Evidemment, le stratège portugais de Saint-Petersbourg n'allait pas ouvrir son carnet de notes. Il a toutefois remarqué: "Je me méfie des attaquants liégeois. Ils (De Camargo et Watt) ont marqué des buts magnifiques à Mouscron". Avec un large sourire, André Villas-Boas a alors évoqué les liens qui unirent jadis le Standard à son pays natal: "Oui, il y avait Lucien D'Onofrio, qui était un dirigeant emblématique et qui a amené de bons joueurs du championnat de Belgique au Portugal (référence notamment à Witsel au Benfica et à Defour et Mangala à Porto). Il a aussi fait parcourir le chemin inverse à des Portugais (Conceiçao, Sa Pinto, etc). J'ai revu Lucien D'Onofrio il a quelques jours, lors de ma visite à Gand. J'ai bien entendu le plus grand respect pour lui". Enfin, au sujet du challenge qui se dresse devant lui, Villas-Boas a répondu: "Le club (Zenit) a beaucoup investi. C'est certes pour remporter le championnat de Russie, mais également afin d'être présent le plus loin possible en Ligue des champions. Donc, clairement, ici, il faut passer l'étape". (Belga)

Evidemment, le stratège portugais de Saint-Petersbourg n'allait pas ouvrir son carnet de notes. Il a toutefois remarqué: "Je me méfie des attaquants liégeois. Ils (De Camargo et Watt) ont marqué des buts magnifiques à Mouscron". Avec un large sourire, André Villas-Boas a alors évoqué les liens qui unirent jadis le Standard à son pays natal: "Oui, il y avait Lucien D'Onofrio, qui était un dirigeant emblématique et qui a amené de bons joueurs du championnat de Belgique au Portugal (référence notamment à Witsel au Benfica et à Defour et Mangala à Porto). Il a aussi fait parcourir le chemin inverse à des Portugais (Conceiçao, Sa Pinto, etc). J'ai revu Lucien D'Onofrio il a quelques jours, lors de ma visite à Gand. J'ai bien entendu le plus grand respect pour lui". Enfin, au sujet du challenge qui se dresse devant lui, Villas-Boas a répondu: "Le club (Zenit) a beaucoup investi. C'est certes pour remporter le championnat de Russie, mais également afin d'être présent le plus loin possible en Ligue des champions. Donc, clairement, ici, il faut passer l'étape". (Belga)