"Je constate que nous ne sommes pas parvenus à entrer dans le rythme des échanges. Même lorsque nous menions. Malgré cela, il y avait moyen de conserver le résultat. Nous avons manqué d'expérience. C'est ce qui explique notamment les cartes jaunes reçues par Vainqueur et Kanu. Ils seront absent pour le match retour. Trop de joueurs étaient en dessous de leur niveau", a déclaré l'entraîneur des Rouches José Riga.


Serge Gakpe résumait bien l'opinion générale, à l'issue du match. "Le sentiment est inévitablement mitigé. Dans l'absolu, parvenir à réaliser un match nul en marquant un but à l'étranger, cela constitue une très bonne performance. Mais il y a les circonstances du match. Nous menions et nous nous trouvions en supériorité numérique. Cela dit, je ne vais pas voir tout en négatif. Nous aurons, dans des conditions de jeu normales, dans notre stade, l'occasion de créer la décision. J'ai l'impression que les joueurs du Wisla étaient plus frais que nous", a dit l'attaquant du Standard.

Le fil de la rencontre

Le début de partie était animé, avec une frappe de Tchité dès la 4e minute sur le gardien adverse Pareiko et une première occasion sérieuse pour le Wisla sur le contre, mais Gargula croisait un peu trop sa frappe. Ce même Gargula envoyait un coup-franc, dévié par Buyens, sur la barre transversale de Bolat, médusé (17e). Melikson ratait ensuite sa reprise (22e) avant que Pareiko ne capte en deux temps, devant Cyriac, une frappe lourde de Tchité (23e).

Un premier tournant dans cette partie intervenait à la 27e : suite à un pressing très haut du Standard, Buyens récupérait le cuir et filait vers le but avant d'être arrêté fautivement, selon l'arbitre, par Czekaj. Penalty et exclusion pour le défenseur polonais. Cyriac, d'une panenka, donnait l'avance au Standard.

Les Liégeois étaient dominés en seconde période par le Wisla Cracovie. Felipe, du postérieur, bloquait une frappe de Genkov (48e) avant que Malecki, esseulé, n'envoie le ballon au-dessus du but de Bolat, qui était impuissant puisqu'au sol (50e). L'égalisation polonaise tombait à deux minutes de la fin du temps réglementaire: un centre de Melikson arrivait vers Genkov, qui poussait le ballon au fond des filets de Bolat sans être gêné outre mesure (88e).

Le match retour aura lieu le 23 février à Sclessin.

Sportfootmagazine.be avec Belga

"Je constate que nous ne sommes pas parvenus à entrer dans le rythme des échanges. Même lorsque nous menions. Malgré cela, il y avait moyen de conserver le résultat. Nous avons manqué d'expérience. C'est ce qui explique notamment les cartes jaunes reçues par Vainqueur et Kanu. Ils seront absent pour le match retour. Trop de joueurs étaient en dessous de leur niveau", a déclaré l'entraîneur des Rouches José Riga. Serge Gakpe résumait bien l'opinion générale, à l'issue du match. "Le sentiment est inévitablement mitigé. Dans l'absolu, parvenir à réaliser un match nul en marquant un but à l'étranger, cela constitue une très bonne performance. Mais il y a les circonstances du match. Nous menions et nous nous trouvions en supériorité numérique. Cela dit, je ne vais pas voir tout en négatif. Nous aurons, dans des conditions de jeu normales, dans notre stade, l'occasion de créer la décision. J'ai l'impression que les joueurs du Wisla étaient plus frais que nous", a dit l'attaquant du Standard.Le fil de la rencontreLe début de partie était animé, avec une frappe de Tchité dès la 4e minute sur le gardien adverse Pareiko et une première occasion sérieuse pour le Wisla sur le contre, mais Gargula croisait un peu trop sa frappe. Ce même Gargula envoyait un coup-franc, dévié par Buyens, sur la barre transversale de Bolat, médusé (17e). Melikson ratait ensuite sa reprise (22e) avant que Pareiko ne capte en deux temps, devant Cyriac, une frappe lourde de Tchité (23e).Un premier tournant dans cette partie intervenait à la 27e : suite à un pressing très haut du Standard, Buyens récupérait le cuir et filait vers le but avant d'être arrêté fautivement, selon l'arbitre, par Czekaj. Penalty et exclusion pour le défenseur polonais. Cyriac, d'une panenka, donnait l'avance au Standard.Les Liégeois étaient dominés en seconde période par le Wisla Cracovie. Felipe, du postérieur, bloquait une frappe de Genkov (48e) avant que Malecki, esseulé, n'envoie le ballon au-dessus du but de Bolat, qui était impuissant puisqu'au sol (50e). L'égalisation polonaise tombait à deux minutes de la fin du temps réglementaire: un centre de Melikson arrivait vers Genkov, qui poussait le ballon au fond des filets de Bolat sans être gêné outre mesure (88e).Le match retour aura lieu le 23 février à Sclessin.Sportfootmagazine.be avec Belga