David Goffin (ATP 48) a chuté dès son entrée au tournoi ATP 500 de Dubaï. Le N.1 belge de tennis découvrait à cette occasion Taro Daniel, un joueur japonais de 29 ans classé à la 111e place au ranking de l'ATP. Il s'est incliné en deux manches 6-3 et 7-6 (7/5) après 1h52 de jeu.

Sorti des qualifications dans ce tournoi en plein air joué sur surface dure et dont la dotation s'élève à 2.794.840 dollars, après avoir écarté le Suédois Elias Ymer (ATP 136) et le Slovaque Alex Molcan (ATP 69), le natif de New York n'a pas manqué son début de match. Daniel s'est envolé d'emblée à 4-0 en prenant les deux premiers jeux de service du Liégeois, empêtré dans des fautes directes et incapable de tenir les échanges de fond de court.

Le Japonais, qui compte un titre ATP en carrière sur la terre d'Istanbul en 2018, a ensuite cédé son jeu de service (4-1). Goffin a alors équilibré les échanges sans jamais réussir toutefois à combler son second break de retard. Il céda la première manche 6-3 en 34 minutes. Il a fallu ensuite huit minutes et le sauvetage d'une balle de break à Goffin pour mener au score dans le second set (0-1). Si l'essentiel était préservé, il n'en restait pas moins que l'ancien N.7 mondial n'arrivait pas vraiment à déstabiliser le jeu du Japonais qui demeurait solide au service. Il lui fallut encore sauver deux balles de break pour continuer à mener dans la manche (1-2).

La situation se compliqua quand il concéda finalement sa mise en jeu (3-2). Heureusement pour lui, David Goffin a réagi immédiatement. Après avoir mené 0-40, il réussit à recoller à la marque (3-3). S'il parvenait parfois à prendre de vitesse Daniel dans les échanges, chaque point restait difficile à gagner. Tant à 4-5 qu'à 5-6, Taro Daniel supporta la pression si bien que le tie-break est devenu inévitable.

Il s'avéra très serré. Aucun des deux joueurs ne réussit à compter plus d'un point d'avance. Le Japonais mena jusqu'à 4/3 puis Goffin passa devant (4/5) avant de finalement ranger sa raquette après 6/5 sur la première balle de match. David Goffin jouait son 7e tournoi en 2022 et il a concédé sa 5e défaite dès son entrée en lice et la troisième consécutive après ses éliminations au premier tour à Rotterdam et Doha.

Il ne compte à ce jour que trois victoires contre sept défaites depuis le premier janvier.

David Goffin (ATP 48) a chuté dès son entrée au tournoi ATP 500 de Dubaï. Le N.1 belge de tennis découvrait à cette occasion Taro Daniel, un joueur japonais de 29 ans classé à la 111e place au ranking de l'ATP. Il s'est incliné en deux manches 6-3 et 7-6 (7/5) après 1h52 de jeu. Sorti des qualifications dans ce tournoi en plein air joué sur surface dure et dont la dotation s'élève à 2.794.840 dollars, après avoir écarté le Suédois Elias Ymer (ATP 136) et le Slovaque Alex Molcan (ATP 69), le natif de New York n'a pas manqué son début de match. Daniel s'est envolé d'emblée à 4-0 en prenant les deux premiers jeux de service du Liégeois, empêtré dans des fautes directes et incapable de tenir les échanges de fond de court. Le Japonais, qui compte un titre ATP en carrière sur la terre d'Istanbul en 2018, a ensuite cédé son jeu de service (4-1). Goffin a alors équilibré les échanges sans jamais réussir toutefois à combler son second break de retard. Il céda la première manche 6-3 en 34 minutes. Il a fallu ensuite huit minutes et le sauvetage d'une balle de break à Goffin pour mener au score dans le second set (0-1). Si l'essentiel était préservé, il n'en restait pas moins que l'ancien N.7 mondial n'arrivait pas vraiment à déstabiliser le jeu du Japonais qui demeurait solide au service. Il lui fallut encore sauver deux balles de break pour continuer à mener dans la manche (1-2). La situation se compliqua quand il concéda finalement sa mise en jeu (3-2). Heureusement pour lui, David Goffin a réagi immédiatement. Après avoir mené 0-40, il réussit à recoller à la marque (3-3). S'il parvenait parfois à prendre de vitesse Daniel dans les échanges, chaque point restait difficile à gagner. Tant à 4-5 qu'à 5-6, Taro Daniel supporta la pression si bien que le tie-break est devenu inévitable. Il s'avéra très serré. Aucun des deux joueurs ne réussit à compter plus d'un point d'avance. Le Japonais mena jusqu'à 4/3 puis Goffin passa devant (4/5) avant de finalement ranger sa raquette après 6/5 sur la première balle de match. David Goffin jouait son 7e tournoi en 2022 et il a concédé sa 5e défaite dès son entrée en lice et la troisième consécutive après ses éliminations au premier tour à Rotterdam et Doha. Il ne compte à ce jour que trois victoires contre sept défaites depuis le premier janvier.