Hein Vanhaezebrouck a prolongé son contrat d'entraîneur de La Gantoise jusqu'en 2024. Le vainqueur de la Coupe de Belgique l'a annoncé vendredi.

Vanhaezebrouck, 58 ans, est revenu à Gand en décembre 2020. Il y avait effectué un premier passage entre 2014 et septembre 2017, offrant au club le premier titre de champion de Belgique de son histoire en 2015. Vanhaezebrouck a également entraîné Ingelmunster (2002-2003), Lauwe (2004-2006), Courtrai (2006-2009 et 2010-2014), Genk (2009) et Anderlecht (2017-2018) durant sa carrière.

"Mon objectif a toujours été de rester"

Le coach de 58 ans avait pourtant laissé planer le doute sur son avenir, et les négociations sur sa prolongation de contrat avec le président Ivan De Witte et le manager Michel Louwagie ont duré jusque tard jeudi soir. "Je suis très satisfait, mais nous devions discuter de quelque chose", explique Hein Vanhaezebrouck. "Je connais la situation du club, c'est un peu plus difficile financièrement. La saison prochaine, nous aurons une équipe qui pourra se battre, avec un football attrayant et de bons résultats. Nous allons travailler là-dessus pendant l'intersaison".

Vanhaezebrouck se montre ambitieux pour la saison prochaine. "Nous ne pouvons pas faire mieux en Coupe de Belgique. Mais au niveau européen, si un club comme Feyenoord peut atteindre la finale de la Conference League, un club belge doit aussi pouvoir le faire. Nous allons essayer de nous qualifier en Europa League, ce sera déjà mieux que cette saison. En championnat, nous voulons terminer plus haut. La Gantoise a sa place en playoffs 1".

Hein Vanhaezebrouck n'a pas souhaité s'épancher sur certains cadres de son noyau, comme Tarik Tissoudali. "Il appartient toujours au club. Il ne partira pas, à moins d'une offre fabuleuse".

Hein Vanhaezebrouck a prolongé son contrat d'entraîneur de La Gantoise jusqu'en 2024. Le vainqueur de la Coupe de Belgique l'a annoncé vendredi. Vanhaezebrouck, 58 ans, est revenu à Gand en décembre 2020. Il y avait effectué un premier passage entre 2014 et septembre 2017, offrant au club le premier titre de champion de Belgique de son histoire en 2015. Vanhaezebrouck a également entraîné Ingelmunster (2002-2003), Lauwe (2004-2006), Courtrai (2006-2009 et 2010-2014), Genk (2009) et Anderlecht (2017-2018) durant sa carrière. Le coach de 58 ans avait pourtant laissé planer le doute sur son avenir, et les négociations sur sa prolongation de contrat avec le président Ivan De Witte et le manager Michel Louwagie ont duré jusque tard jeudi soir. "Je suis très satisfait, mais nous devions discuter de quelque chose", explique Hein Vanhaezebrouck. "Je connais la situation du club, c'est un peu plus difficile financièrement. La saison prochaine, nous aurons une équipe qui pourra se battre, avec un football attrayant et de bons résultats. Nous allons travailler là-dessus pendant l'intersaison". Vanhaezebrouck se montre ambitieux pour la saison prochaine. "Nous ne pouvons pas faire mieux en Coupe de Belgique. Mais au niveau européen, si un club comme Feyenoord peut atteindre la finale de la Conference League, un club belge doit aussi pouvoir le faire. Nous allons essayer de nous qualifier en Europa League, ce sera déjà mieux que cette saison. En championnat, nous voulons terminer plus haut. La Gantoise a sa place en playoffs 1". Hein Vanhaezebrouck n'a pas souhaité s'épancher sur certains cadres de son noyau, comme Tarik Tissoudali. "Il appartient toujours au club. Il ne partira pas, à moins d'une offre fabuleuse".