Il y a quelques semaines, Carlo Ancelotti avait déjà été confronté à la question suivante : n'est-il pas temps de laisser Vinícius Júnior se reposer ? L'entraîneur italien avait répondu qu'il ne pensait pas que cela était nécessair, mais aussi qu'il n'hésiterait pas à renvoyer l'ailier brésilien sur le banc dès qu'il serait fatigué.
...

Il y a quelques semaines, Carlo Ancelotti avait déjà été confronté à la question suivante : n'est-il pas temps de laisser Vinícius Júnior se reposer ? L'entraîneur italien avait répondu qu'il ne pensait pas que cela était nécessair, mais aussi qu'il n'hésiterait pas à renvoyer l'ailier brésilien sur le banc dès qu'il serait fatigué.À l'approche du quart de finale de la Copa del Rey contre l'Athletic Bilbao, Ancelotti semble aller à l'encontre de ce qu'il annonçait. Il envisage d'aligner dès le coup d'envoi le duoVinícius Júnior et Rodrygo qui reviendra pourtant tout juste d'une semaine internationale avec le Brésil. Vinícius était d'ailleurs titulaire lors du déplacement en Équateur de la Seleçao (1-1) le 27 janvier. Il a aussi commencé, ce mercredi 2 février, le duel à domicile contre le Paraguay (4-0). Lors de ces deux rencontres, il fut à chaque fois remplacé à l'heure de jeu. Pour sa part, Rodrygo n'est entré en jeu que contre le Paraguay. Les deux joueurs viennent en plus d'achever un très long vol de retour vers l'Espagne qui aura duré plusieurs heures sans compter le décalage horaire. Mais pas de problème selon Ancelotti. "Ils ont vingt ans, pas soixante comme moi", a-t-il déclaré en se moquant de la question avec un clin d'oeil.En début de semaine, l'Italien avait déjà déclaré qu'il aurait besoin de "ses meilleurs joueurs" pour battre Bilbao.Avec Eden Hazard, Marco Asensio et Gareth Bale de nouveau en forme, le technicien transalpin dispose pourtant de trois alternatives valables sur ses flancs. Le fait qu'il envisage de préférer malgré tout les deux Brésiliens en dit beaucoup sur l'estime qu'il porte à ses réservistes. Même si Vinícius aura du repos ce week-end puisqu'il sera suspendu pour le match de championnat de dimanche contre Grenade en raison d'une accumulation de cartons jaunes. Le fait que le Real soit encore privé de Karim Benzema, toujours blessé, joue peut-être aussi un rôle dans ce choix de Carletto. Pour remplacer le Français, il est plus que probable qu'il fasse appel à Luka Jovic.Le Real Madrid ne va pas chômer dans les prochaines semaines. S'il élimine l'Athletic Bilbao en Coupe d'Espagne, le premier match des demi-finales sera déjà au programme mardi prochain.Une semaine plus tard, le mardi 15 février, ce sera le choc contre le PSG en 1/8e de finale de la Ligue des champions. Pour Ancelotti, le défi sera de garder tout le monde le plus en forme possible, mais on sait aussi qu'il n'aime pas s'écarter de ses principes de base et qu'il n'est pas le plus grand adepte de la rotation. Rester en forme et tout jouer restent deux choses difficiles à concilier dans le football de haut niveau actuel. Sauf peut-être quand tu n'as que 20 ans ?