Avec Tajon Buchanan et Andreas Skov Olsen, le FC Bruges s'est offert deux renforts de choix sur ses flancs en janvier. Ils étaient surtout nécessaire, car le champion de Belgique en titre est à la recherche d'un digne successeur pour Krépin Diatta. Mais il fallait aussi renforcer la ligne d'attaque car les alternatives à Bas Dost (l'avant-centre) ou Charles De Ketelaere (l'homme qui évolue autour de lui) manquaient. Pour combler ce dernier manque, l'entraîneur Alfred Schreuder a débauché pour quelques mois Sargis Adamjan de son ancien club Hoffenheim. Et à 28 ans, cet attaquant a déjà toute une vie de footballeur derrière lui.
...

Avec Tajon Buchanan et Andreas Skov Olsen, le FC Bruges s'est offert deux renforts de choix sur ses flancs en janvier. Ils étaient surtout nécessaire, car le champion de Belgique en titre est à la recherche d'un digne successeur pour Krépin Diatta. Mais il fallait aussi renforcer la ligne d'attaque car les alternatives à Bas Dost (l'avant-centre) ou Charles De Ketelaere (l'homme qui évolue autour de lui) manquaient. Pour combler ce dernier manque, l'entraîneur Alfred Schreuder a débauché pour quelques mois Sargis Adamjan de son ancien club Hoffenheim. Et à 28 ans, cet attaquant a déjà toute une vie de footballeur derrière lui.Adamjan est né à Erevan, la capitale arménienne, mais a déménagé en Allemagne avec son père lorsqu'il avait quatre ans. Le jeune Sargis n'a pas commencé le football très jeune car sa grande passion était le tennis de table et il y était plutôt bon. Il l'a prouvé en remportant le titre de champion d'Allemagne du Nord à l'âge de 12 ans. Peu de temps après, Adamjan a décidé de commencer le football et s'est affilié au FC Neubrandenburg, l'équipe de sa région, même s'il y est plus présent sur les sièges des gradins que sur le terrain. Ce n'est que quatre ans plus tard qu'il passe dans un club professionnel au Hansa Rostock, alors actif en troisième division allemande. Son entraîneur était Roland Kroos, le père de la star du Real Madrid, Toni.Après y avoir effectué ses débuts à 19 ans, il choisi, en 2017, de redescendre d'un niveau en rejoignant le TSV Steinbach qui évolue alors en quatrième division, via une escale à Nuestrelitz. À cette époque, il a déjà 23 ans et une véritable carrière professionnelle semble de plus en plus relever du rêve. Mais l'attaquant polyvalent se fait remarquer par ses prestations à Steinbach et un an plus tard, le club de Bundesliga 2 de Regensburg le recrute. Là-bas, il continue à jouer des prestation de haut vol au point de taper dans l'oeil d'Hoffenheim, pensionnaire de Bundesliga. Le Hoppe dépense 1,5 million d'euros en 2019 pour l'attrier. Nous ne sommes que deux années après son passage en 4e division... En deux ans seulement, la carrière d'Adamjan a pris un nouvel élan.A Hoffenheim, son entraîneur est un certain Alfred Schreuder. Après quelques mois d'acclimatation, l'attaquant obtient ses premières minutes de jeu sous la direction du Néerlandais. Il monte deux fois au jeu à la fin du mois de septembre contre Wolfsburg et le Bayern Munich. L'Arménien saisit ces opportunités pour prouver sa valeur puisqu'il s'offre carrément un doublé contre le Rekordmeister."Il était le meilleur remplaçant de la Bundesliga à l'époque car il marquait beaucoup lors de ses montées", déclarait Schreuder à propos d'Adamjan lors de la conférence de presse de cette semaine à Bruges. A Hoffenheim, l'Arménien était aussi (trop) souvent sur le banc. Lors de 12 des 18 matches de sa première saison en Bundesliga, Adamjan était remplaçant. C'était la même chose contre Dortmund en décembre, quelques mois après ses débuts. Hoffenheim était mené 0-1 à la mi-temps, mais grâce à un but et une passe décisive du nouveau joueur de Bruges, Schreuder et son équipe ont pu renverser la vapeur. Le temps de jeu d'Adamjan a ensuite décollé comme une fusée, mais le mois de février suivant, il était victime d'un terrible coup du sort avec une grave blessure à la cheville qui va le tenir à l'écart des terrains pendant sept mois. En septembre, sous la direction du nouvel entraîneur Sebastian Hoeness, il a fait sa réapparition. Mais il était ensuite frappé par une infection au coronavirus et par une blessure au mollet. Il a fallu attendre le mois de décembre pour qu'il soit totalement de retour à son niveau. Cependant, on peut penser qu' Adamjan n'aura jamais le niveau requis pour être un titulaire indiscutable à Hoffenheim. Lors de la saison 2020/21, il n'a réussi à marquer que lors de la dernière journée de jeu. Et cette saison, il n'a joué que 50 minutes depuis le début du mois de novembre. Un prêt était donc inévitable. Schreuder a proposé une solution rapide pour le sortir de l'ornière.Le FC Bruges va disposerSargis Adamjan, le Club de Bruges dispose d'un joueur rapide et bicéphale. Celui qui connaît aussi le chemin vers le but, mais qui a un peu perdu son instinct de torin ces dernières années. L'Arménien de 28 ans peut jouer à presque toutes les positions en attaque : numéro 10, ailier, attaquant, deuxième attaquant, ... Même s'il a une préférence pour le flanc gauche ou le poste de deuxième attaquant."Il veut être titulaire, comme tous les joueurs. Mais j'ai clairement convenu avec lui ce que j'en attendrais ici.", a déjà déclaré Schreuder lorsqu'on lui demandait le rôle qu'aurait son nouvel élément offensif. Peut-il se montrer directement dans les mois à venir ou se réserve-t-il pour les play-offs ? L'ancien joueur de tennis de table a souvent été à son meilleur niveau contre les meilleurs clubs. Le Club de Bruges espère qu'il sera à nouveau l'homme des grands rendez-vous.