LES BELGES

Ysaline Bonaventure (WTA 168) a quitté Roland-Garros un peu déçue après son élimination au premier tour lundi contre la Canadienne Bianca Andreescu (WTA 72). Pour sa première participation, la Stavelotaine, 27 ans, issue des qualifications, s'est inclinée 3-6, 7-5 et 6-0 contre la lauréate de l'US Open 2019 dans un match où elle a sans doute raté le coche après avoir mené 6-3, 3-1.

"Je suis un peu mitigée, à la fois déçue mais contente de mon niveau", a-t-elle déclaré. "Je pense que cela aurait été moins douloureux de perdre 6-3 6-2. Aujourd'hui, je me suis prouvée, même si je le savais déjà un peu, que je pouvais rivaliser avec les meilleures. J'étais la meilleure joueuse pendant un set et demi et puis j'ai lâché. Et contre des filles comme ça, 1, 2, 3 points cela peut faire toute la différence. J'ai un ou deux retours qui m'échappent et elle, elle sert très bien, donc mentalement, c'était très compliqué parce que je savais que si je ratais mes opportunités, je n'allais pas en avoir beaucoup. Il fallait que je tienne le coup. Elle a haussé son niveau et moi j'étais peut-être un peu moins agressive. Je suis déçue, mais quand même très fière de mon tournoi. Je me suis épatée, car je ne joue généralement pas aussi bien sur terre battue."

Ysaline Bonaventure va désormais tourner son regard vers le gazon, où elle espère continuer dans cette voie. "C'est frustrant, car ce n'est pas la première fois que cela m'arrive. Cela avait été le cas en Fed Cup et aussi contre Cornet à l'US Open. Le niveau, je peux l'atteindre, mais je dois encore trouver des solutions pour mieux négocier les points importants. Mais il est sûr que je me sens très bien sur le gazon. J'ai hâte d'y être."

Fin de la belle aventure pour Ysaline Bonaventure., iStock
Fin de la belle aventure pour Ysaline Bonaventure. © iStock

Zanevska largement dominée par Zheng

Maryna Zanevska (WTA 62) a manqué son retour à Roland-Garros, qu'elle retrouvait après six ans. Elle a été éliminée au 1e tour du simple dames du tournoi de Roland-Garros, la 2e levée du grand chelem de tennis joué à Paris sur terre battue. La N.3 belge s'est inclinée devant la Chinoise de 19 ans Qinwen Zheng (WTA 74) en deux manches et 1h11 de jeu : 6-3 et 6-1.

Zheng, qui disputait à 19 ans son premier match dans un tableau final du tournoi du grand chelem, a pris régulièrement l'initiative derrière son bon service et ses frappes longues et puissantes. Zanevska variait ses effets signait quelques beaux points mais ne parvenait pas à trouver la solution (une seule balle de break dans toute la rencontre) face à la vitesse de son adversaire qui parvenait régulièrement à la déborder. Le premier set bascula à 2-3 quand la Chinoise réussit le break (2-4) et concluait en 46 minutes la manche (3-6). Qinwen Zheng était maîtresse du terrain et les jeux défilèrent dans un second set à sens unique qui se boucla en 25 minutes.

Au 2e tour de ces Internationaux de France, Zheng sera opposée à l'ancienne N.1 mondiale, la Roumaine Simona Halep (WTA 19/N.19), qui a remporté le tournoi en 2018, ou à la lucky loser l'Allemande Nastaja Schunk (WTA 165).

Native d'Odessa, il y a 28 ans, Zanevska, qui a pris la nationalité belge en 2016, dispute son troisième Roland-Garros après deux éliminations au premier tour en 2014 et 2016. Cette année elle a atteint le 2e tour à l'Open d'Australie son meilleur résultat à ce jour en grand chelem. Maryna Zanevska joue aussi le double à Paris. Elle est associée à la Bruxelloise Kimberley Zimmermann. Nos deux compatriotes débuteront leur tournoi face à la paire composée de la Polonaise Katarzyna Kawa et de la Slovaque Tereza Mihalikova.

DANS LE TABLEAU MASCULIN

Novak Djokovic, N.1 mondial et tenant du titre, a facilement passé le premier tour des Internationaux de France, lundi soir sur le court Philippe Chatrier, fermé en raison des intempéries. Le Serbe s'est imposé 6-3, 6-1, 6-0 en 1h58 contre le Japonais Yoshihito Nishioka (ATP 94).

Avec 70% de première balle et 35 coups gagnants, l'homme aux 20 titres majeurs n'a jamais été inquiété par le gaucher japonais. Au prochain tour, 'Nole', récent vainqueur du Masters 1000 de Rome, affrontera au 2e tour de cette levée du Grand Chelem disputée sur terre battue le Slovaque Alex Molcan (ATP 38) ou l'Argentin Federico Coria (ATP 54), qui s'affronteront finalement mardi. Les autres matches prévus ce lundi soir à Roland-Garros ont été interrompus sur le coup de 21h30 à cause de la pluie.

Rafael Nadal est bien entré dans son tournoi., iStock
Rafael Nadal est bien entré dans son tournoi. © iStock

Nadal concède que six jeux, Wawrinka déjà dehors

Rafael Nadal a débuté sa quête d'une invraisemblable 14e couronne à Roland-Garros par une victoire sur un triple 6-2 contre l'Australien Jordan Thompson (ATP 82). L'Espagnol, 21 sacres en Grand Chelem, semble remis de ses pépins au pied. Il n'a pas montré de signes d'inquiétudes pendant la partie, longue de 2h02.

A bientôt 36 ans, l'ogre de l'ocre n'a jamais semblé être inquiété par l'Australien de 28 ans, dominé dans les échanges. Au 2e tour, Nadal défiera le Français Corentin Moutet (ATP 139), invité par les organisateurs, qui a écarté le Suisse Stan Wawrinka (ATP 264). Moutet a battu le triple vainqueur d'un tournoi majeur sur le score de 2-6, 3-6, 7-6 (2), 6-3.

DANS LE TABLEAU FEMININ

Barbora Krejcikova, tenante du titre, a pris la porte d'entrée lundi à Roland-Garros. La Tchèque, 2e mondiale et 2e tête de série, s'est inclinée 1-6, 6-2, 6-2 en deux heures et 8 minutes face à la Française Diane Parry (WTA 97) au 1er tour de la deuxième levée du grand chelem, lundi sur la terre battue du Court Philippe-Chatrier, à Paris.

Après un premier set à l'avantage de la mieux classée qui n'a duré que 34 minutes (6-1) et un break contre elle (6-1, 2-0), Parry a renversé le momentum à son avantage et, avec le soutien du public, a pris le match à son compte. Elle a aligné sans discussion six jeux face à une Krejcikova perdue et égalisé à une manche partout 2-6.

Arborant un legging dans la dernière manche, Krejcikova montra un autre visage et arrêta l'hémorragie pour s'emparer du service de la Niçoise (1-0). Elle batailla 12 minutes pour gagner sa mise en jeu et se rassurer un peu (2-0). Mais pas longtemps. Parry égalisait à 2-2 et ne s'en laissait pas compter. La Française filait ensuite faire le gain du set, et du match, créant la grosse sensation de la journée aux Internationaux de France de tennis.

Malgré la pluie qui s'est invitée à la Porte d'Auteuil peu après 13 heures, la rencontre a pu se dérouler sur le court central Philippe-Chatrier, grâce au toit qui avait été déployé.

Au 2e tour, Diane Parry rencontrera Camila Osorio (WTA 66). La Colombienne a éliminé de son côté la Française Harmony Tan (WTA 106), qui avait bénéficié d'une invitation, 6-4, 6-3. Krejcikova dispute aussi le double dames dont elle est également la tenante du titre avec sa compatriote Katerina Siniakova. Ensemble, elles composent la première tête de série.

Iga Swiatek ne s'est pas trop attardé sur le court., iStock
Iga Swiatek ne s'est pas trop attardé sur le court. © iStock

Swiatek expéditive

La numéro 1 mondiale de tennis Iga Swiatek n'a pas traîné lundi à l'occasion de ses débuts à Roland-Garros. La Polonaise n''a laissé que deux jeux à son adversaire du premier tour, l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 119) passée par les qualifications sur le Central Philippe Chatrier, couvert pour l'occasion et a pu regagner les vestiaires après 54 minutes d'un match à sens unique : 6-2, 6-0.

Swiatek, 20 ans, a porté à 29 sa série de matchs gagnés de manière consécutive cette année et a désormais remporté 44 de ses 45 derniers sets joués. Elle ne compte que trois défaites en 41 rencontres cette année. La dernière remonte au 16 février en quarts de finale à Dubaï face à Jelena Ostapenko. L'Ukrainienne Dayana Yastremska (WTA 82) ou l'Américaine Alison Riske (WTA 43) tentera de mettre un terme à ce parcours impressionnant au 2e tour. Swiatek, qui a gagné le premier tournoi de sa jeune carrière à ... Roland-Garros en 2020 a déjà gagné 5 tournois en 2022 (8 en carrière) et a été demi-finaliste à Melbourne en début d'année. Elle fut quart-de-finaliste l'an dernier à la Porte d'Auteuil.

Kontaveit et Osaka font déjà leurs valises

Anett Kontaveit, 5e mondiale, a mordu la poussière dès le premier tour des Internationaux de France, lundi soir sur la terre battue de Roland-Garros. L'Estonienne de 26 ans s'est inclinée en deux sets serrés - 7-6 (5), 7-5 - devant l'Australienne Ajla Tomljanovic (WTA 42).

Quart-de-finaliste à Wimbledon l'année dernière, Tomljanovic a réalisé une partie aboutie pour se hisser au 2e tour. Elle y défiera la Russe Varvara Gracheva, 21 ans et 71e mondiale. La lauréate de ce duel pourrait retrouver Elise Mertens au 3e tour. Pour ça, la N.1 belge, 32e mondiale, devra écarter la Tchèque Marie Bouzkova (WTA 69).

Dans le même temps, Emma Raducanu, 12e mondiale et lauréate surprise du dernier US Open, a dû remonter un déficit d'un set contre la Tchèque Linda Noskova, 184e mondiale et issue des qualifications. La Britannique de 19 ans a toutefois pris le dessus sur la lauréate du tournoi juniors sur l'ocre parisienne en 2021 en s'imposant 6-7 (4), 7-5, 6-1. Elle affrontera la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 47) au 2e tour.

La terre battue ne sourit toujours pas à Naomi Osaka., iStock
La terre battue ne sourit toujours pas à Naomi Osaka. © iStock

L'ancienne N.1 mondiale de tennis Naomi Osaka a été éliminée dès le premier tour. La Japonaise de 24 ans, désormais retombée au 38e rang mondial, a été battue en deux manches 7-5 et 6-4 et 1h30 de jeu par l'Américaine Amanda Anisimova (WTA 28/N.27).

Anisimova fut demi-finaliste à Roland-Garros en 2019 et a joué les huitièmes de finale cette année à l'Open d'Australie. Au 2e tour, elle sera opposée à la Croate Donna Vekic (WTA 100) passée par les qualifications qui a éliminé au premier tour une autre qualifiée la Suédoise Mirjam Bjorklund 7-6 (8/6), 6-2. Osaka n'a jamais dépassé le 3e tour à Paris en désormais six participations.

Elle compte quatre titres en grand chelem : US Open (2018, 2020) et Open d'Australie (2019, 2021). Elle restait sur un seizième de finale à Melbourne cette année.

Ysaline Bonaventure (WTA 168) a quitté Roland-Garros un peu déçue après son élimination au premier tour lundi contre la Canadienne Bianca Andreescu (WTA 72). Pour sa première participation, la Stavelotaine, 27 ans, issue des qualifications, s'est inclinée 3-6, 7-5 et 6-0 contre la lauréate de l'US Open 2019 dans un match où elle a sans doute raté le coche après avoir mené 6-3, 3-1."Je suis un peu mitigée, à la fois déçue mais contente de mon niveau", a-t-elle déclaré. "Je pense que cela aurait été moins douloureux de perdre 6-3 6-2. Aujourd'hui, je me suis prouvée, même si je le savais déjà un peu, que je pouvais rivaliser avec les meilleures. J'étais la meilleure joueuse pendant un set et demi et puis j'ai lâché. Et contre des filles comme ça, 1, 2, 3 points cela peut faire toute la différence. J'ai un ou deux retours qui m'échappent et elle, elle sert très bien, donc mentalement, c'était très compliqué parce que je savais que si je ratais mes opportunités, je n'allais pas en avoir beaucoup. Il fallait que je tienne le coup. Elle a haussé son niveau et moi j'étais peut-être un peu moins agressive. Je suis déçue, mais quand même très fière de mon tournoi. Je me suis épatée, car je ne joue généralement pas aussi bien sur terre battue." Ysaline Bonaventure va désormais tourner son regard vers le gazon, où elle espère continuer dans cette voie. "C'est frustrant, car ce n'est pas la première fois que cela m'arrive. Cela avait été le cas en Fed Cup et aussi contre Cornet à l'US Open. Le niveau, je peux l'atteindre, mais je dois encore trouver des solutions pour mieux négocier les points importants. Mais il est sûr que je me sens très bien sur le gazon. J'ai hâte d'y être."Maryna Zanevska (WTA 62) a manqué son retour à Roland-Garros, qu'elle retrouvait après six ans. Elle a été éliminée au 1e tour du simple dames du tournoi de Roland-Garros, la 2e levée du grand chelem de tennis joué à Paris sur terre battue. La N.3 belge s'est inclinée devant la Chinoise de 19 ans Qinwen Zheng (WTA 74) en deux manches et 1h11 de jeu : 6-3 et 6-1. Zheng, qui disputait à 19 ans son premier match dans un tableau final du tournoi du grand chelem, a pris régulièrement l'initiative derrière son bon service et ses frappes longues et puissantes. Zanevska variait ses effets signait quelques beaux points mais ne parvenait pas à trouver la solution (une seule balle de break dans toute la rencontre) face à la vitesse de son adversaire qui parvenait régulièrement à la déborder. Le premier set bascula à 2-3 quand la Chinoise réussit le break (2-4) et concluait en 46 minutes la manche (3-6). Qinwen Zheng était maîtresse du terrain et les jeux défilèrent dans un second set à sens unique qui se boucla en 25 minutes. Au 2e tour de ces Internationaux de France, Zheng sera opposée à l'ancienne N.1 mondiale, la Roumaine Simona Halep (WTA 19/N.19), qui a remporté le tournoi en 2018, ou à la lucky loser l'Allemande Nastaja Schunk (WTA 165). Native d'Odessa, il y a 28 ans, Zanevska, qui a pris la nationalité belge en 2016, dispute son troisième Roland-Garros après deux éliminations au premier tour en 2014 et 2016. Cette année elle a atteint le 2e tour à l'Open d'Australie son meilleur résultat à ce jour en grand chelem. Maryna Zanevska joue aussi le double à Paris. Elle est associée à la Bruxelloise Kimberley Zimmermann. Nos deux compatriotes débuteront leur tournoi face à la paire composée de la Polonaise Katarzyna Kawa et de la Slovaque Tereza Mihalikova. Novak Djokovic, N.1 mondial et tenant du titre, a facilement passé le premier tour des Internationaux de France, lundi soir sur le court Philippe Chatrier, fermé en raison des intempéries. Le Serbe s'est imposé 6-3, 6-1, 6-0 en 1h58 contre le Japonais Yoshihito Nishioka (ATP 94). Avec 70% de première balle et 35 coups gagnants, l'homme aux 20 titres majeurs n'a jamais été inquiété par le gaucher japonais. Au prochain tour, 'Nole', récent vainqueur du Masters 1000 de Rome, affrontera au 2e tour de cette levée du Grand Chelem disputée sur terre battue le Slovaque Alex Molcan (ATP 38) ou l'Argentin Federico Coria (ATP 54), qui s'affronteront finalement mardi. Les autres matches prévus ce lundi soir à Roland-Garros ont été interrompus sur le coup de 21h30 à cause de la pluie. Rafael Nadal a débuté sa quête d'une invraisemblable 14e couronne à Roland-Garros par une victoire sur un triple 6-2 contre l'Australien Jordan Thompson (ATP 82). L'Espagnol, 21 sacres en Grand Chelem, semble remis de ses pépins au pied. Il n'a pas montré de signes d'inquiétudes pendant la partie, longue de 2h02. A bientôt 36 ans, l'ogre de l'ocre n'a jamais semblé être inquiété par l'Australien de 28 ans, dominé dans les échanges. Au 2e tour, Nadal défiera le Français Corentin Moutet (ATP 139), invité par les organisateurs, qui a écarté le Suisse Stan Wawrinka (ATP 264). Moutet a battu le triple vainqueur d'un tournoi majeur sur le score de 2-6, 3-6, 7-6 (2), 6-3.Barbora Krejcikova, tenante du titre, a pris la porte d'entrée lundi à Roland-Garros. La Tchèque, 2e mondiale et 2e tête de série, s'est inclinée 1-6, 6-2, 6-2 en deux heures et 8 minutes face à la Française Diane Parry (WTA 97) au 1er tour de la deuxième levée du grand chelem, lundi sur la terre battue du Court Philippe-Chatrier, à Paris. Après un premier set à l'avantage de la mieux classée qui n'a duré que 34 minutes (6-1) et un break contre elle (6-1, 2-0), Parry a renversé le momentum à son avantage et, avec le soutien du public, a pris le match à son compte. Elle a aligné sans discussion six jeux face à une Krejcikova perdue et égalisé à une manche partout 2-6. Arborant un legging dans la dernière manche, Krejcikova montra un autre visage et arrêta l'hémorragie pour s'emparer du service de la Niçoise (1-0). Elle batailla 12 minutes pour gagner sa mise en jeu et se rassurer un peu (2-0). Mais pas longtemps. Parry égalisait à 2-2 et ne s'en laissait pas compter. La Française filait ensuite faire le gain du set, et du match, créant la grosse sensation de la journée aux Internationaux de France de tennis. Malgré la pluie qui s'est invitée à la Porte d'Auteuil peu après 13 heures, la rencontre a pu se dérouler sur le court central Philippe-Chatrier, grâce au toit qui avait été déployé. Au 2e tour, Diane Parry rencontrera Camila Osorio (WTA 66). La Colombienne a éliminé de son côté la Française Harmony Tan (WTA 106), qui avait bénéficié d'une invitation, 6-4, 6-3. Krejcikova dispute aussi le double dames dont elle est également la tenante du titre avec sa compatriote Katerina Siniakova. Ensemble, elles composent la première tête de série. La numéro 1 mondiale de tennis Iga Swiatek n'a pas traîné lundi à l'occasion de ses débuts à Roland-Garros. La Polonaise n''a laissé que deux jeux à son adversaire du premier tour, l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 119) passée par les qualifications sur le Central Philippe Chatrier, couvert pour l'occasion et a pu regagner les vestiaires après 54 minutes d'un match à sens unique : 6-2, 6-0. Swiatek, 20 ans, a porté à 29 sa série de matchs gagnés de manière consécutive cette année et a désormais remporté 44 de ses 45 derniers sets joués. Elle ne compte que trois défaites en 41 rencontres cette année. La dernière remonte au 16 février en quarts de finale à Dubaï face à Jelena Ostapenko. L'Ukrainienne Dayana Yastremska (WTA 82) ou l'Américaine Alison Riske (WTA 43) tentera de mettre un terme à ce parcours impressionnant au 2e tour. Swiatek, qui a gagné le premier tournoi de sa jeune carrière à ... Roland-Garros en 2020 a déjà gagné 5 tournois en 2022 (8 en carrière) et a été demi-finaliste à Melbourne en début d'année. Elle fut quart-de-finaliste l'an dernier à la Porte d'Auteuil.Anett Kontaveit, 5e mondiale, a mordu la poussière dès le premier tour des Internationaux de France, lundi soir sur la terre battue de Roland-Garros. L'Estonienne de 26 ans s'est inclinée en deux sets serrés - 7-6 (5), 7-5 - devant l'Australienne Ajla Tomljanovic (WTA 42). Quart-de-finaliste à Wimbledon l'année dernière, Tomljanovic a réalisé une partie aboutie pour se hisser au 2e tour. Elle y défiera la Russe Varvara Gracheva, 21 ans et 71e mondiale. La lauréate de ce duel pourrait retrouver Elise Mertens au 3e tour. Pour ça, la N.1 belge, 32e mondiale, devra écarter la Tchèque Marie Bouzkova (WTA 69). Dans le même temps, Emma Raducanu, 12e mondiale et lauréate surprise du dernier US Open, a dû remonter un déficit d'un set contre la Tchèque Linda Noskova, 184e mondiale et issue des qualifications. La Britannique de 19 ans a toutefois pris le dessus sur la lauréate du tournoi juniors sur l'ocre parisienne en 2021 en s'imposant 6-7 (4), 7-5, 6-1. Elle affrontera la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 47) au 2e tour. L'ancienne N.1 mondiale de tennis Naomi Osaka a été éliminée dès le premier tour. La Japonaise de 24 ans, désormais retombée au 38e rang mondial, a été battue en deux manches 7-5 et 6-4 et 1h30 de jeu par l'Américaine Amanda Anisimova (WTA 28/N.27). Anisimova fut demi-finaliste à Roland-Garros en 2019 et a joué les huitièmes de finale cette année à l'Open d'Australie. Au 2e tour, elle sera opposée à la Croate Donna Vekic (WTA 100) passée par les qualifications qui a éliminé au premier tour une autre qualifiée la Suédoise Mirjam Bjorklund 7-6 (8/6), 6-2. Osaka n'a jamais dépassé le 3e tour à Paris en désormais six participations. Elle compte quatre titres en grand chelem : US Open (2018, 2020) et Open d'Australie (2019, 2021). Elle restait sur un seizième de finale à Melbourne cette année.