Pour leur début en World League, les Belges de Dominique Baeyens alignent ainsi un 2 sur 2 après avoir déjà battu les Australiens à Courtrai vendredi (3 à 0: 30-28, 25-19, 25-21). Dimanche, la Belgique s'est imposée en 1h47 minutes. La World League rassemble 28 nations réparties en différents groupes. Les Belges figurent dans la poule C en division 2 avec le 37e ranking mondial sur le dos et doit jouer entre le 23 mai et le 5 juillet contre le Canada (11e), l'Australie (14e) et la Finlande (30e). Chaque pays joue quatre fois l'un contre l'autre. Les vainqueurs des 3 groupes disputent le Final 4 de D2 avec l'Australie, qui organise la finale à 4. Le gagnant joue le Final 6 de la World League, du 16 au 20 juillet à Florence, Italie. C'est la première fois que la Belgique dispute la World League. La Belgique va à présent jouer contre le Canada à 4 reprises, le 6 juin (20h00) au Country Hall de Liège, le 8 juin (16h00) à Anvers, le 13 et 14 juin à Vancouver. (Belga)

Pour leur début en World League, les Belges de Dominique Baeyens alignent ainsi un 2 sur 2 après avoir déjà battu les Australiens à Courtrai vendredi (3 à 0: 30-28, 25-19, 25-21). Dimanche, la Belgique s'est imposée en 1h47 minutes. La World League rassemble 28 nations réparties en différents groupes. Les Belges figurent dans la poule C en division 2 avec le 37e ranking mondial sur le dos et doit jouer entre le 23 mai et le 5 juillet contre le Canada (11e), l'Australie (14e) et la Finlande (30e). Chaque pays joue quatre fois l'un contre l'autre. Les vainqueurs des 3 groupes disputent le Final 4 de D2 avec l'Australie, qui organise la finale à 4. Le gagnant joue le Final 6 de la World League, du 16 au 20 juillet à Florence, Italie. C'est la première fois que la Belgique dispute la World League. La Belgique va à présent jouer contre le Canada à 4 reprises, le 6 juin (20h00) au Country Hall de Liège, le 8 juin (16h00) à Anvers, le 13 et 14 juin à Vancouver. (Belga)