"J'ai cette ambition et je vais tout donner pour ça", a-t-il déclaré lundi en conférence de presse au centre d'entraînement de Tubize.

"Je me sens très bien", explique Castagne. "Je suis très content d'être à nouveau ici. Tout le monde est content d'être là. Nous avons maintenant deux semaines pour bien nous préparer et être au top physiquement. Ça va être un long tournoi mais c'est ce dont j'ai toujours rêvé quand j'étais petit".

Cette saison, Castagne a joué à plusieurs positions pour Leicester. "Peut-être que la polyvalence est parfois un désavantage, mais je ne le vois pas comme ça", raconte le défenseur. "Bien sûr je préfère jouer sur le flanc droit, mais je peux aussi jouer à gauche ou au centre dans une défense à trois. Ces derniers temps, j'ai joué à gauche et au centre parce que nous avions pas mal de blessures à Leicester. J'ai beaucoup appris grâce à ça, mais c'est clair que ce n'est pas ma position préférée. Je peux moins courir alors qu'il s'agit de ma grande force. Cependant, je sais comment jouer tactiquement et jouer contre de grand attaquants forts n'est pas un problème pour moi. Je ne suis pas très costaud mais j'ai bien plus de vitesse que les autres défenseurs centraux".

Thomas Meunier, le grand concurrent de Timothy Castagne, a moins joué en deuxième partie de saison au Borussia Dortmund. Une place de titulaire sur le flanc droit, son poste de prédilection, est donc possible. Cependant, Castagne reste diplomatique. "C'est au coach de décider. Je ne peux pas dire grand-chose. Ça dépend de plusieurs choses. Je pense que je me suis rapproché cette saison d'une place de titulaire. À cet égard, le report de l'Euro la saison dernière n'a pas été si mauvais pour moi. Je jouais moins à l'Atalanta et maintenant, à Leicester, j'ai beaucoup plus joué. Je suis compétitif et je sais que je peux le faire. Je ne me vois pas comme un titulaire à part entière mais j'en ai l'ambition et je vais tout donner pour ça. Le coach peut toujours compter sur moi".

"Je m'entends bien avec Thomas (NDLR Meunier)" conclut Castagne. "On parle beaucoup par messages, aussi bien ici que tout au long de l'année. Je connais sa situation. Ce n'est pas facile pour lui, mais il est fort mentalement".

"J'ai cette ambition et je vais tout donner pour ça", a-t-il déclaré lundi en conférence de presse au centre d'entraînement de Tubize."Je me sens très bien", explique Castagne. "Je suis très content d'être à nouveau ici. Tout le monde est content d'être là. Nous avons maintenant deux semaines pour bien nous préparer et être au top physiquement. Ça va être un long tournoi mais c'est ce dont j'ai toujours rêvé quand j'étais petit". Cette saison, Castagne a joué à plusieurs positions pour Leicester. "Peut-être que la polyvalence est parfois un désavantage, mais je ne le vois pas comme ça", raconte le défenseur. "Bien sûr je préfère jouer sur le flanc droit, mais je peux aussi jouer à gauche ou au centre dans une défense à trois. Ces derniers temps, j'ai joué à gauche et au centre parce que nous avions pas mal de blessures à Leicester. J'ai beaucoup appris grâce à ça, mais c'est clair que ce n'est pas ma position préférée. Je peux moins courir alors qu'il s'agit de ma grande force. Cependant, je sais comment jouer tactiquement et jouer contre de grand attaquants forts n'est pas un problème pour moi. Je ne suis pas très costaud mais j'ai bien plus de vitesse que les autres défenseurs centraux". Thomas Meunier, le grand concurrent de Timothy Castagne, a moins joué en deuxième partie de saison au Borussia Dortmund. Une place de titulaire sur le flanc droit, son poste de prédilection, est donc possible. Cependant, Castagne reste diplomatique. "C'est au coach de décider. Je ne peux pas dire grand-chose. Ça dépend de plusieurs choses. Je pense que je me suis rapproché cette saison d'une place de titulaire. À cet égard, le report de l'Euro la saison dernière n'a pas été si mauvais pour moi. Je jouais moins à l'Atalanta et maintenant, à Leicester, j'ai beaucoup plus joué. Je suis compétitif et je sais que je peux le faire. Je ne me vois pas comme un titulaire à part entière mais j'en ai l'ambition et je vais tout donner pour ça. Le coach peut toujours compter sur moi". "Je m'entends bien avec Thomas (NDLR Meunier)" conclut Castagne. "On parle beaucoup par messages, aussi bien ici que tout au long de l'année. Je connais sa situation. Ce n'est pas facile pour lui, mais il est fort mentalement".