Le Suisse Beat Feuz a remporté la descente messieurs de ski alpin des Jeux Olympiques d'hiver de Pékin lundi en Chine. Le Français Johan Clarey prend la médaille d'argent et l'Autrichien Matthias Mayer se pare de bronze.

Médaillé de bronze à Pyeongchang en 2018, Feuz a décroché le premier titre olympique de sa carrière en dévalant la piste en 1:42.69. Le Suisse, 34 ans, avait également remporté la médaille d'argent sur le Super-G à Pyeongchang.

Johan Clarey se pare lui d'argent pour la première médaille d'olympique de sa carrière à 41 ans. Le Français a pris la deuxième place à 10 centièmes de seconde de Feuz. Champion olympique de la descente à Sotchi en 2014, Matthias Mayer remporte lui la médaille de bronze à 16 centièmes de seconde du Suisse.

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde et le Suisse Marco Odermatt, les deux principaux favoris à la médaille d'or, ont terminé respectivement à la 5e et 7e place. Beat Feuz succède au Norvégien Aksel Lund Svindal, titré à Pyeongchang en 2018 et retraité un an plus tard.

Le Suisse Beat Feuz a remporté la descente messieurs de ski alpin des Jeux Olympiques d'hiver de Pékin lundi en Chine. Le Français Johan Clarey prend la médaille d'argent et l'Autrichien Matthias Mayer se pare de bronze. Médaillé de bronze à Pyeongchang en 2018, Feuz a décroché le premier titre olympique de sa carrière en dévalant la piste en 1:42.69. Le Suisse, 34 ans, avait également remporté la médaille d'argent sur le Super-G à Pyeongchang. Johan Clarey se pare lui d'argent pour la première médaille d'olympique de sa carrière à 41 ans. Le Français a pris la deuxième place à 10 centièmes de seconde de Feuz. Champion olympique de la descente à Sotchi en 2014, Matthias Mayer remporte lui la médaille de bronze à 16 centièmes de seconde du Suisse. Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde et le Suisse Marco Odermatt, les deux principaux favoris à la médaille d'or, ont terminé respectivement à la 5e et 7e place. Beat Feuz succède au Norvégien Aksel Lund Svindal, titré à Pyeongchang en 2018 et retraité un an plus tard.