Le champion du monde en titre, déjà vainqueur de cette épreuve à trois reprises (2010, 2011, 2013), a devancé de plus de 43 secondes le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) et d'une minute et douze secondes le Norvégien Mads Ostberg (Citroën DS3). Thierry Neuville (Hyundai i20) a pris la 7e place. Le Français signe son 19e succès en WRC, le troisième cette année et renforce sa position en tête du Championnat du monde. En terminant premier de la Power Stage, l'ES16 longue de 13,83 km, il empoche le maximum de 28 points. Avec cette huitième victoire consécutive, Volkswagen rejoint Citroën au tableau des records concernant la plus longue série de succès d'un constructeur en Championnat du monde. Ogier, qui a mené les toutes premières minutes du rallye (ES1 et ES2) avant de céder la place brièvement à l'Espagnol Dani Sordo (ES3), a ensuite été devancé par Hirvonen (ES7 et ES8) avant de prendre la tête à l'issue de l'ES9 pour ne plus la lâcher jusqu'à l'arrivée. (Belga)

Le champion du monde en titre, déjà vainqueur de cette épreuve à trois reprises (2010, 2011, 2013), a devancé de plus de 43 secondes le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) et d'une minute et douze secondes le Norvégien Mads Ostberg (Citroën DS3). Thierry Neuville (Hyundai i20) a pris la 7e place. Le Français signe son 19e succès en WRC, le troisième cette année et renforce sa position en tête du Championnat du monde. En terminant premier de la Power Stage, l'ES16 longue de 13,83 km, il empoche le maximum de 28 points. Avec cette huitième victoire consécutive, Volkswagen rejoint Citroën au tableau des records concernant la plus longue série de succès d'un constructeur en Championnat du monde. Ogier, qui a mené les toutes premières minutes du rallye (ES1 et ES2) avant de céder la place brièvement à l'Espagnol Dani Sordo (ES3), a ensuite été devancé par Hirvonen (ES7 et ES8) avant de prendre la tête à l'issue de l'ES9 pour ne plus la lâcher jusqu'à l'arrivée. (Belga)