C'était une petite information qui est tombée dans le tsunami des annonces de transferts de ce 31 janvier : Ruben Providence quitte le FC Bruges. Il sera loué par l'AS Roma à laquelle il appartenait au club portugais d'Estoril pour le reste de la saison.
...

C'était une petite information qui est tombée dans le tsunami des annonces de transferts de ce 31 janvier : Ruben Providence quitte le FC Bruges. Il sera loué par l'AS Roma à laquelle il appartenait au club portugais d'Estoril pour le reste de la saison.L'ailier gauche français de vingt ans n'a même pas joué une seule minute dans la Venise du Nord. L'été dernier, il est arrivé avec une légère blessure qu'il avait dissimulée, si l'on en Philippe Clement dans une interview accordé au Nieuwsblad en décembre. Il a ensuite été gravement blessé au pied. Cet échec n'a cependant pas trop eu d'impact sur le plan financier. Au contraire du transfert de Kamal Sowah. Le Ghanéen est arrivé pour un montant record de 9 millions, mais il a rarement réussi à convaincre lors des 17 matchs auxquels il a participé. Il a été prêté juste avant la fermeture du mercato à l'AZ Alkmaar.Providence et Sowah ne sont pas les seuls transferts ratés par le Club cet été. Tibo Persyn, 19 ans, a déjà été prêté à Westerlo etOwen Otasowie, 21 ans, acheté pour 4 millions d'euros à Wolverhampton, n'a toujours pas joué en équipe première. Enfin, Faitout Maouassa, venu de Rennes, n'a pas encore justifié son transfert à 4 millions d'euros également.En attaque, Wesley Moraes n'a pas réussi un second passage au Jan Breydel stadion aussi abouti que le premier. Il a été autorisé à rentrer à Aston Villa après seulement une centaine de minutes de jeu. Le club de Birmingham le loue désormais au club brésilien d'Internacional. Le retour au bercail de l'ancien Soulier d'or José Izquierdo était en revanche un gros pari. Le Colombien ne s'est pour l'instant contenté que de quelques montées.Le seul transfert estival réussi est celui de Jack Hendry, arrivé d'Ostende en échange d'un chèque de 3,5 millions d'euros. Stanley Nsoki a montré par moments qu'il avait le potentiel pour être un défenseur moderne de haut niveau, mais il a aussi accumulé les nombreuses interventions hésitantes qui le rangent plus dans la catégorie des flops.Face à ces incertitudes en défense, le FC Bruges a décidé de rapatrier au pays le polyvalent Denis Odoi, qui peut jouer à différentes positions de la défense.Après quatre matchs sous la direction d'Alfred Schreuder, si une chose est claire, c'est que le Néerlandais préfère évoluer en 3-5-2 et qu'il veut voir du football de combinaison sur le terrain. Devant, Bas Dost joue en pointe avec Charles De Ketelaere qui rode dans ses parages. La question est de savoir si Dost, dont le profil est celui d'un attaquant qui s'épanouit dans la surface de réparation, ne profiterait pas encore plus d'une ligne de front à trois avec de vrais ailiers qui l'alimenteraient depuis les deux flancs. Le Club a d'ailleurs acquis des joueurs répondant à ce profil. L'été dernier, Ruben Providence, Tibo Persyn et Faitout Maouassa, et maintenant Tajon Buchanan et Andreas Skov Olsen. Le Canadien avait déjà signé l'été dernier et il se dit dans les couloirs du Jan Breydel que le FC Bruges travaillait sur la venue du Danois depuis longtemps. Le duo s'est en tout cas engagé sur le long terme : Buchanan jusqu'en 2025 et Olsen jusqu'en 2026. Il s'agit maintenant d'observer comment Alfred Schreuder va intégrer ces ailiers dans son 3-5-2, sans perdre de vue l'équilibre défensif de l'équipe.