Victime alors d'une fissure au péroné droit (malléole externe), le Belge s'était vu placer une plaque à la cheville. Cette même plaque a pu être la cause des blessures à répétition du Belge cette saison. "Avec le club, nous avons fait le choix de ne pas l'enlever. Je crois d'ailleurs que c'était le bon choix", a dit le Brainois, qui n'a pas caché son envie initiale de vouloir l'ôter. "Cela n'aurait pas tout résolu. On a changé la rééducation, en effectuant davantage d'exercices basés sur la cheville. Les sensations étaient d'ailleurs meilleures ces dernières semaines et on va continuer comme ça."

Avouant volontiers qu'il n'était "pas encore à 100 pour cent", Eden Hazard sait qu'il a besoin d'aligner les rencontres. "Je vais être bon quand je vais pouvoir enchaîner les matches, j'ai besoin de retrouver du rythme."

Le Belge de 30 ans estime avoir vécu une saison "malchanceuse". "Tout s'est bien passé depuis le début de ma carrière; même avec les blessures. Depuis un an et demi, ça s'enchaîne. Je ne peux pas tout mettre sur le dos de la malchance. Je suis proche de mon meilleur niveau mais j'ai besoin d'enchaîner les matches. Je fais tout pour ne plus être blessé."

Victime alors d'une fissure au péroné droit (malléole externe), le Belge s'était vu placer une plaque à la cheville. Cette même plaque a pu être la cause des blessures à répétition du Belge cette saison. "Avec le club, nous avons fait le choix de ne pas l'enlever. Je crois d'ailleurs que c'était le bon choix", a dit le Brainois, qui n'a pas caché son envie initiale de vouloir l'ôter. "Cela n'aurait pas tout résolu. On a changé la rééducation, en effectuant davantage d'exercices basés sur la cheville. Les sensations étaient d'ailleurs meilleures ces dernières semaines et on va continuer comme ça."Avouant volontiers qu'il n'était "pas encore à 100 pour cent", Eden Hazard sait qu'il a besoin d'aligner les rencontres. "Je vais être bon quand je vais pouvoir enchaîner les matches, j'ai besoin de retrouver du rythme." Le Belge de 30 ans estime avoir vécu une saison "malchanceuse". "Tout s'est bien passé depuis le début de ma carrière; même avec les blessures. Depuis un an et demi, ça s'enchaîne. Je ne peux pas tout mettre sur le dos de la malchance. Je suis proche de mon meilleur niveau mais j'ai besoin d'enchaîner les matches. Je fais tout pour ne plus être blessé."