"La déception prédomine même si on peut être fier de notre parcours et notre match, on a manqué de réussite au début du match car les deux plus grosses occasions nous les avons.", a commenté Garcia. "On doit mener et on se retrouve menés après une action individuelle de Gnabry. On a ce sentiment d'injustice qui nous a plombé un peu. Quand on ne marque pas on ne peut pas se qualifier, mais bravo à mes joueurs qui ont montré à la France entière... On a perdu, on est éliminés, on voulait absolument aller en finale, on y croyait et on avait raison d'y croire."

"Il faut vite se replonger dans le championnat, cela va venir vite et je crains un peu cela. Quand on joue la Ligue des Champions, qu'on fait des exploits, va falloir se replonger le quotidien, or il est très important car on sait qu'on ne jouera pas de coupe d'Europe et qu'on s'y qualifiera la saison suivante via le championnat. Donc le championnat est très important."

"La déception prédomine même si on peut être fier de notre parcours et notre match, on a manqué de réussite au début du match car les deux plus grosses occasions nous les avons.", a commenté Garcia. "On doit mener et on se retrouve menés après une action individuelle de Gnabry. On a ce sentiment d'injustice qui nous a plombé un peu. Quand on ne marque pas on ne peut pas se qualifier, mais bravo à mes joueurs qui ont montré à la France entière... On a perdu, on est éliminés, on voulait absolument aller en finale, on y croyait et on avait raison d'y croire." "Il faut vite se replonger dans le championnat, cela va venir vite et je crains un peu cela. Quand on joue la Ligue des Champions, qu'on fait des exploits, va falloir se replonger le quotidien, or il est très important car on sait qu'on ne jouera pas de coupe d'Europe et qu'on s'y qualifiera la saison suivante via le championnat. Donc le championnat est très important."