoluant à l'Etoile Rouge de Belgrade. Mais le directeur sportif du club bruxellois Peter Verbeke a pris l'habitude de brouiller les pistes depuis son arrivée puisque les noms de garçons comme Wesley Hoedt, Benito Raman ou Sergio Gomez n'avaient pas beaucoup été mentionnés par les suiveurs d'Anderlecht avant l'officialisation de leur transfert.

Formé à Norrköping, Olsson a rejoint Arsenal en 2011, à l'âge de 16 ans. Il a ensuite évolué au FC Midtjylland entre 2014 et 2017, remportant le titre en 2015. En janvier 2017, il signait à l'AIK Solna, avec qui il devenait champion de Suède en 2018. Le milieu de terrain quittait la Suède pour Krasnodar, en Russie, en janvier 2019. Il aura disputé 80 matches et marqué quatre buts pour son dernier club.

TITULAIRE PENDANT L'EURO

Kristoffer Olsson compte 29 présences en équipe nationale suédoise. Il était titulaire lors des quatre matchs de la Suède à l'Euro. Il avait aussi remporté l'Euro espoirs 2015. "J'aime le football technique et les bonnes passes, mais je fais aussi tout ce que je peux pour gagner", a confié la nouvelle recrue bruxelloise. "Ce club est en train d'écrire une nouvelle histoire et je veux en faire partie, pour finalement à nouveau remporter des titres avec le RSC Anderlecht. Je connais bien sûr aussi certains de mes prédécesseurs suédois tels que Pär Zetterberg et Christian Wilhelmsson, lesquels ont réalisé un travail fantastique ici. J'espère poursuivre sur la voie qu'ils ont tracée."Le nouveau numéro 20 mauve sera le 11e Suédois à évoluer au Parc Astrid et si les deux joueurs cités par la nouvelle recrue ont laissé une trace dans l'histoire du club, les derniers venus du pays scandinave ont laissé un moins bon souvenir: de Max Von Schlebrügge l'improbable cousin d'Uma Thurman, à Guillermo Molins en passant par Samuel Armenteros. Seul l'arrière gauche Behrang Safari laisse un assez bon souvenir aux Bruxellois qui comptent encore un Suédois dans leur effectif, : Isaac Kiese Thelin, qui ne devrait pas faire de vieux os à l'ombre de Saint-Guidon. Pour l'anecdote, Olsson a été champion d'Europe espoirs avec la Suède en compagnie de Thelin. Mais il n'avait pas joué de la compétition en raison d'une fracture du péroné dont il se remettait à l'entame du tournoi.

UN JOUEUR QUI AIME LE BALLON ET LA VERTICALITE

"Kristoffer Olsson a été formé à Arsenal et ça se remarque tout de suite", a déclaré le directeur sportif Peter Verbeke. "Il aime être en possession du ballon, il pense vite, il est créatif et il essaie toujours de jouer dans la verticalité. Il correspond à notre philosophie de jeu et il pourra évoluer à différentes positions dans notre milieu de terrain."

La nouvelle recrue d'Anderlecht a été formée à Arsenal où il a croisé la route de Thomas Vermaelen et Mikel Arteta., iStock
La nouvelle recrue d'Anderlecht a été formée à Arsenal où il a croisé la route de Thomas Vermaelen et Mikel Arteta. © iStock

EQUIPIER DE VERMAELEN ET D'ARTETA LE TEMPS D'UN MATCH

On l'a dit, Kristoffer Olsson a été formé à Arsenal, le club de celui qu'il doit remplacer à Anderlecht. A Londres, il a notamment été capitaine des Gunners lors de la Youth League aux côtés de garçons comme Serge Gnabry (désormais au Bayern Munich) ou Hector Bellerin.

Kristoffer Olsson ne portera qu'une seule fois le maillot des Gunners en compétition officielle, le 25 septembre 2013. Au troisième tour de la League Cup, Arsenal patine contre West Bromwich et le jeune Suédois remplace Isaac Hayden à la 83e minute. Il jouera donc les prolongations auxquelles seront poussés les hommes d'Arsène Wenger avant de transformer son tir au but. Arsenal gagnera cette séance sur le score de 4-5.

Notons deux petits faits lors de cette rencontre. Le capitaine du club londonien était notre compatriote Thomas Vermaelen alors que l'actuel entraîneur des Gunners Mikel Arteta était titulaire avant de sortir à la 94e pour 11 minutes de jeu en commun avec Olsson.

A Midtjylland, Olsson à gauche sur la photo a croisé la route de Paul Onuachu (à sa droite), le meilleur buteur du dernier championnat de Belgique., iStock
A Midtjylland, Olsson à gauche sur la photo a croisé la route de Paul Onuachu (à sa droite), le meilleur buteur du dernier championnat de Belgique. © iStock

IL A JOUE AVEC ONUACHU AU DANEMARK

Prêté à Midtjylland en 2014, Kristoffer Olsson signera ensuite un contrat de deux ans avec le club danois. En 2015, un certain Jess Thorup, passé sur les bancs de La Gantoise et de Genk, est nommé T1. Mais ce n'est pas la seule connaissance de Pro League qu'il fréquentera. Il y aura Gustav Wikheim lui aussi passé par Gand et surtout Paul Onuachu, le meilleur buteur du défunt championnat qu'Olsson n'aura peut-être pas le temps de recroiser le temps d'un double duel cette saison. Parmi les autres joueurs qui ont évolué en même temps que lui à Midtjylland, on peut aussi citer quelques noms "ronflants" comme Pione Sisto, international danois régulier même s'il n'était pas présent au dernier championnat d'Europe, les internationaux finlandais Tim Sparv et Daniel O'Shaughnessy que les Diables rouges ont croisé lors du premier tour de l'Euro et... Rafael van der Vaart. L'homme aux 109 sélections sous la liquette orange des Pays-Bas y a joué une vingtaine de matches entre 2016 et 2018.

Anderlecht a un peu surpris son monde en annoncant mercredi l'arrivée de Kristoffer Olsson, 26 ans. Le milieu de terrain suédois s'est engagé pour quatre ans. Il aura pour tâche de remplacer Albert Sambi Lokonga qui a rejoint Arsenal voici deux jours. D'autres noms circulaient pourtant à Saint-Guidon pour remplacer ce dernier : Fausto Vera, international argentin espoirs qui évolue à Argentinos Juniors et Njegos Petrovic, un milieu de terrain serbe évoluant à l'Etoile Rouge de Belgrade. Mais le directeur sportif du club bruxellois Peter Verbeke a pris l'habitude de brouiller les pistes depuis son arrivée puisque les noms de garçons comme Wesley Hoedt, Benito Raman ou Sergio Gomez n'avaient pas beaucoup été mentionnés par les suiveurs d'Anderlecht avant l'officialisation de leur transfert. Formé à Norrköping, Olsson a rejoint Arsenal en 2011, à l'âge de 16 ans. Il a ensuite évolué au FC Midtjylland entre 2014 et 2017, remportant le titre en 2015. En janvier 2017, il signait à l'AIK Solna, avec qui il devenait champion de Suède en 2018. Le milieu de terrain quittait la Suède pour Krasnodar, en Russie, en janvier 2019. Il aura disputé 80 matches et marqué quatre buts pour son dernier club.TITULAIRE PENDANT L'EUROKristoffer Olsson compte 29 présences en équipe nationale suédoise. Il était titulaire lors des quatre matchs de la Suède à l'Euro. Il avait aussi remporté l'Euro espoirs 2015. "J'aime le football technique et les bonnes passes, mais je fais aussi tout ce que je peux pour gagner", a confié la nouvelle recrue bruxelloise. "Ce club est en train d'écrire une nouvelle histoire et je veux en faire partie, pour finalement à nouveau remporter des titres avec le RSC Anderlecht. Je connais bien sûr aussi certains de mes prédécesseurs suédois tels que Pär Zetterberg et Christian Wilhelmsson, lesquels ont réalisé un travail fantastique ici. J'espère poursuivre sur la voie qu'ils ont tracée."Le nouveau numéro 20 mauve sera le 11e Suédois à évoluer au Parc Astrid et si les deux joueurs cités par la nouvelle recrue ont laissé une trace dans l'histoire du club, les derniers venus du pays scandinave ont laissé un moins bon souvenir: de Max Von Schlebrügge l'improbable cousin d'Uma Thurman, à Guillermo Molins en passant par Samuel Armenteros. Seul l'arrière gauche Behrang Safari laisse un assez bon souvenir aux Bruxellois qui comptent encore un Suédois dans leur effectif, : Isaac Kiese Thelin, qui ne devrait pas faire de vieux os à l'ombre de Saint-Guidon. Pour l'anecdote, Olsson a été champion d'Europe espoirs avec la Suède en compagnie de Thelin. Mais il n'avait pas joué de la compétition en raison d'une fracture du péroné dont il se remettait à l'entame du tournoi.UN JOUEUR QUI AIME LE BALLON ET LA VERTICALITE"Kristoffer Olsson a été formé à Arsenal et ça se remarque tout de suite", a déclaré le directeur sportif Peter Verbeke. "Il aime être en possession du ballon, il pense vite, il est créatif et il essaie toujours de jouer dans la verticalité. Il correspond à notre philosophie de jeu et il pourra évoluer à différentes positions dans notre milieu de terrain."EQUIPIER DE VERMAELEN ET D'ARTETA LE TEMPS D'UN MATCHOn l'a dit, Kristoffer Olsson a été formé à Arsenal, le club de celui qu'il doit remplacer à Anderlecht. A Londres, il a notamment été capitaine des Gunners lors de la Youth League aux côtés de garçons comme Serge Gnabry (désormais au Bayern Munich) ou Hector Bellerin.Kristoffer Olsson ne portera qu'une seule fois le maillot des Gunners en compétition officielle, le 25 septembre 2013. Au troisième tour de la League Cup, Arsenal patine contre West Bromwich et le jeune Suédois remplace Isaac Hayden à la 83e minute. Il jouera donc les prolongations auxquelles seront poussés les hommes d'Arsène Wenger avant de transformer son tir au but. Arsenal gagnera cette séance sur le score de 4-5.Notons deux petits faits lors de cette rencontre. Le capitaine du club londonien était notre compatriote Thomas Vermaelen alors que l'actuel entraîneur des Gunners Mikel Arteta était titulaire avant de sortir à la 94e pour 11 minutes de jeu en commun avec Olsson.IL A JOUE AVEC ONUACHU AU DANEMARKPrêté à Midtjylland en 2014, Kristoffer Olsson signera ensuite un contrat de deux ans avec le club danois. En 2015, un certain Jess Thorup, passé sur les bancs de La Gantoise et de Genk, est nommé T1. Mais ce n'est pas la seule connaissance de Pro League qu'il fréquentera. Il y aura Gustav Wikheim lui aussi passé par Gand et surtout Paul Onuachu, le meilleur buteur du défunt championnat qu'Olsson n'aura peut-être pas le temps de recroiser le temps d'un double duel cette saison. Parmi les autres joueurs qui ont évolué en même temps que lui à Midtjylland, on peut aussi citer quelques noms "ronflants" comme Pione Sisto, international danois régulier même s'il n'était pas présent au dernier championnat d'Europe, les internationaux finlandais Tim Sparv et Daniel O'Shaughnessy que les Diables rouges ont croisé lors du premier tour de l'Euro et... Rafael van der Vaart. L'homme aux 109 sélections sous la liquette orange des Pays-Bas y a joué une vingtaine de matches entre 2016 et 2018.