Il n'y a pas que Romelu Lukaku qui a atteri à Milan, c'est aussi le cas de la "légende de Liverpool", même si ce sera chez le voisin de l'Inter. La signature de Divock Origi chez le nouveau champion national, l'AC Milan, était l'une des grandes nouvelles du jour dans la presse sportive italienne. Chez les Reds, le Diable Rouge avait gagné tout ce qu'il y avait à gagner: Premier League, FA Cup, League Cup, Ligue des Champions et Coupe du Monde des clubs. Un vrai champion pour Milan, même s'il n'a jamais réussi à s'imposer dans un costume de titulaire du côté de Liverpool. Lors des deux dernières saisons, il n'a pas joué plus de 1 000 minutes de jeu, soit l'équivalent d'une... dizaine de matchs. Et en dehors de quelques buts incroyables, souvenez-vous de sa campagne 2018-19 de Ligue des champions, il ne marquait pas des masses non plus.
...

Il n'y a pas que Romelu Lukaku qui a atteri à Milan, c'est aussi le cas de la "légende de Liverpool", même si ce sera chez le voisin de l'Inter. La signature de Divock Origi chez le nouveau champion national, l'AC Milan, était l'une des grandes nouvelles du jour dans la presse sportive italienne. Chez les Reds, le Diable Rouge avait gagné tout ce qu'il y avait à gagner: Premier League, FA Cup, League Cup, Ligue des Champions et Coupe du Monde des clubs. Un vrai champion pour Milan, même s'il n'a jamais réussi à s'imposer dans un costume de titulaire du côté de Liverpool. Lors des deux dernières saisons, il n'a pas joué plus de 1 000 minutes de jeu, soit l'équivalent d'une... dizaine de matchs. Et en dehors de quelques buts incroyables, souvenez-vous de sa campagne 2018-19 de Ligue des champions, il ne marquait pas des masses non plus. Pourquoi dès lors le Milan l'a-t-il choisi et pourquoi est-ce une si bonne nouvelle pour le football belge ? Tout d'abord, Origi correspond à la philosophie que veut mettre en place le club lombard. Malgré un rachat par un fonds d'investissement américain et une saison 2021-22 riche en succès sportifs, les Rossoneri ne peuvent pas faire de folies sur le plan financier. Un Origi qui est libre de tout contrat est alors une belle opportunité à saisir. Le Belge de 27 ans n'est pas seulement bon marché, il apporte aussi beaucoup d'expérience dans ses bagages, notamment la victoire en Ligue des champions. La nouvelle direction de l'AC Milan estime que ce vécu est important pour permettre à son club de retrouver les sommets européens. Malgré son statut général de réserviste, Divock Origi fut l'un des acteurs principaux dans le money time de cette campagne victorieuse de CL, voici trois ans. Il a marqué deux fois lors du légendaire match retour de la demi-finale contre Barcelone et a aussi trouvé la faille en finale. C'est ainsi qu'il est devenu un véritable héros culte du côté d'Anfield Road. Le Belge sera la première recrue du nouveau conseil d'administration de RedBird, ce qui suscite un intérêt plus prononcé de la part des médias transalpins. Origi, passionné de mode, pourrait parfaitement s'intégrer dans la capitale italienne de la mode. Cela changerait de la froideur de l'Angleterre. Les tenues et coiffures excentriques d'Origi auraient sans doute plus de succès en Lombardie.L'attaquant diabolique n'est pas seulement qu'une belle opportunité financière, mais il possède aussi le profil idéal pour s'intégrer au système de Stefano Pioli. Dans sa quête de renforts, le champion d'Italie est particulièrement intéressé par des joueurs très polyvalents. La saison dernière, le technicien rossonero a constamment employé un 4-2-3-1, mais pour le nouvel exercice, il veut rendre le jeu de sa formation plus imprévisible. Il voudra donc que son équipe puisse s'aligner dans différents systèmes tactiques. Avec un joueur comme Origi, capable d'évoluer comme attaquant dans la profondeur, comme deuxième attaquant et sur les flancs, Pioli pourrait apporter de la diversité à son animation offensive. Dans cette optique, les autres cibles de transferts telles que Noa Lang, Charles De Ketelaere, Hakim Ziyech et Marco Asensio semblent également des choix logiques.Le rôle principal qu'on devrait cependant lui confier devrait être celui d'attaquant de l'ombre, aux côtés d'Olivier Giroud. Mais il est aussi possible qu'il soit aligné comme attaquant de pointe jouant dans les seize mètres puisque Giroud fêtera ses 36 ans en septembre et n'a pas toujours été le premier choix de Pioli la saison dernière. Le Français a malgré tout marqué 14 buts en Serie A, dont la grande majorité sont tombés au début de cette année civil. L'autre avant-centre, Zlatan Ibrahimovic, est encore plus âgé puisqu'il a 41 ans. En plus, il sera absent jusqu'en janvier 2023 à cause d'une blessure au genou. Toutes les planètes semblent donc alignées pour que Divock Origi soit titulaire et accumule enfin du temps de jeu.Milan va-t-il devenir un bastion "belge" dans les prochains mois puisqu'en plus d'Origi, Alexis Saelemaekers porte déjà les couleurs rossoneri et que De Ketelaere pourrait y poser ses valises prochainement, tout comme son coéquipier brugeois, le Néerlandais Noa Lang. Le transfert du Diable Rouge pourrait-il changer la donne pour ces dossiers ? Probablement pas, car le budget de transferts de Milan, estimé à environ 50 millions d'euros, ne sera pas affecté par la venue du joueur passé par Lille. On peut juste se demander si le vainqueur du dernier Scudetto est capable d'acheter les deux joueurs en regard de ce budget mercato, alors que Lang est estimé à 20 millions d'euros et CDK à 40... De plus, Origi, comme l'on a dit peut aussi évoluer sur les flancs, ce qui diminue les chances du transfert de Lang, par exemple.Pour Saelemaekers, la prochaine venue de son coéquipier en équipe nationale, n'est pas spécialement non plus une bonne nouvelle. L'ailier droit avait commencé en force la saison écoulée, avant de disparaître quelque peu de la circulation après le Nouvel An. Le Milan pourrait bien lui dire adieu cet été, puisqu'il a déjà été proposé comme monnaie d'échange pour plusieurs transferts, dont celui de Noa Lang. Si en plus d'Origi, De Ketelaere ou Marco Asensio devaient débarquer à San Siro, on imagine mal Saelemaekers rester. Surtout qu'il lui faudra se montrer en vue de la Coupe du monde au Qatar qui arrive.Un transfert qui aura mis du temps à s'officialiserLe transfert d'Origi était en tout cas dans les tuyaux depuis longtemps puisque les premières rumeurs annonçant sa venue en Italie remontent déjà au mois de janvier. Il aura pourtant fallu attendre cette semaine pour que tout devienne officiel. L'attaquant diabolique a dû faire preuve de beaucoup de patience pour trois raisons. Tout d'abord, Milan s'est retrouvé dans un processus de rachat, avec InvestCorp de Bahreïn comme grand favori avant que RedBird ne rafle la mise pour un milliard d'euros. Le volet des transferts est alors devenu moins importants.Deuxièmement, il fallait renégocier les contrats du directeur technique Paolo Maldini et du directeur sportif Frederic Massara, les deux architectes qui ont dessiné le nouveau succès du Diavolo rossonero. Leurs contrats expiraient à la fin du mois et un accord a mis du temps à être conclu. Désormais, tout semble être en ordre et le duo peut maintenant pleinement se concentrer sur le mercato estival.Enfin, l'AC Milan cherchait aussi de l'argent frais pour réaliser ses transferts. Il viendra de RedBird, mais aussi d'un nouveau contrat de sponsoring avec Puma qui a été prolongé cette semaine et qui devrait rapporter environ 30 millions d'euros par saison, soit environ 15 de plus qu'avant.En d'autres termes, Milan entre dans une nouvelle ère et Divock Origi est la première pierre du nouvel édifice. Maintenant, c'est à la "légende de Liverpool" d'être à la hauteur de ces promesses et d'accumuler du temps de jeu afin d'intégrer la sélection de Roberto Martínez pour le Mondial au Qatar.