Le 4e joueur mondial rencontrera pour une place en finale le vainqueur du match entre le Canadien Milos Raonic et l'Australien Nick Kyrgios. Federer, 32 ans et 17 fois sacré dans un majeur, atteint du même coup le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem pour la 35e fois. Auteur d'un départ canon dans le tournoi, il a perdu en route son premier set contre son ami et cadet de 29 ans, classé au 3e rang mondial, et qui a profité d'une excellente entame et de deux breaks pour prendre l'avantage. Mais sur cette surface, rien ne pouvait enrayer la marche du spécialiste de l'herbe et il a peu à peu grignoté l'avance de l'autre Helvète. "C'était tellement décevant d'avoir perdu dès le 2e tour l'an passé, que c'est bon d'être de retour en demi-finale pour la 9e fois ici, s'est réjoui le vainqueur. Le soutien du public a encore été incroyable". (Belga)

Le 4e joueur mondial rencontrera pour une place en finale le vainqueur du match entre le Canadien Milos Raonic et l'Australien Nick Kyrgios. Federer, 32 ans et 17 fois sacré dans un majeur, atteint du même coup le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem pour la 35e fois. Auteur d'un départ canon dans le tournoi, il a perdu en route son premier set contre son ami et cadet de 29 ans, classé au 3e rang mondial, et qui a profité d'une excellente entame et de deux breaks pour prendre l'avantage. Mais sur cette surface, rien ne pouvait enrayer la marche du spécialiste de l'herbe et il a peu à peu grignoté l'avance de l'autre Helvète. "C'était tellement décevant d'avoir perdu dès le 2e tour l'an passé, que c'est bon d'être de retour en demi-finale pour la 9e fois ici, s'est réjoui le vainqueur. Le soutien du public a encore été incroyable". (Belga)