L'ancienne numéro un mondiale, 22 ans, a ainsi brillamment pris sa revanche sur Kanepi, 27 ans, qui l'avait battue au 3e tour à Roland-Garros cette année, et décroché son premier titre de la saison, le 19e de sa carrière en trente finale, dans cette épreuve de la WTA sur surface dure dotée de 500.000 dollars. Professionnelle depuis l'âge de 15 ans, la compagne du numéro un mondial de golf, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, avait quitté début septembre le Top 10 pour la première fois depuis mai 2009, alors qu'elle était encore numéro un mondiale en début d'année. Tout sourire à l'issue de sa victoire dimanche, qui devrait lui redonner confiance, Wozniacki s'est déclarée satisfaite de son jeu et de la façon dont elle avait fait jouer son adversaire. Kanepi faisait elle cette semaine son retour sur le circuit WTA, ayant été absente des courts depuis sa défaite en quart de finale à Roland-Garros contre la Russe Maria Sharapova, à cause de blessures au tendon d'Achille. La solide joueuse estonienne s'était imposée à Brisbane en Australie en janvier puis à Estoril au Portugal en avril. (JUNG YEON-JE)

L'ancienne numéro un mondiale, 22 ans, a ainsi brillamment pris sa revanche sur Kanepi, 27 ans, qui l'avait battue au 3e tour à Roland-Garros cette année, et décroché son premier titre de la saison, le 19e de sa carrière en trente finale, dans cette épreuve de la WTA sur surface dure dotée de 500.000 dollars. Professionnelle depuis l'âge de 15 ans, la compagne du numéro un mondial de golf, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, avait quitté début septembre le Top 10 pour la première fois depuis mai 2009, alors qu'elle était encore numéro un mondiale en début d'année. Tout sourire à l'issue de sa victoire dimanche, qui devrait lui redonner confiance, Wozniacki s'est déclarée satisfaite de son jeu et de la façon dont elle avait fait jouer son adversaire. Kanepi faisait elle cette semaine son retour sur le circuit WTA, ayant été absente des courts depuis sa défaite en quart de finale à Roland-Garros contre la Russe Maria Sharapova, à cause de blessures au tendon d'Achille. La solide joueuse estonienne s'était imposée à Brisbane en Australie en janvier puis à Estoril au Portugal en avril. (JUNG YEON-JE)