Mais alors qu'il avait déjà bien dessiné les contours de sa qualification, le joueur serbe, 2e joueur du monde, a bien failli voir son tournoi de Wimbledon se terminer brusquement. Novak Djokovic a en effet chuté en tentant d'aller chercher un revers long de ligne du Français. Visiblement marqué par la douleur, il s'est aussitôt tenu l'épaule gauche, réclamant l'intervention d'un kiné. L'alerte s'est révélée sans conséquence pour Djokovic, qui a repris sa place sur le Central et a terminé son travail contre Simon (6-4, 6-2, 6-4). "J'ai ressenti une grosse douleur. C'était une chute maladroite. J'espérais seulement qu'il n'y ait rien de grave au niveau des articulations. Il n'y avait rien de cassé, donc j'ai pu continuer", a-t-il expliqué par la suite. Lauréat de Wimbledon 2011 et détenteur de six titres majeurs, Novak Djokovic rencontrera au prochain tour un autre Français Jo-Wilfried Tsonga, 17 e mondial, victorieux du Taïwanais Jimmy Wang (ATP-147) en trois sets 6-2, 6-2, 7-5. Tsonga est un adversaire qui réussit très bien à Djokovic, puisqu'il l'a battu huit fois d'affilée lors de leurs précédentes confrontations. La dernière fois, c'était à Roland-Garros, aussi en huitièmes de finales. Mais Novak Djokovic se méfie du Français, deux fois demi-finaliste à Wimbledon (2011, 2012). "C'est un très bon joueur sur herbe. Il a déjà battu de très bons joueurs à Wimbledon", a-t-il souligné. (Belga)

Mais alors qu'il avait déjà bien dessiné les contours de sa qualification, le joueur serbe, 2e joueur du monde, a bien failli voir son tournoi de Wimbledon se terminer brusquement. Novak Djokovic a en effet chuté en tentant d'aller chercher un revers long de ligne du Français. Visiblement marqué par la douleur, il s'est aussitôt tenu l'épaule gauche, réclamant l'intervention d'un kiné. L'alerte s'est révélée sans conséquence pour Djokovic, qui a repris sa place sur le Central et a terminé son travail contre Simon (6-4, 6-2, 6-4). "J'ai ressenti une grosse douleur. C'était une chute maladroite. J'espérais seulement qu'il n'y ait rien de grave au niveau des articulations. Il n'y avait rien de cassé, donc j'ai pu continuer", a-t-il expliqué par la suite. Lauréat de Wimbledon 2011 et détenteur de six titres majeurs, Novak Djokovic rencontrera au prochain tour un autre Français Jo-Wilfried Tsonga, 17 e mondial, victorieux du Taïwanais Jimmy Wang (ATP-147) en trois sets 6-2, 6-2, 7-5. Tsonga est un adversaire qui réussit très bien à Djokovic, puisqu'il l'a battu huit fois d'affilée lors de leurs précédentes confrontations. La dernière fois, c'était à Roland-Garros, aussi en huitièmes de finales. Mais Novak Djokovic se méfie du Français, deux fois demi-finaliste à Wimbledon (2011, 2012). "C'est un très bon joueur sur herbe. Il a déjà battu de très bons joueurs à Wimbledon", a-t-il souligné. (Belga)