Demain soir, les Diables rouges affronteront la Côte d'Ivoire à l'occasion du premier des trois matches programmés durant la trêve internationale. Une rencontre amicale qui permettra à Roberto Martinez de faire tourner l'effectif, mais également de planifier le futur de notre sélection nationale.
...

Demain soir, les Diables rouges affronteront la Côte d'Ivoire à l'occasion du premier des trois matches programmés durant la trêve internationale. Une rencontre amicale qui permettra à Roberto Martinez de faire tourner l'effectif, mais également de planifier le futur de notre sélection nationale. Les quatre Diables les plus hypes (Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Thibaut Courtois et Romelu Lukaku) ne seront pas présents pour affronter les Éléphants. Cela fait plus de trois ans que notre équipe nationale n'a plus affronté d'adversaires sans la présence de ce quatuor de stars (c'était le 28 mars 2017, contre la Russie, 3-3). Les absences d'autres cadres (Dries Mertens, Nacer Chadli, Jan Vertonghen, Yannick Carrasco, Dennis Praet, Axel Witsel, Jason Denayer, Thomas Meunier, Toby Alderweireld et Youri Tielemans) à l'entraînement mardi laisse présager que ces derniers ne seront pas non-plus sur la pelouse. Le onze que Martinez alignera sera quoi qu'il arrive inédit. Des joueurs souvent sélectionnés, mais peu capés, comme Simon Mignolet, Dedryck Boyata, Tim Castagne, Hans Vanaken, ou encore Leander Dendoncker, devraient avoir la possibilité d'ajouter un match international à leur actif, tout comme les jeunes Jérémy Doku (tout juste transféré à Rennes) et Yari Verschaeren. Trois petits nouveaux (Zinho Vanheusden, Sebastiaan Bornauw et Alexis Saelemaekers) devraient également pouvoir fêter leur première cap chez les Diables avant de retourner avec le noyau des Diablotins pour disputer les matches de qualifications pour L'EURO espoir face au pays de Galles et à la Moldavie. Dodi Lukebakio et Joris Kayembe, qui fêtent eux aussi leur première convocation en sélection, pourraient également disputer quelques minutes sous le maillot belge.De plus, Roberto Martinez dispose de cinq changements pour le match de jeudi soir. Il pourra ainsi faire jouer bon nombre des 19 joueurs présents mardi à l'entraînement. La publication de listes élargies de la part des sélectionneurs italien (34 joueurs), anglais (trente joueurs), allemand (29 joueurs) et espagnol (25 joueurs) laisse penser que d'autres grandes nations du football européen profiteront des joutes amicales pour faire tourner leur effectif. Un match amical avec une équipe remaniée qui offrira cependant aux supporters un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler notre équipe nationale dans le futur. Leandro Thibaut (st.)