Malgré la défaite 2-1 de l'Espagne en finale contre la France dimanche soir à Milan, le milieu de terrain de la Roja Sergio Busquets a été élu Joueur du Final Four de la Ligue des Nations.

Selon Robbie Keane, ancien professionnel devenu observateur technique de l'Union des associations européennes de football (UEFA), le médian de 33 ans a "contrôlé les deux matches, dicté le jeu, rendu meilleurs les joueurs qui étaient autour de lui".

Busquets a en effet brillé, d'abord contre l'Italie en demi-finale puis contre la France en finale, adressant une passe décisive à Mikel Oyarzabal sur l'ouverture du score. Le sélectionneur espagnol Luis Enrique n'a pas manqué de souligner la qualité des prestations du Barcelonais. "C'est un joueur vital pour nous et pas uniquement car il est notre capitaine. Il apporte énormément à l'équipe sur et en dehors du terrain. Il confère calme et tranquillité à l'équipe. Busquets constitue notre socle défensif mais aussi la base de notre jeu offensif."

Malgré la défaite 2-1 de l'Espagne en finale contre la France dimanche soir à Milan, le milieu de terrain de la Roja Sergio Busquets a été élu Joueur du Final Four de la Ligue des Nations. Selon Robbie Keane, ancien professionnel devenu observateur technique de l'Union des associations européennes de football (UEFA), le médian de 33 ans a "contrôlé les deux matches, dicté le jeu, rendu meilleurs les joueurs qui étaient autour de lui". Busquets a en effet brillé, d'abord contre l'Italie en demi-finale puis contre la France en finale, adressant une passe décisive à Mikel Oyarzabal sur l'ouverture du score. Le sélectionneur espagnol Luis Enrique n'a pas manqué de souligner la qualité des prestations du Barcelonais. "C'est un joueur vital pour nous et pas uniquement car il est notre capitaine. Il apporte énormément à l'équipe sur et en dehors du terrain. Il confère calme et tranquillité à l'équipe. Busquets constitue notre socle défensif mais aussi la base de notre jeu offensif."