Paolo Maldini en visite dans la Venise du Nord

Les négociations entre le Club de Bruges et l'AC Milan au sujet de Charles De Ketelaere sont au point mort depuis quelques semaines. Pour faire avancer ce dossier, Paolo Maldini, le légendaire arrière gauche italien, aujourd'hui directeur technique des Rossoneri, se rendre à Bruges en personne ce mercredi. C'est ce qu'affirment Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws dans leur édition du jour.

De Ketelaere est pour l'instant toujours bien lié à Bruges, bien qu'il soit une priorité pour le Milan et qu'il ait exprimé sa volonté de rejoindre le champion d'Italie. Mais les Blauw en Zwart ne veulent pas laisser partir leur pépite pour moins de 35 millions d'euros, alors que Milan n'a pas encore formulé d'offre au-dessus de 30 millions d'euros jusqu'à présent.

Charles De Ketelaere rejoindra-t-il finalement Milan ?, iStock
Charles De Ketelaere rejoindra-t-il finalement Milan ? © iStock

Maldini espère maintenant forcer une avancée dans les négociations, mais le Club n'a pas l'intention de se précipiter. Il a également reçu une offre de 40 millions d'euros de Leeds United et la garde en réserve si jamais un accord ne pouvait être trouvé avec l'AC Milan.

Le bon grain et l'ivraie à l'Antwerp

L'équipe B de l'Antwerp est plutôt attractive sur le papier. Après le renvoi dans l'équipe U23 de Dorian Dessoleil, Alexis de Sart et de l'imprévisible Didier Lamkel Zé, c'est au tour d'Abdoulaye Seck (30 ans) d'être rétrogradé, selon Gazet van Antwerpen.

Mark Van Bommel a renvoyé une valeur sûre défensive en U23., iStock
Mark Van Bommel a renvoyé une valeur sûre défensive en U23. © iStock

C'est l'une des conséquences de l'arrivée de Toby Alderweireld au Bosuil. Le Diable rouge prend également la place de Seck sur la liste européenne. Le Sénégalais a été informé de la décision par Mark van Bommel hier. Il était évidemment très déçu. Recruté pour la somme dérisoire de 25 000 euros en 2018, il s'est ensuite avéré être une valeur sûre de la défense du Great Old. Au total, il a disputé 94 matches et marqué 6 buts pour le matricule 1. Il était apprécié des fans pour sa ténacité.

Mais avec Björn Engels, William Pacho et Dinis Almeida, il était devenu superflu dans l'effectif. Comme il veut être présent à la Coupe du monde en novembre, il doit rapidement trouver un nouveau club. Il est possible qu'il poursuive sa route en Belgique. Le grand talent Pierre Dwomoh s'est également entraîné hier avec l'équipe U23, car Van Bommel n'est pas encore convaincu par ses qualités. Il ne figurait de toute façon pas sur la liste européenne de l'Antwerp et ne jouera donc pas contre Drita.

L'Union recherche des joueurs

"Nous devons nous renforcer et nous devons le faire rapidement". A la fin de la préparation de l'Union, malgré de bons résultats lors des amicaux, Karel Geraerts a tiré la sonnette d'alarme. Avec le départ de Casper Nielsen au Club de Bruges, huit joueurs ont déjà quitté le Parc Duden cet été. Jonas Bager et Damien Marcq sont partis à Charleroi, Deniz Undav, Kaoru Mitoma et Kacper Kozlowski sont partis ou repartis à Brighton, Alex Millan est retourné à Villarreal ; et Matthew Sorinola a été prêté à Swansea.

Le secteur offensif unioniste doit encore être renforcé tout comme la position de milieu défensif., iStock
Le secteur offensif unioniste doit encore être renforcé tout comme la position de milieu défensif. © iStock

Cinq joueurs sont arrivés au Parc Duden ces dernières semaines: Arnaud Dony, Viktor Boone, Ross Sykes, Dennis Eckert Ayensaet Simon Adingra. Cet apport de sang frais n'est cependant pas suffisant au vu de la succession de duels qui va attendre les vice-champions de Belgique dans les prochaines semaines. C'est ce qu'écrit La Dernière Heure dans son édition du jour. "Nous aurons besoin de beaucoup de joueurs supplémentaires avec la saison qui nous attend", a déclaré Geraerts.

Après le départ de Nielsen et Marcq, l'Union est principalement à la recherche d'un milieu central défensif. Le poste derrière l'attaquant de pointe a également besoin de sang neuf. Jusqu'à présent, Lazare Amani est la seule option disponible à cette position. Les joueurs bruxellois veulent aussi avoir un attaquant supplémentaire. Avec Dante Vanzeir, Dennis Eckert et, dans une moindre mesure, Ilyes Ziani ou Simon Adingra, le secteur offensif apparaît un peu léger, surtout avec les grandes échéances qui attendent les Unionistes. Le mercato est donc loin d'être terminé à l'ombre de la Butte du Parc Duden.

Les négociations entre le Club de Bruges et l'AC Milan au sujet de Charles De Ketelaere sont au point mort depuis quelques semaines. Pour faire avancer ce dossier, Paolo Maldini, le légendaire arrière gauche italien, aujourd'hui directeur technique des Rossoneri, se rendre à Bruges en personne ce mercredi. C'est ce qu'affirment Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws dans leur édition du jour.De Ketelaere est pour l'instant toujours bien lié à Bruges, bien qu'il soit une priorité pour le Milan et qu'il ait exprimé sa volonté de rejoindre le champion d'Italie. Mais les Blauw en Zwart ne veulent pas laisser partir leur pépite pour moins de 35 millions d'euros, alors que Milan n'a pas encore formulé d'offre au-dessus de 30 millions d'euros jusqu'à présent. Maldini espère maintenant forcer une avancée dans les négociations, mais le Club n'a pas l'intention de se précipiter. Il a également reçu une offre de 40 millions d'euros de Leeds United et la garde en réserve si jamais un accord ne pouvait être trouvé avec l'AC Milan.L'équipe B de l'Antwerp est plutôt attractive sur le papier. Après le renvoi dans l'équipe U23 de Dorian Dessoleil, Alexis de Sart et de l'imprévisible Didier Lamkel Zé, c'est au tour d'Abdoulaye Seck (30 ans) d'être rétrogradé, selon Gazet van Antwerpen.C'est l'une des conséquences de l'arrivée de Toby Alderweireld au Bosuil. Le Diable rouge prend également la place de Seck sur la liste européenne. Le Sénégalais a été informé de la décision par Mark van Bommel hier. Il était évidemment très déçu. Recruté pour la somme dérisoire de 25 000 euros en 2018, il s'est ensuite avéré être une valeur sûre de la défense du Great Old. Au total, il a disputé 94 matches et marqué 6 buts pour le matricule 1. Il était apprécié des fans pour sa ténacité.Mais avec Björn Engels, William Pacho et Dinis Almeida, il était devenu superflu dans l'effectif. Comme il veut être présent à la Coupe du monde en novembre, il doit rapidement trouver un nouveau club. Il est possible qu'il poursuive sa route en Belgique. Le grand talent Pierre Dwomoh s'est également entraîné hier avec l'équipe U23, car Van Bommel n'est pas encore convaincu par ses qualités. Il ne figurait de toute façon pas sur la liste européenne de l'Antwerp et ne jouera donc pas contre Drita. "Nous devons nous renforcer et nous devons le faire rapidement". A la fin de la préparation de l'Union, malgré de bons résultats lors des amicaux, Karel Geraerts a tiré la sonnette d'alarme. Avec le départ de Casper Nielsen au Club de Bruges, huit joueurs ont déjà quitté le Parc Duden cet été. Jonas Bager et Damien Marcq sont partis à Charleroi, Deniz Undav, Kaoru Mitoma et Kacper Kozlowski sont partis ou repartis à Brighton, Alex Millan est retourné à Villarreal ; et Matthew Sorinola a été prêté à Swansea.Cinq joueurs sont arrivés au Parc Duden ces dernières semaines: Arnaud Dony, Viktor Boone, Ross Sykes, Dennis Eckert Ayensaet Simon Adingra. Cet apport de sang frais n'est cependant pas suffisant au vu de la succession de duels qui va attendre les vice-champions de Belgique dans les prochaines semaines. C'est ce qu'écrit La Dernière Heure dans son édition du jour. "Nous aurons besoin de beaucoup de joueurs supplémentaires avec la saison qui nous attend", a déclaré Geraerts.Après le départ de Nielsen et Marcq, l'Union est principalement à la recherche d'un milieu central défensif. Le poste derrière l'attaquant de pointe a également besoin de sang neuf. Jusqu'à présent, Lazare Amani est la seule option disponible à cette position. Les joueurs bruxellois veulent aussi avoir un attaquant supplémentaire. Avec Dante Vanzeir, Dennis Eckert et, dans une moindre mesure, Ilyes Ziani ou Simon Adingra, le secteur offensif apparaît un peu léger, surtout avec les grandes échéances qui attendent les Unionistes. Le mercato est donc loin d'être terminé à l'ombre de la Butte du Parc Duden.