Il y a quelques semaines, l'avenir de Marc Wilmots comme adjoint de Georges Leekens semblait entouré d'un gros point d'interrogation. Logique car l'homme n'est pas du genre à rester éternellement dans l'ombre et on sait qu'il a l'ambition de redevenir coach principal tôt ou tard. Après le départ de Dick Advocaat, il s'était déjà longtemps interrogé sur son avenir à la Fédération, choqué de ne pas avoir hérité du poste de T1.

D'après Het Laatste Nieuws, il se prépare quand même à prolonger. Jusqu'en octobre 2013 (fin de la campagne éliminatoire pour le Brésil 2014), avec prolongation automatique en cas de participation à ce tournoi.

Pour l'anecdote, il était arrivé récemment en fin de contrat, puisque celui-ci expirait à la fin des éliminatoires pour l'EURO 2012. Mais un accord a été trouvé avec l'Union Belge pour qu'il continue à assister Leekens lors du match de vendredi passé contre la Roumanie et pour la rencontre de ce soir à Paris contre la France.

Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine

Il y a quelques semaines, l'avenir de Marc Wilmots comme adjoint de Georges Leekens semblait entouré d'un gros point d'interrogation. Logique car l'homme n'est pas du genre à rester éternellement dans l'ombre et on sait qu'il a l'ambition de redevenir coach principal tôt ou tard. Après le départ de Dick Advocaat, il s'était déjà longtemps interrogé sur son avenir à la Fédération, choqué de ne pas avoir hérité du poste de T1. D'après Het Laatste Nieuws, il se prépare quand même à prolonger. Jusqu'en octobre 2013 (fin de la campagne éliminatoire pour le Brésil 2014), avec prolongation automatique en cas de participation à ce tournoi. Pour l'anecdote, il était arrivé récemment en fin de contrat, puisque celui-ci expirait à la fin des éliminatoires pour l'EURO 2012. Mais un accord a été trouvé avec l'Union Belge pour qu'il continue à assister Leekens lors du match de vendredi passé contre la Roumanie et pour la rencontre de ce soir à Paris contre la France. Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine