Coup de tonnerre dès la première manche du slalom géant des JO-2022: l'Américaine Mikaela Shiffrin, championne olympique en titre de la spécialité et parmi les favorites à sa propre succession, est partie à la faute rapidement et a été éliminée, lundi à Yanqing.

Partie avec le dossard N.7, Shiffrin, 26 ans, a fait une faute d'intérieur après seulement quelques portes, comme une autre favorite, l'Italienne Marta Bassino, qui s'était élancée avec le dossard N.5. L'Américaine, vice-championne du monde 2021 de géant, s'est arrêtée brièvement sur le bord de la piste, avant de redescendre jusque dans l'aire d'arrivée. La triple lauréate du globe de cristal de N.1 mondiale n'avait plus été éliminée dans un slalom géant depuis le 23 janvier 2018. C'est la première fois en trois participations aux JO (2014, 2018, 2022) qu'elle ne finit pas une course olympique: elle affiche à son palmarès aux JO deux médailles d'or (slalom en 2014, géant en 2018) et une d'argent (combiné en 2018).

Shiffrin, leader du classement général de la Coupe du monde, vise une participation à toutes les épreuves individuelles au programme des Jeux de Pékin, mais ne pourra donc pas ramener cinq médailles.

Son compagnon, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, l'un des deux principaux favoris à la médaille d'or de la descente masculine, n'a terminé qu'à la 5e. Il ne succèdera pas à son compatriote Aksel Lund Svindal qui avait remporté le titre olympique en 2018 et qui a pris sa retraite sportive en 2019. Le Suisse Beat Feuz a terminé sur la plus haute marche du podium olympique de cette descente.

Coup de tonnerre dès la première manche du slalom géant des JO-2022: l'Américaine Mikaela Shiffrin, championne olympique en titre de la spécialité et parmi les favorites à sa propre succession, est partie à la faute rapidement et a été éliminée, lundi à Yanqing. Partie avec le dossard N.7, Shiffrin, 26 ans, a fait une faute d'intérieur après seulement quelques portes, comme une autre favorite, l'Italienne Marta Bassino, qui s'était élancée avec le dossard N.5. L'Américaine, vice-championne du monde 2021 de géant, s'est arrêtée brièvement sur le bord de la piste, avant de redescendre jusque dans l'aire d'arrivée. La triple lauréate du globe de cristal de N.1 mondiale n'avait plus été éliminée dans un slalom géant depuis le 23 janvier 2018. C'est la première fois en trois participations aux JO (2014, 2018, 2022) qu'elle ne finit pas une course olympique: elle affiche à son palmarès aux JO deux médailles d'or (slalom en 2014, géant en 2018) et une d'argent (combiné en 2018). Shiffrin, leader du classement général de la Coupe du monde, vise une participation à toutes les épreuves individuelles au programme des Jeux de Pékin, mais ne pourra donc pas ramener cinq médailles.Son compagnon, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, l'un des deux principaux favoris à la médaille d'or de la descente masculine, n'a terminé qu'à la 5e. Il ne succèdera pas à son compatriote Aksel Lund Svindal qui avait remporté le titre olympique en 2018 et qui a pris sa retraite sportive en 2019. Le Suisse Beat Feuz a terminé sur la plus haute marche du podium olympique de cette descente.