1921

La Belgique compose pour la première fois une équipe nationale féminine. En 1924, celle-ci affronte la France au Vélodrome d'hiver de Bruxelles, mais cette rencontre n'est pas reconnue par l'Union Belge. Au cours de ces premières années, nous affrontons souvent nos voisines d'Outre-Quiévrain, beaucoup plus fortes. Dans les années 1920 à 1930, des clubs comme Brussels Femina, Ghent Femina et Atalante disputent un championnat féminin non officiel, mais après la seconde guerre mondiale, le football féminin dans notre pays disparaît complètement des radars.

1972

Au début des années septante, l'Union belge instaure les premiers championnats féminins officiels, d'abord avec différentes divisions nationales, et à partir de 1973, avec une seule série en D1. En 1972, le premier champion de Belgique féminin est Astrio Begijnendijk, qui deviendra plus tard le KSK Heist.

1974

Saint-Nicolas FC Liège, qui deviendra plus tard le Standard Fémina, décroche le premier de ses vingt titres. Avec en plus, huit Coupes de Belgique, sept Supercoupes et un titre en BeNeLeague, c'est le club féminin belge le plus titré. Parmi les joueuses qui ont porté le maillot rouge et blanc, on retient Ann Noë, Ingrid Vanherle, Imke Courtois, Aline Zeler et la Néerlandaise Lieke Martens, aujourd'hui au PSG après avoir aussi défendu les couleurs du Barça.

30 mai 1976

L'équipe nationale belge féminine dispute son premier match international officiel, contre la... France. Elle s'impose 1-2 au stade Auguste Delaune de Reims. Un fameux exploit !

22 octobre 1983

Carla Martens inscrit le but de la Belgique lors du match de qualification pour le championnat d'Europe face à l'Allemagne de l'Ouest. Le nul (1-1) ne suffit pas à se qualifier pour la phase finale, qui se joue alors à quatre pays seulement. Ce format ne changera qu'à l'EURO 1997, auquel huit équipes participeront. La Belgique passe ensuite tout près de la qualification pour l'Euro 2001, mais elle est battue par la Suisse en barrage.

21 avril 2002

Les Diablesses rouges, entraînées par Ann Noë et emmenées par Femke Maes s'inclinent 4-0 face à l'Ecosse et voient ainsi leur rêve de participer au premier championnat du monde partir en fumée. En phase de qualification, l'Ecosse et la Belgique terminent en tête, à égalité de points, mais les Ecossaises se qualifient grâce à une meilleure différence de buts.

15 mars 2011

L'Union belge nomme Ives Serneels au poste de sélectionneur de l'équipe nationale. L'ex-joueuse Tamara Cassimon est son adjointe. En 2017, elle quittera la fédération pour redevenir T1 dans un club.

Ives Serneels est arrivé à la tête des Red Flames le 15 mars 2011., Getty Images/iStock
Ives Serneels est arrivé à la tête des Red Flames le 15 mars 2011. © Getty Images/iStock

13 février 2012

L'Union belge et la fédération néerlandaise annonçent qu'à partir de la saison 2012-13, elles organiseront une Women's BeNeLeague. Huit clubs belges et neuf néerlandais y participeront. Ce championnat ne durera cependant que deux saisons. Le FC Twente l'aura remporté deux fois et le Standard Fémina, une fois.

16 septembre 2013

L'équipe nationale féminine est rebatpisée Red Flames. L'Union belge organise également pour la première fois une campagne de promotion axée sur l'équipe féminine. Autres grandes premières : deux matches des Flames sont retransmis à la télévision.

Tessa Wullaert a remporté trois Souliers d'Or dans sa carrière (2016, 2018 et 2019)., iStock
Tessa Wullaert a remporté trois Souliers d'Or dans sa carrière (2016, 2018 et 2019). © iStock

8 février 2017

Tessa Wullaert remporte le premier Soulier d'Or féminin (attribué pour les prestations de 2016). Depuis, elle en a gagné deux autres (2018 et 2019). Janice Cayman (2017 et 2021) et Tine De Caigny (2020) figurent également au palmarès.

16 juillet 2017

Les Red Flames dispitent leur premier match en phase finale d'un championnat d'Europe, aux Pays-Bas. Elles s'inclinent 1-0 contre le Danemark à Doetinchem. Lors de la rencontre suivante - victoire 2-0 face à la Norvège - Elke Van Gorp inscrit le premier but des Red Flames en phase finale de l'Euro. Les Flames terminent troisièmes de leur poule.

19 octobre 2020

Les fédérations belge, néerlandaise et allemande de football annoncent leur candidature commune à l'organisation de la Coupe du monde féminine de 2027.

25 novembre 2021

En match de qualification pour la Coupe du monde face à l'Arménie, les Red Flames enregistrent un record en s'imposant 19-0 à Den Dreef, le stade d'OHL. Tessa Wullaert inscrit cinq buts, Amber Tysiak et Tine De Caigny marquent trois fois chacune.

Amber Tysiak a marqué un triplé lors de la plus large victoire de l'équipe belge de football féminin (19-0 contre l'Arménie), iStock
Amber Tysiak a marqué un triplé lors de la plus large victoire de l'équipe belge de football féminin (19-0 contre l'Arménie) © iStock
La Belgique compose pour la première fois une équipe nationale féminine. En 1924, celle-ci affronte la France au Vélodrome d'hiver de Bruxelles, mais cette rencontre n'est pas reconnue par l'Union Belge. Au cours de ces premières années, nous affrontons souvent nos voisines d'Outre-Quiévrain, beaucoup plus fortes. Dans les années 1920 à 1930, des clubs comme Brussels Femina, Ghent Femina et Atalante disputent un championnat féminin non officiel, mais après la seconde guerre mondiale, le football féminin dans notre pays disparaît complètement des radars.Au début des années septante, l'Union belge instaure les premiers championnats féminins officiels, d'abord avec différentes divisions nationales, et à partir de 1973, avec une seule série en D1. En 1972, le premier champion de Belgique féminin est Astrio Begijnendijk, qui deviendra plus tard le KSK Heist.Saint-Nicolas FC Liège, qui deviendra plus tard le Standard Fémina, décroche le premier de ses vingt titres. Avec en plus, huit Coupes de Belgique, sept Supercoupes et un titre en BeNeLeague, c'est le club féminin belge le plus titré. Parmi les joueuses qui ont porté le maillot rouge et blanc, on retient Ann Noë, Ingrid Vanherle, Imke Courtois, Aline Zeler et la Néerlandaise Lieke Martens, aujourd'hui au PSG après avoir aussi défendu les couleurs du Barça.L'équipe nationale belge féminine dispute son premier match international officiel, contre la... France. Elle s'impose 1-2 au stade Auguste Delaune de Reims. Un fameux exploit !Carla Martens inscrit le but de la Belgique lors du match de qualification pour le championnat d'Europe face à l'Allemagne de l'Ouest. Le nul (1-1) ne suffit pas à se qualifier pour la phase finale, qui se joue alors à quatre pays seulement. Ce format ne changera qu'à l'EURO 1997, auquel huit équipes participeront. La Belgique passe ensuite tout près de la qualification pour l'Euro 2001, mais elle est battue par la Suisse en barrage.Les Diablesses rouges, entraînées par Ann Noë et emmenées par Femke Maes s'inclinent 4-0 face à l'Ecosse et voient ainsi leur rêve de participer au premier championnat du monde partir en fumée. En phase de qualification, l'Ecosse et la Belgique terminent en tête, à égalité de points, mais les Ecossaises se qualifient grâce à une meilleure différence de buts.L'Union belge nomme Ives Serneels au poste de sélectionneur de l'équipe nationale. L'ex-joueuse Tamara Cassimon est son adjointe. En 2017, elle quittera la fédération pour redevenir T1 dans un club.L'Union belge et la fédération néerlandaise annonçent qu'à partir de la saison 2012-13, elles organiseront une Women's BeNeLeague. Huit clubs belges et neuf néerlandais y participeront. Ce championnat ne durera cependant que deux saisons. Le FC Twente l'aura remporté deux fois et le Standard Fémina, une fois.L'équipe nationale féminine est rebatpisée Red Flames. L'Union belge organise également pour la première fois une campagne de promotion axée sur l'équipe féminine. Autres grandes premières : deux matches des Flames sont retransmis à la télévision.Tessa Wullaert remporte le premier Soulier d'Or féminin (attribué pour les prestations de 2016). Depuis, elle en a gagné deux autres (2018 et 2019). Janice Cayman (2017 et 2021) et Tine De Caigny (2020) figurent également au palmarès.Les Red Flames dispitent leur premier match en phase finale d'un championnat d'Europe, aux Pays-Bas. Elles s'inclinent 1-0 contre le Danemark à Doetinchem. Lors de la rencontre suivante - victoire 2-0 face à la Norvège - Elke Van Gorp inscrit le premier but des Red Flames en phase finale de l'Euro. Les Flames terminent troisièmes de leur poule.Les fédérations belge, néerlandaise et allemande de football annoncent leur candidature commune à l'organisation de la Coupe du monde féminine de 2027.En match de qualification pour la Coupe du monde face à l'Arménie, les Red Flames enregistrent un record en s'imposant 19-0 à Den Dreef, le stade d'OHL. Tessa Wullaert inscrit cinq buts, Amber Tysiak et Tine De Caigny marquent trois fois chacune.