• 1. Pourquoi veut-il partir?

Avec le départ de Neymar en 2017, le Barça avait une manne financière importante entre les mains pour construire une nouvelle colonne vertébrale compétitive autour de Lionel Messi. À trente ans, l'Argentin entamait alors le dernier cycle de sa carrière, mais son club n'a jamais su bâtir un noyau aussi compétitif que celui de la MSN. Pire, il n'a pas pallié le déclin prévisible de Luis Suárez, qui conditionne énormément le jeu de son équipe depuis son arrivée en Catalogne. Le Barça a continué à gagner des titres grâce aux chiffres toujours exceptionnels de son numéro 10, mais a enchaîné les désillusions en Ligue des Champions, et Messi l'a encore pointé du doigt récemment, en rappelant que des éliminations comme celles du Stadio Olimpico ou d'Anfield étaient indignes du rang des Catalans. À 33 ans, s'il voit que les Blaugranas ne sont plus capables de construire une équipe de haut niveau autour de lui, il pourrait être tenter d'aller décrocher ses derniers titres ailleurs.

  • 2. Peut-il partir comme il le souhaite, ou bien les clubs intéressés devront-ils mettre la main au portefeuille?

Dans son dernier contrat, signé en 2017, Messi possédait une clause qui lui permettait de quitter le club au terme de la saison 2019-2020. Pour cela, il devait avertir le club de sa décision avant le 30 juin 2020, selon le quotidien espagnol El País, ce qui n'a pas été fait. En ne communiquant pas sur la question, son contrat a été prolongé automatiquement d'un an. Dans le courrier officiel communiqué à son club, l'Argentin expliquerait que les circonstances exceptionnelles de la saison devraient lui octroyer un délai plus large, et donc lui permettre de résilier son contrat. Pas sûr que les dirigeants catalans l'entendront de cette oreille, car même à un an de la fin de son contrat et à 33 ans, un transfert de Lionel Messi - si sa décision est inéluctable - pourrait rapporter pas mal d'argent aux Blaugranas.

  • 3. Où va-t-il aller ?

Rares sont les clubs capables de s'offrir les services de la Pulga. Son nom a circulé à l'Inter, mais il semble difficile de trouver une compatibilité entre la liberté absolue sur le terrain de l'Argentin et la rigidité tactique d'Antonio Conte. Hormis le PSG, c'est sans doute vers l'Angleterre qu'il faut se tourner pour trouver les pistes les plus crédibles. La plus romantique menant sans doute à Manchester City, où Leo pourrait retrouver Pep Guardiola, son coach entre 2009 et 2012.

Avec le départ de Neymar en 2017, le Barça avait une manne financière importante entre les mains pour construire une nouvelle colonne vertébrale compétitive autour de Lionel Messi. À trente ans, l'Argentin entamait alors le dernier cycle de sa carrière, mais son club n'a jamais su bâtir un noyau aussi compétitif que celui de la MSN. Pire, il n'a pas pallié le déclin prévisible de Luis Suárez, qui conditionne énormément le jeu de son équipe depuis son arrivée en Catalogne. Le Barça a continué à gagner des titres grâce aux chiffres toujours exceptionnels de son numéro 10, mais a enchaîné les désillusions en Ligue des Champions, et Messi l'a encore pointé du doigt récemment, en rappelant que des éliminations comme celles du Stadio Olimpico ou d'Anfield étaient indignes du rang des Catalans. À 33 ans, s'il voit que les Blaugranas ne sont plus capables de construire une équipe de haut niveau autour de lui, il pourrait être tenter d'aller décrocher ses derniers titres ailleurs.Dans son dernier contrat, signé en 2017, Messi possédait une clause qui lui permettait de quitter le club au terme de la saison 2019-2020. Pour cela, il devait avertir le club de sa décision avant le 30 juin 2020, selon le quotidien espagnol El País, ce qui n'a pas été fait. En ne communiquant pas sur la question, son contrat a été prolongé automatiquement d'un an. Dans le courrier officiel communiqué à son club, l'Argentin expliquerait que les circonstances exceptionnelles de la saison devraient lui octroyer un délai plus large, et donc lui permettre de résilier son contrat. Pas sûr que les dirigeants catalans l'entendront de cette oreille, car même à un an de la fin de son contrat et à 33 ans, un transfert de Lionel Messi - si sa décision est inéluctable - pourrait rapporter pas mal d'argent aux Blaugranas.Rares sont les clubs capables de s'offrir les services de la Pulga. Son nom a circulé à l'Inter, mais il semble difficile de trouver une compatibilité entre la liberté absolue sur le terrain de l'Argentin et la rigidité tactique d'Antonio Conte. Hormis le PSG, c'est sans doute vers l'Angleterre qu'il faut se tourner pour trouver les pistes les plus crédibles. La plus romantique menant sans doute à Manchester City, où Leo pourrait retrouver Pep Guardiola, son coach entre 2009 et 2012.