Les Detroit Pistons ont sélectionné Cade Cunningham comme premier choix de la draft NBA, soirée annuelle de recrutement par les franchises de jeunes talents. Vrenz Bleijenbergh ne figure pas parmi les 60 joueurs repris par une équipe du championnat nord-américain de basket.

Venant d'Oklahoma State, Cade Cunningham, 19 ans, était attendu comme premier choix. Les choix suivants, Jalen Green pris par Houston, et Evan Mobley, drafté par Cleveland, concernent aussi des joueurs cités parmi les plus convoités. "C'est toujours aussi fou de vivre ce moment", a déclaré Cunningham à ESPN. "Les mots ne peuvent pas vraiment décrire les émotions... Je suis juste tellement heureux d'être ici et je suis prêt à voir ce que je peux faire au niveau suivant." Bleijenbergh, 20 ans, n'est donc pas devenu le deuxième joueur belge sélectionné lors de la draft, après Axel Hervelle, choisi par Denver en 52e position en 2005. L'actuel manager du Spirou Charleroi n'avait cependant pas fait le grand saut vers la NBA, privilégiant sa carrière en Europe. Bleijenbergh avait pourtant vu sa cote grimper auprès des franchises NBA ces dernières semaines. Après avoir participé à un workout global avec les scouts de chaque franchise présents, l'Anversois a décroché des invitations pour 13 workouts privés avec des équipes en l'espace de 23 jours. Avant son départ vers les États-Unis, il n'en avait prévu que trois. Didier Mbenga restera donc le seul joueur Belge ayant évolué en NBA. Le Belgo-Congolais, qui n'avait pas été drafté, avait joué en NBA entre 2004 et 2011, décrochant deux titres de champion avec les Lakers de Kobe Bryant en 2009 et 2010. Les Belgian Lions Retin Obasohan (2016) et Manu Lecomte (2018) s'étaient eux aussi présentés à la draft NBA après leur cursus à l'université aux États-Unis, mais n'avaient pas été sélectionnés. Ils ont tous les deux évolué une saison en G-League, la ligue de développement de la NBA, lors de la saison 2018-2019. Côté féminin, la Belgique compte deux représentantes en WNBA, la ligue nord-américaine de basket féminin, avec Emma Meesseman (Washington) et Julie Allemand (Indiana). La saison WNBA se joue de mai à septembre, durant la trêve estivale en Europe.

Les Detroit Pistons ont sélectionné Cade Cunningham comme premier choix de la draft NBA, soirée annuelle de recrutement par les franchises de jeunes talents. Vrenz Bleijenbergh ne figure pas parmi les 60 joueurs repris par une équipe du championnat nord-américain de basket. Venant d'Oklahoma State, Cade Cunningham, 19 ans, était attendu comme premier choix. Les choix suivants, Jalen Green pris par Houston, et Evan Mobley, drafté par Cleveland, concernent aussi des joueurs cités parmi les plus convoités. "C'est toujours aussi fou de vivre ce moment", a déclaré Cunningham à ESPN. "Les mots ne peuvent pas vraiment décrire les émotions... Je suis juste tellement heureux d'être ici et je suis prêt à voir ce que je peux faire au niveau suivant." Bleijenbergh, 20 ans, n'est donc pas devenu le deuxième joueur belge sélectionné lors de la draft, après Axel Hervelle, choisi par Denver en 52e position en 2005. L'actuel manager du Spirou Charleroi n'avait cependant pas fait le grand saut vers la NBA, privilégiant sa carrière en Europe. Bleijenbergh avait pourtant vu sa cote grimper auprès des franchises NBA ces dernières semaines. Après avoir participé à un workout global avec les scouts de chaque franchise présents, l'Anversois a décroché des invitations pour 13 workouts privés avec des équipes en l'espace de 23 jours. Avant son départ vers les États-Unis, il n'en avait prévu que trois. Didier Mbenga restera donc le seul joueur Belge ayant évolué en NBA. Le Belgo-Congolais, qui n'avait pas été drafté, avait joué en NBA entre 2004 et 2011, décrochant deux titres de champion avec les Lakers de Kobe Bryant en 2009 et 2010. Les Belgian Lions Retin Obasohan (2016) et Manu Lecomte (2018) s'étaient eux aussi présentés à la draft NBA après leur cursus à l'université aux États-Unis, mais n'avaient pas été sélectionnés. Ils ont tous les deux évolué une saison en G-League, la ligue de développement de la NBA, lors de la saison 2018-2019. Côté féminin, la Belgique compte deux représentantes en WNBA, la ligue nord-américaine de basket féminin, avec Emma Meesseman (Washington) et Julie Allemand (Indiana). La saison WNBA se joue de mai à septembre, durant la trêve estivale en Europe.