Latvala est sorti de la route dans un virage dès la première des quatre spéciales de la dernière journée, laissant Meeke prendre les commandes du rallye. Un incident dont ne se plaindra pas Ogier, lequel ne sera du coup pas inquiété au classement des pilotes. Mais le Britannique imitait Latvala quelques instants plus tard dans les premiers hectomètres de la deuxième spéciale. Il est en effet parti à la faute après seulement deux kilomètres dans l'ES16. Ces deux abandons bénéficient à Thierry Neuville, qui n'est plus qu'à deux spéciales d'un premier succès en WRC. Le Belge devance de 35,7 secondes son équipier espagnol chez Huyndai, Dani Sordo, vainqueur il y a un an en Allemagne. Les deux pilotes devraient pouvoir signer un doublé pour leur constructeur coréen. Le Norvégien Andreas Mikkelsen (VW Polo-R), le Britannique Elfyn Evans (Ford Fiesta RS) et le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) sont à la lutte pour la troisième place à plus d'une minute de Neuville. Prochain départ à 10h55. (Belga)

Latvala est sorti de la route dans un virage dès la première des quatre spéciales de la dernière journée, laissant Meeke prendre les commandes du rallye. Un incident dont ne se plaindra pas Ogier, lequel ne sera du coup pas inquiété au classement des pilotes. Mais le Britannique imitait Latvala quelques instants plus tard dans les premiers hectomètres de la deuxième spéciale. Il est en effet parti à la faute après seulement deux kilomètres dans l'ES16. Ces deux abandons bénéficient à Thierry Neuville, qui n'est plus qu'à deux spéciales d'un premier succès en WRC. Le Belge devance de 35,7 secondes son équipier espagnol chez Huyndai, Dani Sordo, vainqueur il y a un an en Allemagne. Les deux pilotes devraient pouvoir signer un doublé pour leur constructeur coréen. Le Norvégien Andreas Mikkelsen (VW Polo-R), le Britannique Elfyn Evans (Ford Fiesta RS) et le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) sont à la lutte pour la troisième place à plus d'une minute de Neuville. Prochain départ à 10h55. (Belga)