Le Bayern Munich devra à nouveau se passer de la présence physique de son entraîneur Julian Nagelsmann à l'occasion du match du deuxième tour de la Coupe d'Allemagne de football, mercredi contre le Borussia Moenchengladbach.

Nagelsmann a été infecté par le coronavirus au retour d'un déplacement à Lisbonne où son équipe était venue s'imposer 0-4 contre Benfica en Ligue des Champions le 20 octobre. Il avait dû faire l'impasse sur la rencontre de samedi (23 octobre) en championnat face à Hoffenheim (4-0).

Selon un récent test, le virus est encore présent et le coach doit donc rester en quarantaine à son domicile. Son adjoint Dino Toppmoeller sera à nouveau aux commandes en bénéficiant toutefois des interventions téléphoniques de Nagelsmann. "Il y a des destins pires que le mien", a déclaré celui-ci aux journalistes lors d'une visioconférence mardi. "Je suis heureux que tout se soit si bien passé jusqu'à présent et que les gars se débrouillent bien. Sinon, cela me ferait vraiment mal", a-t-il ajouté.

Le Bayern Munich devra à nouveau se passer de la présence physique de son entraîneur Julian Nagelsmann à l'occasion du match du deuxième tour de la Coupe d'Allemagne de football, mercredi contre le Borussia Moenchengladbach. Nagelsmann a été infecté par le coronavirus au retour d'un déplacement à Lisbonne où son équipe était venue s'imposer 0-4 contre Benfica en Ligue des Champions le 20 octobre. Il avait dû faire l'impasse sur la rencontre de samedi (23 octobre) en championnat face à Hoffenheim (4-0). Selon un récent test, le virus est encore présent et le coach doit donc rester en quarantaine à son domicile. Son adjoint Dino Toppmoeller sera à nouveau aux commandes en bénéficiant toutefois des interventions téléphoniques de Nagelsmann. "Il y a des destins pires que le mien", a déclaré celui-ci aux journalistes lors d'une visioconférence mardi. "Je suis heureux que tout se soit si bien passé jusqu'à présent et que les gars se débrouillent bien. Sinon, cela me ferait vraiment mal", a-t-il ajouté.