Par Pierre Danvoye
Ce ne sera pas un clasico mais peut-être un match charnière dans cette saison : Zulte Waregem reçoit Anderlecht dimanche (20h30), en n'étant toujours qu'à deux points des Mauves.

A trois occasions depuis l'ouverture des play-offs, Zulte Waregem a joué avant le Sporting et a eu l'occasion de passer à la première place du classement. Chaque fois, les hommes de Francky Dury ont raté le coche. A cause du stress, d'un manque de qualités ou d'un coup de malchance ? Il y a probablement un peu de tout dans l'analyse. Mais le match de dimanche pourrait être différent.

Parce que ZW tient enfin sa prestation référence, avec sa victoire conquise jeudi sur le terrain d'un Club Bruges où la saison pourrait tourner à la catastrophe. Juan Carlos Garrido a prolongé pour un an mais on chuchote qu'en cas de non-qualification européenne, l'accord deviendrait caduc. L'Espagnol n'a toujours pas trouvé la bonne formule, il continue à chercher la meilleure composition et la bonne occupation de terrain.

Le match de dimanche pourrait être un tournant aussi parce que les Mauves continuent à ramer. Leur victoire contre Lokeren, l'équipe la plus faible des PO, ne signifie pas encore que la forme est revenue. Le Zulte Waregem vu jeudi soir à Bruges vaut largement le Sporting aperçu face à Lokeren. Une victoire de l'équipe de Dury serait un coup de tonnerre parce que les Bruxellois perdraient la première place qu'ils occupent depuis l'été. Un succès d'Anderlecht mettrait Zulte Waregem à cinq points et l'éliminerait sans doute définitivement de la course au titre. Un match nul pourrait faire les affaires de Genk, du Standard et des amateurs de suspense car le top du classement pourrait se resserrer encore un peu plus.

Dury joue gros: entre les PO et lui, ça n'a jamais été l'amour fou. Sa première expérience à ce niveau, avec Gand, s'était mal passée. Il a beaucoup de choses à rattraper ce week-end.

Par Pierre Danvoye Ce ne sera pas un clasico mais peut-être un match charnière dans cette saison : Zulte Waregem reçoit Anderlecht dimanche (20h30), en n'étant toujours qu'à deux points des Mauves. A trois occasions depuis l'ouverture des play-offs, Zulte Waregem a joué avant le Sporting et a eu l'occasion de passer à la première place du classement. Chaque fois, les hommes de Francky Dury ont raté le coche. A cause du stress, d'un manque de qualités ou d'un coup de malchance ? Il y a probablement un peu de tout dans l'analyse. Mais le match de dimanche pourrait être différent. Parce que ZW tient enfin sa prestation référence, avec sa victoire conquise jeudi sur le terrain d'un Club Bruges où la saison pourrait tourner à la catastrophe. Juan Carlos Garrido a prolongé pour un an mais on chuchote qu'en cas de non-qualification européenne, l'accord deviendrait caduc. L'Espagnol n'a toujours pas trouvé la bonne formule, il continue à chercher la meilleure composition et la bonne occupation de terrain. Le match de dimanche pourrait être un tournant aussi parce que les Mauves continuent à ramer. Leur victoire contre Lokeren, l'équipe la plus faible des PO, ne signifie pas encore que la forme est revenue. Le Zulte Waregem vu jeudi soir à Bruges vaut largement le Sporting aperçu face à Lokeren. Une victoire de l'équipe de Dury serait un coup de tonnerre parce que les Bruxellois perdraient la première place qu'ils occupent depuis l'été. Un succès d'Anderlecht mettrait Zulte Waregem à cinq points et l'éliminerait sans doute définitivement de la course au titre. Un match nul pourrait faire les affaires de Genk, du Standard et des amateurs de suspense car le top du classement pourrait se resserrer encore un peu plus. Dury joue gros: entre les PO et lui, ça n'a jamais été l'amour fou. Sa première expérience à ce niveau, avec Gand, s'était mal passée. Il a beaucoup de choses à rattraper ce week-end.