À 35 kilomètres de l'arrivée, Valverde, porteur du maillot rouge, a été l'une des victimes d'une chute collective. Team Sky n'a alors pas respecté une règle tacite du peloton qui dit qu'un leader au sol ne peut être attaqué et a créé une bordure dans le peloton. Valverde s'est alors retrouvé dans un groupe de poursuivants à plus d'une minute des autres favoris.

"Sky a fait preuve d'un manque total de sportivité. Ceux de Team Sky roulaient au milieu de la route et, pour créer une bordure, ils se sont déportés d'un coup sur la droite. Comme s'ils étaient seuls au monde. La conséquence, c'est qu'une vingtaine de coureurs se sont retrouvés au sol. Qu'ils aient quand même continué à rouler montre avec quelle sorte de champions nous avons à faire", a déclaré Valverde après la 4e étape.

La chute après 46 secondes :

"Si tu remarques qu'autant de coureurs sont au sol, tu as au moins la sportivité d'attendre les gars qui sont tombés", estime le manager de l'équipe Movistar Unzue.

Du côté de Team Sky, on trouve les critiques de manque de sportivité "fantaisistes".

Sportfootmagazine.be, avec Belga

À 35 kilomètres de l'arrivée, Valverde, porteur du maillot rouge, a été l'une des victimes d'une chute collective. Team Sky n'a alors pas respecté une règle tacite du peloton qui dit qu'un leader au sol ne peut être attaqué et a créé une bordure dans le peloton. Valverde s'est alors retrouvé dans un groupe de poursuivants à plus d'une minute des autres favoris. "Sky a fait preuve d'un manque total de sportivité. Ceux de Team Sky roulaient au milieu de la route et, pour créer une bordure, ils se sont déportés d'un coup sur la droite. Comme s'ils étaient seuls au monde. La conséquence, c'est qu'une vingtaine de coureurs se sont retrouvés au sol. Qu'ils aient quand même continué à rouler montre avec quelle sorte de champions nous avons à faire", a déclaré Valverde après la 4e étape.La chute après 46 secondes :"Si tu remarques qu'autant de coureurs sont au sol, tu as au moins la sportivité d'attendre les gars qui sont tombés", estime le manager de l'équipe Movistar Unzue. Du côté de Team Sky, on trouve les critiques de manque de sportivité "fantaisistes". Sportfootmagazine.be, avec Belga