Roberto Martinez a sélectionné 33 joueurs, dont Albert Sambi Lokonga et Orel Mangala, pour les trois rencontres de qualification au Mondial 2022 contre le Pays de Galles (mercredi 24 mars à Louvain), en République tchèque (samedi 27 mars à Prague) et la Biélorussie (mardi 30 mars à Louvain).

Romelu Lukaku figure également dans la sélection malgré l'interdiction de rejoindre leur équipe nationale émise par l'Autorité de protection de la santé de Milan à l'encontre des joueurs de l'Inter Milan à la suite de plusieurs cas de coronavirus dans l'effectif. "C'est un gros noyau, car nous avons trois matchs en six jours, ce n'est jamais arrivé", a expliqué Martinez. "C'est aussi la dernière fois que nous nous retrouvons avant la sélection finale pour l'Euro. De plus, il y a des incertitudes avec les restrictions liées au Covid-19, certains joueurs manqueront certains matchs, et quatre joueurs reviennent de blessure. Ils sont 'fit' médicalement, mais nous devons les évaluer au niveau physique".

Mangala (Stuttgart) et Lokonga (Anderlecht) fêtent donc leur première sélection en équipe nationale. "Ce sont des profils très spécifiques, qui conviennent parfaitement à ce que nous recherchons", a commenté Martinez. "Ce sont deux joueurs qui se sont développés de manière immense. Nous sommes impatients de les voir dans l'environnement des Diables Rouges. Une chose est le joueur que tu peux être et une autre le joueur que tu peux devenir quand tu rejoins le groupe. Sambi et Orel ont gagné le droit de devenir des Diables Rouges. Ce sera une expérience fantastique pour eux. Nous sommes impatients de les évaluer et de leur donner ce dont ils ont besoin dans ce rassemblement."

Concernant Lukaku, Martinez se montre confiant. "C'est une situation normale avec la pandémie que nous vivons", a expliqué le sélectionneur. "Romelu Lukaku se trouve dans un groupe qui a été isolé. Il y a plusieurs étapes, des tests doivent encore être faits. Nous avons l'expérience des camps précédents. Les choses peuvent changer de jour en jour. Ce qui compte en ce moment c'est la sécurité et la santé de Romelu. Je ne pense pas que nous devons prendre une décision maintenant pour les trois matchs."

"Je pense qu'il est trop tôt pour donner une réponse claire par rapport à sa possibilité de nous rejoindre", a ajouté Martinez. "Les autorités locales doivent donner leur feu vert. Ce sont des actions prises dans chaque championnat pour être sûr que la sécurité de toutes les personnes impliquées dans une zone déterminée soit assurées. Nous devons voir comment cela va se développer. Je l'ai appelé, car nous avons trois matchs en rapide succession et c'est une opportunité de voir au jour le jour."

Thomas Vermaelen, qui évolue à Vissel Kobe, au Japon, avait fait les frais de la problématique des restrictions de voyage lors du précédent rassemblement. Il sera cette fois bien présent. "Je peux enfin annoncer qu'il pourra venir", s'est réjoui Martinez. "Nous avons travaillé avec Vissel Kobe et la Fédération japonaise pour l'autoriser à venir. Nous avons trouvé une solution. Thomas sera disponible pour les deux premiers matchs. Après il rentrera et observera une période de quarantaine. Je remercie Vissel Kobe, nous avons une excellente relation avec ce club et avec la Fédération japonaise. C'est un bel exemple de comment trouver une solution dans cette situation."

Roberto Martinez a sélectionné 33 joueurs, dont Albert Sambi Lokonga et Orel Mangala, pour les trois rencontres de qualification au Mondial 2022 contre le Pays de Galles (mercredi 24 mars à Louvain), en République tchèque (samedi 27 mars à Prague) et la Biélorussie (mardi 30 mars à Louvain).Romelu Lukaku figure également dans la sélection malgré l'interdiction de rejoindre leur équipe nationale émise par l'Autorité de protection de la santé de Milan à l'encontre des joueurs de l'Inter Milan à la suite de plusieurs cas de coronavirus dans l'effectif. "C'est un gros noyau, car nous avons trois matchs en six jours, ce n'est jamais arrivé", a expliqué Martinez. "C'est aussi la dernière fois que nous nous retrouvons avant la sélection finale pour l'Euro. De plus, il y a des incertitudes avec les restrictions liées au Covid-19, certains joueurs manqueront certains matchs, et quatre joueurs reviennent de blessure. Ils sont 'fit' médicalement, mais nous devons les évaluer au niveau physique". Mangala (Stuttgart) et Lokonga (Anderlecht) fêtent donc leur première sélection en équipe nationale. "Ce sont des profils très spécifiques, qui conviennent parfaitement à ce que nous recherchons", a commenté Martinez. "Ce sont deux joueurs qui se sont développés de manière immense. Nous sommes impatients de les voir dans l'environnement des Diables Rouges. Une chose est le joueur que tu peux être et une autre le joueur que tu peux devenir quand tu rejoins le groupe. Sambi et Orel ont gagné le droit de devenir des Diables Rouges. Ce sera une expérience fantastique pour eux. Nous sommes impatients de les évaluer et de leur donner ce dont ils ont besoin dans ce rassemblement." Concernant Lukaku, Martinez se montre confiant. "C'est une situation normale avec la pandémie que nous vivons", a expliqué le sélectionneur. "Romelu Lukaku se trouve dans un groupe qui a été isolé. Il y a plusieurs étapes, des tests doivent encore être faits. Nous avons l'expérience des camps précédents. Les choses peuvent changer de jour en jour. Ce qui compte en ce moment c'est la sécurité et la santé de Romelu. Je ne pense pas que nous devons prendre une décision maintenant pour les trois matchs." "Je pense qu'il est trop tôt pour donner une réponse claire par rapport à sa possibilité de nous rejoindre", a ajouté Martinez. "Les autorités locales doivent donner leur feu vert. Ce sont des actions prises dans chaque championnat pour être sûr que la sécurité de toutes les personnes impliquées dans une zone déterminée soit assurées. Nous devons voir comment cela va se développer. Je l'ai appelé, car nous avons trois matchs en rapide succession et c'est une opportunité de voir au jour le jour." Thomas Vermaelen, qui évolue à Vissel Kobe, au Japon, avait fait les frais de la problématique des restrictions de voyage lors du précédent rassemblement. Il sera cette fois bien présent. "Je peux enfin annoncer qu'il pourra venir", s'est réjoui Martinez. "Nous avons travaillé avec Vissel Kobe et la Fédération japonaise pour l'autoriser à venir. Nous avons trouvé une solution. Thomas sera disponible pour les deux premiers matchs. Après il rentrera et observera une période de quarantaine. Je remercie Vissel Kobe, nous avons une excellente relation avec ce club et avec la Fédération japonaise. C'est un bel exemple de comment trouver une solution dans cette situation."