Après avoir déjà levé les bras sur les 2-ème, 5-ème et 7-ème étapes, le jeune Allemand de 23 ans s'est à nouveau montré plus rapide que le champion de France Nacer Bouhanni (FDJ) et l'Italien Daniele Bennati (RadioShack), 2-ème et 3-ème. Gianni Meersman (Lotto-Belisol) doit encore se contenter d'une 4-ème place.

Les Espagnols Javier Aramendia (Caja Rural), qui signait là sa quatrième chevauchée au long cours sur cette Vuelta, et Adrian Palomares (Andalucia), ont mené l'échappée du jour.

Partis au tout début de cette 10-ème étape, ils auront compté jusqu'à 6 minutes 40 sec d'avance sur le peloton. Mais celui-ci les a toujours eus sous contrôle, et le duo, repris à 32 km du but, a donc bien dû se résigner à subir la loi des sprinters.

Dans un final marqué par les bourrasques de vent, une dizaine de coureurs parmi lesquels le vainqueur de l'édition 2011, l'Espagnol Juan José Cobo (Movistar), ont décroché du peloton, perdant 2 minutes 40 au général.

Mercredi, la 11-ème étape, un contre-la-montre individuel de 39,4 km entre Cambados et Pontevedra, agrémenté d'une côte de troisième catégorie, pourrait redistribuer les cartes entre les favoris. Rodriguez s'élancera avec 53 secondes d'avance sur son premier poursuivant Chris Froome (Sky).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Après avoir déjà levé les bras sur les 2-ème, 5-ème et 7-ème étapes, le jeune Allemand de 23 ans s'est à nouveau montré plus rapide que le champion de France Nacer Bouhanni (FDJ) et l'Italien Daniele Bennati (RadioShack), 2-ème et 3-ème. Gianni Meersman (Lotto-Belisol) doit encore se contenter d'une 4-ème place.Les Espagnols Javier Aramendia (Caja Rural), qui signait là sa quatrième chevauchée au long cours sur cette Vuelta, et Adrian Palomares (Andalucia), ont mené l'échappée du jour. Partis au tout début de cette 10-ème étape, ils auront compté jusqu'à 6 minutes 40 sec d'avance sur le peloton. Mais celui-ci les a toujours eus sous contrôle, et le duo, repris à 32 km du but, a donc bien dû se résigner à subir la loi des sprinters. Dans un final marqué par les bourrasques de vent, une dizaine de coureurs parmi lesquels le vainqueur de l'édition 2011, l'Espagnol Juan José Cobo (Movistar), ont décroché du peloton, perdant 2 minutes 40 au général. Mercredi, la 11-ème étape, un contre-la-montre individuel de 39,4 km entre Cambados et Pontevedra, agrémenté d'une côte de troisième catégorie, pourrait redistribuer les cartes entre les favoris. Rodriguez s'élancera avec 53 secondes d'avance sur son premier poursuivant Chris Froome (Sky). Sportfootmagazine.be, avec Belga