Remco Evenepoel n'a pas manqué sa reprise de la saison. Pour sa première course de 2022, le coureur de Quick Step-Alpha Vinyl a remporté la première étape du Tour de la Communauté de Valence (2.Pro) sur 166,7 km entre Les Alqueries et Torralba del Pinar mercredi. Il a devancé le Russe Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) et l'Espagnol Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers).

Cinq coureurs se plaçaient dans l'échappée du jour avec les Espagnols Joan Bou (Euskaltel-Euskadi), Jesus Ezquerra (Burgos-BH) et David Gonzalez et Ivan Moreno (Caja Rural) et l'Américain Ben King (Human Powered Health). Après avoir compté plus de cinq minutes d'avance, le groupe de tête voyait son avance fondre après la montée d'El Remolcador, col de deuxième catégorie et deuxième des quatres difficultés de la journée. Le peloton reprenait finalement les échappés à 32 kilomètres de l'arrivée.

Dans le final, les équipes des favoris augmentaient le tempo dans les premiers kilomètres de la montée vers Torralba del Pinar. À 4,7 kilomètres de l'arrivée et un kilomètre du sommet, Remco Evenepoel plaçait son attaque et laissait ses concurrents sur place. Aleksandr Vlasov tentait d'accompagner Evenepoel mais ne parvenait pas à suivre le rythme. Le natif de Schepdaal gérait son avance dans la descente vers la ligne d'arrivée pour décrocher la 23e victoire de sa carrière. Evenepoel s'est imposé avec 16 secondes d'avance sur Vlasov et 31 secondes sur Rodriguez.

Le coureur de 22 ans s'empare donc de la tête du classement général avec 20 secondes d'avance sur Vlasov et 37 secondes sur Rodriguez.

Jeudi, la deuxième étape reliera Bétera à Torrent sur un parcours de 171,5 km. Le Tour de la Communauté de Valence se termine le dimanche 6 février. Le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) est le tenant du titre.

"Je savais que je devais placer mon attaque dans la partie la plus dure"

"C'est agréable de débuter la saison de cette manière. L'année passée, j'avais des doutes en début de saison mais cette fois je suis à mon meilleur niveau", a-t-il déclaré après la course lors de l'interview flash. Pour décrocher la 23e victoire de sa carrière à seulement 22 ans, Evenepoel a placé son attaque à 4,7 km de l'arrivée, dans la montée vers Torralba del Pinar. "Je ne connaissais pas le final", a confié Evenepoel. "Nous avions seulement regardé l'étape via Veloviewer mais je savais où je devais placer mon attaque, à savoir sur la partie la plus dure de la montée et cela m'a réussi. Je me suis bien senti tout au long de la journée et j'avais encore les jambes pour attaquer dans le final. J'ai roulé à fond jusqu'au sommet puis il fallait maintenir le tempo jusqu'à l'arrivée."

Une première victoire cette saison synonyme de satisfaction pour le natif de Schepdaal qui a vécu une préparation classique, contrairement à 2021. "L'année passée, j'avais commencé ma saison avec des doutes mais cette année je peux directement rouler à mon meilleur niveau. Je le savais et l'équipe aussi. Lors des derniers entraînements, j'ai montré que j'étais en forme. C'est fantastique de débuter la saison de cette manière. L'équipe avait confiance en moi pour cette arrivée et elle m'a mis dans les meilleures dispositions. Nous avons déjà une victoire d'étape en poche. Jeudi, nous espérons gagner avec Fabio (Jakobsen, ndlr.) et vendredi ce sera de nouveau à moi."

Remco Evenepoel n'a pas manqué sa reprise de la saison. Pour sa première course de 2022, le coureur de Quick Step-Alpha Vinyl a remporté la première étape du Tour de la Communauté de Valence (2.Pro) sur 166,7 km entre Les Alqueries et Torralba del Pinar mercredi. Il a devancé le Russe Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) et l'Espagnol Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers). Cinq coureurs se plaçaient dans l'échappée du jour avec les Espagnols Joan Bou (Euskaltel-Euskadi), Jesus Ezquerra (Burgos-BH) et David Gonzalez et Ivan Moreno (Caja Rural) et l'Américain Ben King (Human Powered Health). Après avoir compté plus de cinq minutes d'avance, le groupe de tête voyait son avance fondre après la montée d'El Remolcador, col de deuxième catégorie et deuxième des quatres difficultés de la journée. Le peloton reprenait finalement les échappés à 32 kilomètres de l'arrivée. Dans le final, les équipes des favoris augmentaient le tempo dans les premiers kilomètres de la montée vers Torralba del Pinar. À 4,7 kilomètres de l'arrivée et un kilomètre du sommet, Remco Evenepoel plaçait son attaque et laissait ses concurrents sur place. Aleksandr Vlasov tentait d'accompagner Evenepoel mais ne parvenait pas à suivre le rythme. Le natif de Schepdaal gérait son avance dans la descente vers la ligne d'arrivée pour décrocher la 23e victoire de sa carrière. Evenepoel s'est imposé avec 16 secondes d'avance sur Vlasov et 31 secondes sur Rodriguez. Le coureur de 22 ans s'empare donc de la tête du classement général avec 20 secondes d'avance sur Vlasov et 37 secondes sur Rodriguez. Jeudi, la deuxième étape reliera Bétera à Torrent sur un parcours de 171,5 km. Le Tour de la Communauté de Valence se termine le dimanche 6 février. Le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) est le tenant du titre."C'est agréable de débuter la saison de cette manière. L'année passée, j'avais des doutes en début de saison mais cette fois je suis à mon meilleur niveau", a-t-il déclaré après la course lors de l'interview flash. Pour décrocher la 23e victoire de sa carrière à seulement 22 ans, Evenepoel a placé son attaque à 4,7 km de l'arrivée, dans la montée vers Torralba del Pinar. "Je ne connaissais pas le final", a confié Evenepoel. "Nous avions seulement regardé l'étape via Veloviewer mais je savais où je devais placer mon attaque, à savoir sur la partie la plus dure de la montée et cela m'a réussi. Je me suis bien senti tout au long de la journée et j'avais encore les jambes pour attaquer dans le final. J'ai roulé à fond jusqu'au sommet puis il fallait maintenir le tempo jusqu'à l'arrivée." Une première victoire cette saison synonyme de satisfaction pour le natif de Schepdaal qui a vécu une préparation classique, contrairement à 2021. "L'année passée, j'avais commencé ma saison avec des doutes mais cette année je peux directement rouler à mon meilleur niveau. Je le savais et l'équipe aussi. Lors des derniers entraînements, j'ai montré que j'étais en forme. C'est fantastique de débuter la saison de cette manière. L'équipe avait confiance en moi pour cette arrivée et elle m'a mis dans les meilleures dispositions. Nous avons déjà une victoire d'étape en poche. Jeudi, nous espérons gagner avec Fabio (Jakobsen, ndlr.) et vendredi ce sera de nouveau à moi."