Menés au score à la 59e minute, contre le cours du jeu, sur un but de Thimmaiah, malgré deux parades de Vanasch, les hommes de Marc Lammers ont réussi à trouver le chemin des filets à deux reprises dans les trois dernières minutes, eux qui s'étaient jusque-là heurtés à un gardien en état de grâce: Parattu Raveendran. Ce fut d'abord Florent Van Aubel qui égalisa d'une déviation à la 67e. Puis, dans la minute suivante, le 4e pc belge était converti imparablement par l'inévitable Tom Boon. La Belgique était ainsi récompensée de sa domination (62% de temps de possession, 15 tirs au but à 5, 4 pc à 1), elle qui avait été sous la menace des rapides contres indiens. Plus tôt dans la journée, l'Allemagne avait décroché la 7e place de la compétition grâce à sa victoire 2-1 face à l'Argentine. Angleterre-Australie, pour la 3e place, et Nouvelle-Zélande/Pays-Bas, en finale, doivent encore se jouer samedi. (Belga)

Menés au score à la 59e minute, contre le cours du jeu, sur un but de Thimmaiah, malgré deux parades de Vanasch, les hommes de Marc Lammers ont réussi à trouver le chemin des filets à deux reprises dans les trois dernières minutes, eux qui s'étaient jusque-là heurtés à un gardien en état de grâce: Parattu Raveendran. Ce fut d'abord Florent Van Aubel qui égalisa d'une déviation à la 67e. Puis, dans la minute suivante, le 4e pc belge était converti imparablement par l'inévitable Tom Boon. La Belgique était ainsi récompensée de sa domination (62% de temps de possession, 15 tirs au but à 5, 4 pc à 1), elle qui avait été sous la menace des rapides contres indiens. Plus tôt dans la journée, l'Allemagne avait décroché la 7e place de la compétition grâce à sa victoire 2-1 face à l'Argentine. Angleterre-Australie, pour la 3e place, et Nouvelle-Zélande/Pays-Bas, en finale, doivent encore se jouer samedi. (Belga)