Selon le directeur technique Hasan Salihamidzic, le Bayern Munich a connu "un black-out collectif" mercredi à Mönchengladbach, où il a été battu 5-0 au deuxième tour de la Coupe d'Allemagne, malgré la présence de ses stars au coup d'envoi. "Tout ce qui pouvait aller mal, a été mal", a résumé Salihamidzic. "Nous n'avons pas gagné le moindre duel en première période. C'est inexplicable."

Positif au coronavirus, l'entraîneur Julian Nagelsmann n'était pas présent sur le banc de touche, tout comme le week-end passé en championnat. Son assistant Dino Toppmöller n'a pas d'explication pour le jour sans du leader de la Bundesliga. "C'est un jour noir pour nous. Nous étions en retard partout. Nous sommes désolés d'avoir laissé tomber nos supporters de la sorte", a expliqué Toppmöller.

Le Bayern s'est présenté à Mönchengladbach avec notamment Manuel Neuer, Robert Lewandowski, Thomas Müller, Joshua Kimmich, Serge Gnabry et Leroy Sané dans le onze de base, mais les Bavarois étaient menés 3-0 après à peine 21 minutes de jeu. "Je n'ai jamais vécu une telle chose", a confié Müller, seul joueur à s'être présenté devant les caméras. "A l'exception de Neuer, nous avons tous joué de manière désastreuse. Nous ne pouvons que nous excuser auprès de nos fans."

Selon le directeur technique Hasan Salihamidzic, le Bayern Munich a connu "un black-out collectif" mercredi à Mönchengladbach, où il a été battu 5-0 au deuxième tour de la Coupe d'Allemagne, malgré la présence de ses stars au coup d'envoi. "Tout ce qui pouvait aller mal, a été mal", a résumé Salihamidzic. "Nous n'avons pas gagné le moindre duel en première période. C'est inexplicable." Positif au coronavirus, l'entraîneur Julian Nagelsmann n'était pas présent sur le banc de touche, tout comme le week-end passé en championnat. Son assistant Dino Toppmöller n'a pas d'explication pour le jour sans du leader de la Bundesliga. "C'est un jour noir pour nous. Nous étions en retard partout. Nous sommes désolés d'avoir laissé tomber nos supporters de la sorte", a expliqué Toppmöller. Le Bayern s'est présenté à Mönchengladbach avec notamment Manuel Neuer, Robert Lewandowski, Thomas Müller, Joshua Kimmich, Serge Gnabry et Leroy Sané dans le onze de base, mais les Bavarois étaient menés 3-0 après à peine 21 minutes de jeu. "Je n'ai jamais vécu une telle chose", a confié Müller, seul joueur à s'être présenté devant les caméras. "A l'exception de Neuer, nous avons tous joué de manière désastreuse. Nous ne pouvons que nous excuser auprès de nos fans."