Caroline Wozniacki a récupéré la place de numéro un mondiale qu'elle avait laissée le temps d'une semaine à la Belge Kim Clijsters. La Danoise qui était assurée de récupérer son trône en cas de qualification pour les demi-finales à Dubaï n'a pas fait dans la dentelle. La joueuse de 20 ans a remporté le tournoi en battant Kuznetsova en finale.

Kuznetsova, 23e mondiale, disputait sa première finale en 2011 mais n'a pas fait le poids face au jeu de Wozniacki. La Danoise s'est emparée, d'entrée de jeu, du service de la Russe avant de la breaker à nouveau deux fois. La première manche était bouclée en une demi-heure sur un sévère 6-1.

Dans la seconde manche, Wozniacki a rapidement pris le jeu à son compte. Kuznetsova a repris espoir en gagnant le jeu de service de la Danoise à 5-2 mais a rapidement dû déchanter. Battue 6-3, la Russe a commis beaucoup trop de fautes directes pour inquiéter Wozniacki plus consistante et supérieure physiquement.

La Danoise boucle d'une bien belle manière une semaine qui lui a permis de reprendre la place de numéro un et dans laquelle elle n'a perdu que 25 jeux en cinq matchs.

Sportfootmagazine.be avec Belga

Caroline Wozniacki a récupéré la place de numéro un mondiale qu'elle avait laissée le temps d'une semaine à la Belge Kim Clijsters. La Danoise qui était assurée de récupérer son trône en cas de qualification pour les demi-finales à Dubaï n'a pas fait dans la dentelle. La joueuse de 20 ans a remporté le tournoi en battant Kuznetsova en finale. Kuznetsova, 23e mondiale, disputait sa première finale en 2011 mais n'a pas fait le poids face au jeu de Wozniacki. La Danoise s'est emparée, d'entrée de jeu, du service de la Russe avant de la breaker à nouveau deux fois. La première manche était bouclée en une demi-heure sur un sévère 6-1. Dans la seconde manche, Wozniacki a rapidement pris le jeu à son compte. Kuznetsova a repris espoir en gagnant le jeu de service de la Danoise à 5-2 mais a rapidement dû déchanter. Battue 6-3, la Russe a commis beaucoup trop de fautes directes pour inquiéter Wozniacki plus consistante et supérieure physiquement. La Danoise boucle d'une bien belle manière une semaine qui lui a permis de reprendre la place de numéro un et dans laquelle elle n'a perdu que 25 jeux en cinq matchs. Sportfootmagazine.be avec Belga