Wout van Aert a prolongé son brevet d'invincibilité dans les labourés en remportant jeudi le cross des As de Loenhout, son 6e succès en six cross disputés cette saison.

"Je ne peux pas nier que ça se passe bien pour l'instant", a déclaré le champion de Belgique, vainqueur pour la 3e fois à Loenhout après 2014 et 2016. "C'est important que ça continue de la sorte, on va avoir pas mal de cross en peu de temps dans les jours qui viennent. Ensuite, il faudra récupérer en vue des championnats de Belgique. C'est beau de gagner ici. Loenhout n'est pas loin de là où j'habite et ai grandi. Quand j'étais petit, on venait souvent voir le cross des As. J'ai donc d'autres beaux souvenirs que mes trois victoires", conclut van Aert, qui s'est imposé devant Michael Vanthourenhout, 2e à 14 secondes, et Toon Aerts, 3e à 27 secondes.

Vanthourenhout se contente de son premier accessit. "Tout le monde sait que dès qu'on laisse 5 m à van Aert, c'est fini", dit le coureur de Pauwels Sauzen-Bingoal. "Je me suis donc immédiatement concentré sur ma 2e place et les secondes pour améliorer mon classement général. La 2e place était le meilleur résutat que je pouvais obtenir aujourd'hui". Vanthourenhout est 5e du classement général à 5:24 du leader Toon Aerts, 3e jeudi. "Je ne courais que pour le classement général", dit Toon Aerts, qui possède désormais 2:01 d'avance sur Eli Iserbyt, seulement 14e jeudi à 1:40. "Mais je suis content de pouvoir monter sur le podium. Je vais tout faire pour remporter le classement général. Pas la peine de viser le titre national, quand on voit comment Wout van Aert a joué avec nous ici".

Jamais dans sa carrière, le citoyen d'Herentals n'avait gagné 6 cross d'affilé. Il est toujours invaincu cette saison dans les labourés., iStock
Jamais dans sa carrière, le citoyen d'Herentals n'avait gagné 6 cross d'affilé. Il est toujours invaincu cette saison dans les labourés. © iStock

Wout van Aert a remporté jeudi le cross des As à Loenhout, 3e des 8 épreuves du Trophée X2O de cyclocross. Le Sportif de l'Année, qui a d'ailleurs reçu son prix du Gala du Sport le matin même, a dominé la course remportant son 6e cyclocross en autant de courses depuis sa rentrée dans les labourés le 4 décembre à Boom.

"Le public va me manquer encore aujourd'hui, c'est un peu comme un café sans bière" avait déclaré Wout van Aert, cité par son équipe Jumbo-Visma avant départ de la course disputée (presque) sans spectateurs. Son grand rival, le champion du monde néerlandais Mathieu van der Poel avait lui décidé de faire une pause après des douleurs de dos ressenties lors de son deuxième cyclocross de la saison dimanche à Heusden-Zolder en Coupe du monde.

Un autre Néerlandais, Lars van der Haar, champion d'Europe en titre, avait lui aussi décliné l'invitation jeudi à Loenhout, blessé au genou depuis une chute à Niel le 11 novembre dernier. Le Britannique Tom Pidcock avait lui décidé de faire l'impasse pour rouler à Baal samedi. Wout van Aert s'est imposé devant Michael Vanthourenhout, 2e à 14 secondes, et Toon Aerts, 3e à 27 secondes, qui conserve la tête du classement général confortant son avance. Toon Aerts possède désormais 2:01 d'avance sur Eli Iserbyt, seulement 14e jeudi à 1:40.

ET DE 13 POUR LUCINDA BRAND

Chez les dames, la victoire est revenue à la Néerlandaise Lucinda Brand qui s'est imposée devant ses compatriotes Denise Betsema, 2e à 15 secondes, et Shirin van Anrooij, 3e à 30 secondes. C'est la 13e victoire de la saison pour la championne du monde.

Une autre Néerlandaise Ceylin del Carmen Alvarado, victorieuse de la dernière édition en 2019, a du se contenter de la 6e place, juste derrière Sanne Cant et juste devant Marion Norbert Riberolle, les deux premières Belges à l'arrivée.

La championne du monde Lucinda Brand a encore mis le feu à Loenhout., iStock
La championne du monde Lucinda Brand a encore mis le feu à Loenhout. © iStock

Au classement général après trois épreuves, Betsema devance toujours Lucinda Brand mais de 1:28 désormais. Les deux prochains rendez-vous de ce Trophée X2O sont prévus samedi à Baal pour le Grand Prix Sven Nys et à Herentals le 5 janvier. Entre les deux, aura lieu la 7e et dernière manche de Coupe du monde à Hulst dimanche aux Pays-Bas. Thibau Nys, l'Espoir sportif de l'année au Gala du Sport, s'est imposé jeudi à Loenhout, son premier succès chez les U23.

Jean-Marie Dedecker, le bourgmestre de Middelkerke qui organise les championnats de Belgique de cyclo-cross, envisage un recours devant le Conseil d'Etat afin d'autoriser la présence de public lors de l'épreuve., iStock
Jean-Marie Dedecker, le bourgmestre de Middelkerke qui organise les championnats de Belgique de cyclo-cross, envisage un recours devant le Conseil d'Etat afin d'autoriser la présence de public lors de l'épreuve. © iStock

Les organisateurs des championnats de Belgique veulent être fixés rapidement

Les championnats de Belgique de cyclocross se dérouleront les 8 et 9 janvier à Middelkerke. Pour l'instant à huis clos, mais les organisateurs espèrent tout de même qu'un nouveau Comité de concertation changera la donne et les autorisera à autoriser des spectateurs.

"Nous attendons impatiemment de savoir si nous pouvons accueillir du public. Si oui, nous devons encore régler quelques détails logistiques", déclare Christophe Impens, CEO de Golazo, organisateur du National. "Sans public, nous aurons besoin d'environ 90 collaborateurs. Avec public, il faudrait 598 collaborateurs. C'est une fameuse différence, non ? J'attends jusque lundi soir. J'ai fait part de cette deadline au bourgmestre Jean-Marie Dedecker. Sinon, il sera impossible de tout préparer sur le plan logistique pour le week-end des 8 et 9 janvier."

Le bourgmestre de Middelkerke Jean-Marie Dedecker envisage lui de saisir le Conseil d'Etat. "Pour cela, nous avons besoin des trois parties: la commune de Middelkerke, Belgian Cycling et nous-mêmes, Golazo", explique Christophe Impens. "Constituer un dossier solide demande beaucoup de travail et nous manquons de temps. J'espère que le Codeco comprendra que l'on peut parfaitement organiser un cyclocross avec public. Nous l'avons déjà privé à Namur, om nous avons accueilli quelque 8300 spectateurs. Tom Van Damme, le président de la fédération de cyclisme, s'est déjà entretenu avec Alexander De Croo. Mais l'horloge tourne. Un National sans public serait une grosse perte financière".

Wout van Aert a prolongé son brevet d'invincibilité dans les labourés en remportant jeudi le cross des As de Loenhout, son 6e succès en six cross disputés cette saison."Je ne peux pas nier que ça se passe bien pour l'instant", a déclaré le champion de Belgique, vainqueur pour la 3e fois à Loenhout après 2014 et 2016. "C'est important que ça continue de la sorte, on va avoir pas mal de cross en peu de temps dans les jours qui viennent. Ensuite, il faudra récupérer en vue des championnats de Belgique. C'est beau de gagner ici. Loenhout n'est pas loin de là où j'habite et ai grandi. Quand j'étais petit, on venait souvent voir le cross des As. J'ai donc d'autres beaux souvenirs que mes trois victoires", conclut van Aert, qui s'est imposé devant Michael Vanthourenhout, 2e à 14 secondes, et Toon Aerts, 3e à 27 secondes. Vanthourenhout se contente de son premier accessit. "Tout le monde sait que dès qu'on laisse 5 m à van Aert, c'est fini", dit le coureur de Pauwels Sauzen-Bingoal. "Je me suis donc immédiatement concentré sur ma 2e place et les secondes pour améliorer mon classement général. La 2e place était le meilleur résutat que je pouvais obtenir aujourd'hui". Vanthourenhout est 5e du classement général à 5:24 du leader Toon Aerts, 3e jeudi. "Je ne courais que pour le classement général", dit Toon Aerts, qui possède désormais 2:01 d'avance sur Eli Iserbyt, seulement 14e jeudi à 1:40. "Mais je suis content de pouvoir monter sur le podium. Je vais tout faire pour remporter le classement général. Pas la peine de viser le titre national, quand on voit comment Wout van Aert a joué avec nous ici". Wout van Aert a remporté jeudi le cross des As à Loenhout, 3e des 8 épreuves du Trophée X2O de cyclocross. Le Sportif de l'Année, qui a d'ailleurs reçu son prix du Gala du Sport le matin même, a dominé la course remportant son 6e cyclocross en autant de courses depuis sa rentrée dans les labourés le 4 décembre à Boom."Le public va me manquer encore aujourd'hui, c'est un peu comme un café sans bière" avait déclaré Wout van Aert, cité par son équipe Jumbo-Visma avant départ de la course disputée (presque) sans spectateurs. Son grand rival, le champion du monde néerlandais Mathieu van der Poel avait lui décidé de faire une pause après des douleurs de dos ressenties lors de son deuxième cyclocross de la saison dimanche à Heusden-Zolder en Coupe du monde. Un autre Néerlandais, Lars van der Haar, champion d'Europe en titre, avait lui aussi décliné l'invitation jeudi à Loenhout, blessé au genou depuis une chute à Niel le 11 novembre dernier. Le Britannique Tom Pidcock avait lui décidé de faire l'impasse pour rouler à Baal samedi. Wout van Aert s'est imposé devant Michael Vanthourenhout, 2e à 14 secondes, et Toon Aerts, 3e à 27 secondes, qui conserve la tête du classement général confortant son avance. Toon Aerts possède désormais 2:01 d'avance sur Eli Iserbyt, seulement 14e jeudi à 1:40. Chez les dames, la victoire est revenue à la Néerlandaise Lucinda Brand qui s'est imposée devant ses compatriotes Denise Betsema, 2e à 15 secondes, et Shirin van Anrooij, 3e à 30 secondes. C'est la 13e victoire de la saison pour la championne du monde. Une autre Néerlandaise Ceylin del Carmen Alvarado, victorieuse de la dernière édition en 2019, a du se contenter de la 6e place, juste derrière Sanne Cant et juste devant Marion Norbert Riberolle, les deux premières Belges à l'arrivée. Au classement général après trois épreuves, Betsema devance toujours Lucinda Brand mais de 1:28 désormais. Les deux prochains rendez-vous de ce Trophée X2O sont prévus samedi à Baal pour le Grand Prix Sven Nys et à Herentals le 5 janvier. Entre les deux, aura lieu la 7e et dernière manche de Coupe du monde à Hulst dimanche aux Pays-Bas. Thibau Nys, l'Espoir sportif de l'année au Gala du Sport, s'est imposé jeudi à Loenhout, son premier succès chez les U23.