Anderlecht démarre très fort : certes, il y avait quatre blessées en face et ce n'était "que" Charleroi. Mais Anderlecht n'a fait qu'une bouchée du Sporting carolo, pourtant en confiance après avoir battu le White Star lors de la première journée. Face à un public de retour dans les tribunes du Lotto Park, les Bruxelloises n'ont même pas vraiment dû forcer leur talent pour en mettre sept à une défense pas dans son assiette. Avec en prime un triplé pour Tessa Wullaert, un doublé pour Amber Maximus, un premier but pour ses nouvelles couleurs pour Noémie Gelders et un golazo pour Mariam Toloba (à 1'30" sur la vidéo ci-dessous). Qui dit mieux ?

"Elles ont joué très haut, je ne m'y attendais pas, il y avait donc beaucoup d'espaces sur les flancs pour Tessa et moi. On a pu en profiter un maximum, comme le coach nous l'avait dit à la mi-temps", analysait pour sa part Sarah Wijnants, autrice de deux passes décisives face aux Hennuyères.

Le Standard se reprend : sèchement battu à Bruges malgré une bonne entame de match (4-1), le Standard a bien cru devoir revivre le même cauchemar, mais à Sclessin, cette fois. Menées durant toute une mi-temps, les Liégeoises ont pu compter sur leur nouvelle recrue, l'ex-internationale néerlandaise Vanity Lewerissa, pour les remettre sur le droit chemin avec un triplé. À deux reprises, elle sera idéalement servie par Davinia Vanmechelen, qui fêtait ses 22 ans ce lundi 30 août. Preuve que Lewerissa, qui avait déjà porté le maillot rouche entre 2011 et 2015, n'a rien perdu de sa force de frappe devant le but.

Zulte Waregem confirme : après sa victoire sur le terrain d'Alost, le Essevee a doublé la mise, avec le Racing Genk en guise de victime. Le club ouest-flandrien confirme ainsi ses ambitions de vouloir régner sur le deuxième groupe de la Super League. On retiendra notamment cette lulu de Romy Camps sur corner pour ouvrir le score, après une entame de match un brin hésitante de la part de Zulte. Rien de tel qu'un coup de canon pour se réveiller... Car en deuxième période, le match sera totalement dominé par Camps et ses potes. "Je ne sais pas pourquoi, mais nous n'étions pas sereines dans les premières minutes et on n'est pas rentrées dans le match", regrettait le coach limbourgeois Guido Brepoels après la rencontre.

LES RÉSULTATS

Fémina White Star 0 - 2 Club YLA

RSCA Women 7 - 0 Sporting de Charleroi

Standard Fémina 3 - 2 Gent Ladies

Zulte Waregem 3 - 0 Genk Ladies

OHL 7 - 0 Eendracht Alost

LE CLASSEMENT

1. OHL - 6 pts

2. Club YLA - 6 pts

3. Zulte Waregem - 6 pts

4. RSCA Women - 3 pts

5. Standard Fémina - 3 pts

6. Sporting de Charleroi - 3 pts

7. Gent Ladies - 0 pt

8. Genk Ladies - 0 pt

9. Fémina White Star - 0 pt

10. Eendracht Alost - 0 pt

Anderlecht démarre très fort : certes, il y avait quatre blessées en face et ce n'était "que" Charleroi. Mais Anderlecht n'a fait qu'une bouchée du Sporting carolo, pourtant en confiance après avoir battu le White Star lors de la première journée. Face à un public de retour dans les tribunes du Lotto Park, les Bruxelloises n'ont même pas vraiment dû forcer leur talent pour en mettre sept à une défense pas dans son assiette. Avec en prime un triplé pour Tessa Wullaert, un doublé pour Amber Maximus, un premier but pour ses nouvelles couleurs pour Noémie Gelders et un golazo pour Mariam Toloba (à 1'30" sur la vidéo ci-dessous). Qui dit mieux ? "Elles ont joué très haut, je ne m'y attendais pas, il y avait donc beaucoup d'espaces sur les flancs pour Tessa et moi. On a pu en profiter un maximum, comme le coach nous l'avait dit à la mi-temps", analysait pour sa part Sarah Wijnants, autrice de deux passes décisives face aux Hennuyères.Le Standard se reprend : sèchement battu à Bruges malgré une bonne entame de match (4-1), le Standard a bien cru devoir revivre le même cauchemar, mais à Sclessin, cette fois. Menées durant toute une mi-temps, les Liégeoises ont pu compter sur leur nouvelle recrue, l'ex-internationale néerlandaise Vanity Lewerissa, pour les remettre sur le droit chemin avec un triplé. À deux reprises, elle sera idéalement servie par Davinia Vanmechelen, qui fêtait ses 22 ans ce lundi 30 août. Preuve que Lewerissa, qui avait déjà porté le maillot rouche entre 2011 et 2015, n'a rien perdu de sa force de frappe devant le but.Zulte Waregem confirme : après sa victoire sur le terrain d'Alost, le Essevee a doublé la mise, avec le Racing Genk en guise de victime. Le club ouest-flandrien confirme ainsi ses ambitions de vouloir régner sur le deuxième groupe de la Super League. On retiendra notamment cette lulu de Romy Camps sur corner pour ouvrir le score, après une entame de match un brin hésitante de la part de Zulte. Rien de tel qu'un coup de canon pour se réveiller... Car en deuxième période, le match sera totalement dominé par Camps et ses potes. "Je ne sais pas pourquoi, mais nous n'étions pas sereines dans les premières minutes et on n'est pas rentrées dans le match", regrettait le coach limbourgeois Guido Brepoels après la rencontre.