Rafael Nadal à l'Open d'Australie en chiffres, après la seconde victoire de l'Espagnol au tournoi du Grand Chelem où il a décroché son 21 titres majeurs et repoussé le record des joueurs masculins.

21

Le nombre de tournois du Grand Chelem au palmarès de Nadal qui a dépassé dimanche le record de 20 titres codétenu jusqu'ici avec Roger Federer et Novak Djokovic. .

2

Nadal est le second joueur à remporter au moins deux fois chaque titre du grand chelem après Djokovic.

5

L'Espagnol est le 5e plus vieux joueur à disputer la finale de l'Open à 35 ans et 241 jours, derrière Ken Rosewall 37 ans et 62 jours (vainqueur en 1972), Mal Anderson 37 ans et 306 jours (finaliste en 1972), Federer 36 ans et 173 jours (vainqueur en 2018) et à nouveau Ken Rosewall 36 ans 73 jours vainqueur 1971. . 6: le nombre de finales disputées à l'Open d'Australie par le majorquin (dont une première victoire face à Federer en 2009). Djokovic a remporté chacune des neuf finales jouées à Melbourne, éliminant à deux reprises Nadal (2012 et 2019). Federer a joué sept finales, dont une défaite, face à l'Espagnol.

501

Rafael Nadal a remporté sa 501e victoire sur dur de sa carrière, après avoir dépassé cette ligne symbolique en battant l'italien Matteo Berrettini en demi-finale.

7

comme le nombre de tournois majeurs décrochés par Nadal passés ses trente ans (Roland-Garros 2017-2020, US Open 2017 et 2019, Open d'Australie 2022), un point derrière Djokovic. C'est un record dans l'ère Open. Federer en a empoché quatre dans les mêmes circonstances.

29

Nadal a joué 29 finales en Grand Chelem, à deux longueurs de Roger Federer et Novak Djokovic.

16

comme le nombre d'années écoulées entre le premier trophée en Grand Chelem de Nadal, à Roland-Garros en 2005, et son plus récent dimanche (16 ans et sept mois). Aucun autre joueur masculin n'a fait preuve d'une telle longévité dans l'ère Open (depuis 1968). Pour Federer, ses sacres à Wimbledon en 2003 et à l'Open d'Australie en 2018 sont espacés de quatorze ans et sept mois. Seule Serena Williams a fait mieux: son premier titre majeur, à l'US Open 1999, et le dernier, à l'Open d'Australie 2017, sont séparés par dix-sept ans et cinq mois.

1240

comme le nombre de matches joués sur le circuit ATP par Nadal, depuis vingt ans. Il a empoché 1031 victoires. Federer en est à plus de 1500 matches disputés, pour plus de 1200 succès.

Rafael Nadal à l'Open d'Australie en chiffres, après la seconde victoire de l'Espagnol au tournoi du Grand Chelem où il a décroché son 21 titres majeurs et repoussé le record des joueurs masculins. 21Le nombre de tournois du Grand Chelem au palmarès de Nadal qui a dépassé dimanche le record de 20 titres codétenu jusqu'ici avec Roger Federer et Novak Djokovic. .2Nadal est le second joueur à remporter au moins deux fois chaque titre du grand chelem après Djokovic. 5 L'Espagnol est le 5e plus vieux joueur à disputer la finale de l'Open à 35 ans et 241 jours, derrière Ken Rosewall 37 ans et 62 jours (vainqueur en 1972), Mal Anderson 37 ans et 306 jours (finaliste en 1972), Federer 36 ans et 173 jours (vainqueur en 2018) et à nouveau Ken Rosewall 36 ans 73 jours vainqueur 1971. . 6: le nombre de finales disputées à l'Open d'Australie par le majorquin (dont une première victoire face à Federer en 2009). Djokovic a remporté chacune des neuf finales jouées à Melbourne, éliminant à deux reprises Nadal (2012 et 2019). Federer a joué sept finales, dont une défaite, face à l'Espagnol. Rafael Nadal a remporté sa 501e victoire sur dur de sa carrière, après avoir dépassé cette ligne symbolique en battant l'italien Matteo Berrettini en demi-finale.7comme le nombre de tournois majeurs décrochés par Nadal passés ses trente ans (Roland-Garros 2017-2020, US Open 2017 et 2019, Open d'Australie 2022), un point derrière Djokovic. C'est un record dans l'ère Open. Federer en a empoché quatre dans les mêmes circonstances. Nadal a joué 29 finales en Grand Chelem, à deux longueurs de Roger Federer et Novak Djokovic. comme le nombre d'années écoulées entre le premier trophée en Grand Chelem de Nadal, à Roland-Garros en 2005, et son plus récent dimanche (16 ans et sept mois). Aucun autre joueur masculin n'a fait preuve d'une telle longévité dans l'ère Open (depuis 1968). Pour Federer, ses sacres à Wimbledon en 2003 et à l'Open d'Australie en 2018 sont espacés de quatorze ans et sept mois. Seule Serena Williams a fait mieux: son premier titre majeur, à l'US Open 1999, et le dernier, à l'Open d'Australie 2017, sont séparés par dix-sept ans et cinq mois. comme le nombre de matches joués sur le circuit ATP par Nadal, depuis vingt ans. Il a empoché 1031 victoires. Federer en est à plus de 1500 matches disputés, pour plus de 1200 succès.