Avec trois buts et trois passes décisives, Davinia Vanmechelen a été la joueuse la plus en vue mardi à Lierre lors du succès 6-1 des Red Flames sur le Luxembourg en match de préparation à l'Euro féminin de football. "C'est une soirée énorme", a résumé la nouvelle recrue du Club YLA.

Une soirée d'autant plus inoubliable pour elle qu'en avril, elle n'avait pas été reprise pour les matchs en Albanie et au Kosovo car elle ne répondait pas aux paramètres physiques pour être sélectionnée, selon le sélectionneur Ives Serneels. "Je suis très contente", a-t-elle expliqué. "Il y a deux mois je ne pensais pas que je serais ici. J'ai travaillé très dur. C'est une soirée énorme." Sa non-sélection d'avril est désormais du passé. "Le coach m'a donné confiance. C'est dommage ce qu'il s'est passé, mais la confiance est de retour et c'est chouette. Aujourd'hui, j'ai beaucoup couru, c'est ce que le coach veut. J'ai beaucoup travaillé et je suis prête pour aller à l'Euro."

Vanmechelen ne pense pas qu'il s'agit de son meilleur match avec les Flames "au niveau du football, mais pour les statistiques c'est bien le meilleur". La transversale l'a même privée d'un quatrième but, sur un lob de l'extérieur du rectangle. "Je voulais aussi marquer de la tête, mais ça n'a pas réussi, la gardienne était là", a-t-elle souri.

Celui contre le Luxembourg était le dernier match de préparation avant l'Euro. La prochaine rencontre sera face à l'Islande, le 10 juillet, dans le groupe D. "L'envie est énorme. Tout le monde est motivé. C'est mon deuxième Euro, je suis très contente d'être dans les 23."

null, iStock
null © iStock

"Les joueuses de retour de blessure sont plus en forme que je le pensais"

Les Red Flames ont bouclé leur série de quatre matches de préparation à l'Euro féminin de football par un large succès, 6-1, sur le Luxembourg avec un effectif totalement remanié, mardi, à Lierre. "J'ai plus que onze joueuses qui peuvent jouer contre l'Islande", s'est réjoui le sélectionneur Ives Serneels après la rencontre.

Lors des différents matchs de préparation, plusieurs joueuses ont profité du temps de jeu à leur disposition pour s'illustrer. Mardi, c'était le cas de Davinia Vanmechelen, qui a marqué trois buts et délivré trois passes décisives. "Ce n'est pas mal", a souri Serneels. "Davinia a des qualités, elle l'a montré aujourd'hui. Déjà après une minute, elle avait une occasion. Ce genre de matchs est bien pour la confiance."

Cet aspect est ce qui a le plus plu à Serneels. "J'ai plus que onze joueuses qui peuvent jouer contre l'Islande. C'est facile et pas facile pour moi, mais c'est un très bon point." Les Flames vont à présent entamer la dernière phase de la préparation en vue du premier match, le 10 juillet contre l'Islande. "Il y aura un peu de repos avant la dernière semaine, car nous avons travaillé très dur et il y a de la fatigue dans le groupe. Nous utiliserons les six-sept derniers jours pour optimaliser la tactique que nous voulons utiliser contre l'Islande", a indiqué Serneels, qui regardera attentivement Pologne-Islande mercredi.

Autre point de satisfaction pour le sélectionneur: les joueuses de retour de blessure, comme Kassandra Missipo, Elena Dhont ou Ella Van Kerkhoven, semblent sur la bonne voie. "Certaines joueuses sont plus en forme que je le pensais à dix jours du premier match", a confirmé Serneels. Les Belges terminent la préparation avec deux victoires, contre l'Irlande du Nord (4-1) et le Luxembourg (6-1) et deux défaites, en Angleterre (3-0) et contre l'Autriche (0-1).

Avec trois buts et trois passes décisives, Davinia Vanmechelen a été la joueuse la plus en vue mardi à Lierre lors du succès 6-1 des Red Flames sur le Luxembourg en match de préparation à l'Euro féminin de football. "C'est une soirée énorme", a résumé la nouvelle recrue du Club YLA. Une soirée d'autant plus inoubliable pour elle qu'en avril, elle n'avait pas été reprise pour les matchs en Albanie et au Kosovo car elle ne répondait pas aux paramètres physiques pour être sélectionnée, selon le sélectionneur Ives Serneels. "Je suis très contente", a-t-elle expliqué. "Il y a deux mois je ne pensais pas que je serais ici. J'ai travaillé très dur. C'est une soirée énorme." Sa non-sélection d'avril est désormais du passé. "Le coach m'a donné confiance. C'est dommage ce qu'il s'est passé, mais la confiance est de retour et c'est chouette. Aujourd'hui, j'ai beaucoup couru, c'est ce que le coach veut. J'ai beaucoup travaillé et je suis prête pour aller à l'Euro." Vanmechelen ne pense pas qu'il s'agit de son meilleur match avec les Flames "au niveau du football, mais pour les statistiques c'est bien le meilleur". La transversale l'a même privée d'un quatrième but, sur un lob de l'extérieur du rectangle. "Je voulais aussi marquer de la tête, mais ça n'a pas réussi, la gardienne était là", a-t-elle souri. Celui contre le Luxembourg était le dernier match de préparation avant l'Euro. La prochaine rencontre sera face à l'Islande, le 10 juillet, dans le groupe D. "L'envie est énorme. Tout le monde est motivé. C'est mon deuxième Euro, je suis très contente d'être dans les 23." Les Red Flames ont bouclé leur série de quatre matches de préparation à l'Euro féminin de football par un large succès, 6-1, sur le Luxembourg avec un effectif totalement remanié, mardi, à Lierre. "J'ai plus que onze joueuses qui peuvent jouer contre l'Islande", s'est réjoui le sélectionneur Ives Serneels après la rencontre. Lors des différents matchs de préparation, plusieurs joueuses ont profité du temps de jeu à leur disposition pour s'illustrer. Mardi, c'était le cas de Davinia Vanmechelen, qui a marqué trois buts et délivré trois passes décisives. "Ce n'est pas mal", a souri Serneels. "Davinia a des qualités, elle l'a montré aujourd'hui. Déjà après une minute, elle avait une occasion. Ce genre de matchs est bien pour la confiance." Cet aspect est ce qui a le plus plu à Serneels. "J'ai plus que onze joueuses qui peuvent jouer contre l'Islande. C'est facile et pas facile pour moi, mais c'est un très bon point." Les Flames vont à présent entamer la dernière phase de la préparation en vue du premier match, le 10 juillet contre l'Islande. "Il y aura un peu de repos avant la dernière semaine, car nous avons travaillé très dur et il y a de la fatigue dans le groupe. Nous utiliserons les six-sept derniers jours pour optimaliser la tactique que nous voulons utiliser contre l'Islande", a indiqué Serneels, qui regardera attentivement Pologne-Islande mercredi. Autre point de satisfaction pour le sélectionneur: les joueuses de retour de blessure, comme Kassandra Missipo, Elena Dhont ou Ella Van Kerkhoven, semblent sur la bonne voie. "Certaines joueuses sont plus en forme que je le pensais à dix jours du premier match", a confirmé Serneels. Les Belges terminent la préparation avec deux victoires, contre l'Irlande du Nord (4-1) et le Luxembourg (6-1) et deux défaites, en Angleterre (3-0) et contre l'Autriche (0-1).