"C'est dommage, je pense que nous n'avons pas mérité de perdre. Le deuxième but semblait hors-jeu. Mbappé était hors-jeu, mais l'arbitre a dit qu'Eric (Garcia, NDLR) avait essayé de jouer le ballon, ce qui a annulé hors-jeu. L'action doit être intentionnelle et Eric veut juste couper la trajectoire, il ne rate pas son contrôle."Sergio Busquets peste au micro des journalistes espagnols à la fin de la finale de Ligue des Nations entre la France et l'Espagne.

Il ne restait en effet qu'une dizaine de minutes à jouer lorsque Kylian Mbappé part dans le dos de la défense de la Roja pour aller ensuite crucifier Unai Simon avec beaucoup de sang-froid. Sur le premier ralenti, le numéro 10 des Bleus est pourtant en position de hors-jeu au moment de la passe en profondeur de Theo Hernandez.

Mais ensuite, on voit que le ballon est légèrement dévié par Eric Garcia. Une action qui rappelle un peu le but d'ouverture des Diables rouges contre la Russie à l'occasion du dernier Euro. Romelu Lukaku, pourtant bien en position de hors-jeu au départ de la passe de Thomas Meunier, avait vu sa position s'annuler en raison de l'intervention ratée d'un défenseur russe.

Si l'intention de ce dernier était plus que claire, celle du défenseur espagnol le semble moins. Dans ce cas, c'est donc l'interprétation de l'arbitre qui a fait la différence. Eric Garcia lui-même a également réagi avec incrédulité après ce but validé par le VAR. "Qu'est-ce que j'aurais dû faire? M'écarter et laisser aller Mbappé? J'espère qu'ils changeront cette règle à l'avenir, car perdre comme ça fait très mal".

"Il y a de nouvelles règles et chaque arbitre l'interprète comme il veut, dans ce cas en leur faveur", a conclu de son côté Aymeric Laporte, le compère de Garcia au sein de l'axe central défensif de la Roja. Et c'est sans doute bien là le noeud du problème. Est-il vraiment logique qu'un attaquant qui participe à une action et bénéficie d'un avantage par sa position initiale puisse profiter de cela. Mais comme toujours si les règles sont discutables, il faudra sans doute encore attendre un moment avant qu'elles soient changées.

"C'est dommage, je pense que nous n'avons pas mérité de perdre. Le deuxième but semblait hors-jeu. Mbappé était hors-jeu, mais l'arbitre a dit qu'Eric (Garcia, NDLR) avait essayé de jouer le ballon, ce qui a annulé hors-jeu. L'action doit être intentionnelle et Eric veut juste couper la trajectoire, il ne rate pas son contrôle."Sergio Busquets peste au micro des journalistes espagnols à la fin de la finale de Ligue des Nations entre la France et l'Espagne. Il ne restait en effet qu'une dizaine de minutes à jouer lorsque Kylian Mbappé part dans le dos de la défense de la Roja pour aller ensuite crucifier Unai Simon avec beaucoup de sang-froid. Sur le premier ralenti, le numéro 10 des Bleus est pourtant en position de hors-jeu au moment de la passe en profondeur de Theo Hernandez. Mais ensuite, on voit que le ballon est légèrement dévié par Eric Garcia. Une action qui rappelle un peu le but d'ouverture des Diables rouges contre la Russie à l'occasion du dernier Euro. Romelu Lukaku, pourtant bien en position de hors-jeu au départ de la passe de Thomas Meunier, avait vu sa position s'annuler en raison de l'intervention ratée d'un défenseur russe. Si l'intention de ce dernier était plus que claire, celle du défenseur espagnol le semble moins. Dans ce cas, c'est donc l'interprétation de l'arbitre qui a fait la différence. Eric Garcia lui-même a également réagi avec incrédulité après ce but validé par le VAR. "Qu'est-ce que j'aurais dû faire? M'écarter et laisser aller Mbappé? J'espère qu'ils changeront cette règle à l'avenir, car perdre comme ça fait très mal"."Il y a de nouvelles règles et chaque arbitre l'interprète comme il veut, dans ce cas en leur faveur", a conclu de son côté Aymeric Laporte, le compère de Garcia au sein de l'axe central défensif de la Roja. Et c'est sans doute bien là le noeud du problème. Est-il vraiment logique qu'un attaquant qui participe à une action et bénéficie d'un avantage par sa position initiale puisse profiter de cela. Mais comme toujours si les règles sont discutables, il faudra sans doute encore attendre un moment avant qu'elles soient changées.