A peine revenu sur les terrains après une absence de quasi 3 mois, Eden Hazard s'est à nouveau blessé ce samedi, à Levante. Le Belge souffre d'une fissure au péroné, sur la même jambe (droite) que sa précédente blessure occasionnée à la cheville.

Selon AS, deux solutions se présentent au Real Madrid. Soit le Diable Rouge subira un traitement conservateur. Cette option induirait un forfait d'environ 2 mois et donc un retour vers fin avril, soit un mois avant la préparation pour l'Euro 2020.

La seconde option, beaucoup plus lourde de conséquences, serait l'opération et provoquerait automatiquement un forfait pour le reste de la saison, y compris pour l'Euro 2020.

Nul doute que le choix effectué par le staff médical du Real Madrid sera pris en grande concertation avec l'Union belge. Le séletionneur fédéral Roberto Martinez s'est déjà dit très inquiet quant à cette nouvelle blessure.

2017, l'origine du problème

AS rappelle que ces deux blessures coup sur coup ne se résument pas à de la simple malchance. L'origine du problème remonte en juin 2017: Hazard s'était fracturé la cheville droite lors d'un entraînement avec les Diables et avait déjà dû subir une opération à l'époque. Une plaque de titane avait été placée le long de la partie inférieure du péroné, une pratique courante dans ces cas pour fixer et donner de la stabilité aux os et favoriser la guérison de la fracture. Cette zone est la cause de tous les problèmes du Diable, analyse AS.

AS dresse également le bilan d'une saison presque blanche pour Hazard, qui n'a joué que 15 matchs sur 36 avec le Real, ou 1.124 minutes disputées sur 3.270 possibles jusqu'à présent. Le capitaine des Diables Rouges a pris part à 34% du temps de jeu disputé par les Merengue cette saison. Eden a marqué un but, distribué deux passes décisives et provoqué trois penalties pour Madrid.

., belga
. © belga
A peine revenu sur les terrains après une absence de quasi 3 mois, Eden Hazard s'est à nouveau blessé ce samedi, à Levante. Le Belge souffre d'une fissure au péroné, sur la même jambe (droite) que sa précédente blessure occasionnée à la cheville. Selon AS, deux solutions se présentent au Real Madrid. Soit le Diable Rouge subira un traitement conservateur. Cette option induirait un forfait d'environ 2 mois et donc un retour vers fin avril, soit un mois avant la préparation pour l'Euro 2020.La seconde option, beaucoup plus lourde de conséquences, serait l'opération et provoquerait automatiquement un forfait pour le reste de la saison, y compris pour l'Euro 2020.Nul doute que le choix effectué par le staff médical du Real Madrid sera pris en grande concertation avec l'Union belge. Le séletionneur fédéral Roberto Martinez s'est déjà dit très inquiet quant à cette nouvelle blessure.AS rappelle que ces deux blessures coup sur coup ne se résument pas à de la simple malchance. L'origine du problème remonte en juin 2017: Hazard s'était fracturé la cheville droite lors d'un entraînement avec les Diables et avait déjà dû subir une opération à l'époque. Une plaque de titane avait été placée le long de la partie inférieure du péroné, une pratique courante dans ces cas pour fixer et donner de la stabilité aux os et favoriser la guérison de la fracture. Cette zone est la cause de tous les problèmes du Diable, analyse AS.AS dresse également le bilan d'une saison presque blanche pour Hazard, qui n'a joué que 15 matchs sur 36 avec le Real, ou 1.124 minutes disputées sur 3.270 possibles jusqu'à présent. Le capitaine des Diables Rouges a pris part à 34% du temps de jeu disputé par les Merengue cette saison. Eden a marqué un but, distribué deux passes décisives et provoqué trois penalties pour Madrid.