Après avoir renoncé au dernier moment au concours de la hauteur d'Eugene il y a une dizaine de jours, la double championne olympique de l'heptathlon Nafissatou Thiam a confirmé mercredi sa présence au Mémorial Van Damme, vendredi au stade Roi Baudouin de Bruxelles. La Belge, engagée à la hauteur, y disputera sa dernière compétition de l'année.

Thiam devait disputer le 22 août la manche de Ligue de Diamant d'Eugene, dans l'Oregon, mais elle s'est ressentie d'une gêne au cou et a décidé de ne pas prendre de risque. Mercredi, elle a assuré qu'elle était "en pleine possession de ses moyens" pour sa dernière en 2021. Vendredi sur le tartan bruxellois, la Namuroise mettra un terme à une saison qui a ressemblé "à des montagnes russes" au niveau émotif. "Je suis super excitée par toutes les festivités autour de la compétition et à l'idée de montrer mes capacités à la hauteur", a dit Thiam dans sa newsletter.

Ce concours très relevé qui rassemblera le top 5 des derniers Jeux Olympiques constitue pour elle "une fin magique dans une année magique".

Après avoir renoncé au dernier moment au concours de la hauteur d'Eugene il y a une dizaine de jours, la double championne olympique de l'heptathlon Nafissatou Thiam a confirmé mercredi sa présence au Mémorial Van Damme, vendredi au stade Roi Baudouin de Bruxelles. La Belge, engagée à la hauteur, y disputera sa dernière compétition de l'année. Thiam devait disputer le 22 août la manche de Ligue de Diamant d'Eugene, dans l'Oregon, mais elle s'est ressentie d'une gêne au cou et a décidé de ne pas prendre de risque. Mercredi, elle a assuré qu'elle était "en pleine possession de ses moyens" pour sa dernière en 2021. Vendredi sur le tartan bruxellois, la Namuroise mettra un terme à une saison qui a ressemblé "à des montagnes russes" au niveau émotif. "Je suis super excitée par toutes les festivités autour de la compétition et à l'idée de montrer mes capacités à la hauteur", a dit Thiam dans sa newsletter. Ce concours très relevé qui rassemblera le top 5 des derniers Jeux Olympiques constitue pour elle "une fin magique dans une année magique".