Chapitre 4 : qui est le meilleur footballer de tous les temps d'Allemagne ?

Ça fonctionne ainsi : nous vous présentons une liste de dix noms parmi lesquels vous définissez votre top 3. Nous établirons un top 3 général sur base réponses des lecteurs. Dans le magazine de la semaine prochaine nous vous présenterons un contenu exclusif sur notre numéro un, qui sera peut-être également le vôtre. Ci-dessous vous lisez une brève déscription de chacun des dix joueurs. Scrollez en bas pour voter.

--

Franz Beckenbauer

Champion d'Europe (1972), champion du monde (1974), 3 CE1 avec le Bayern (1974, 1975, 1976), une Coupe du Monde des clubs (1976) et 4 titres de champion d'Allemagne. Der Kaiser y a ajouté 4 titres aux USA avec le New York Cosmos et encore un en Allemagne avec Hambourg. Et il a été élu 2 fois Joueur Européen de l'Année. Bref, un palmarès incomparable.

Fritz Walter

Avec Uwe Seeler, Franz Beckenbauer et Lothar Matthäus, il est un des quatre capitaines honoraires de l'équipe nationale. Et un des footballeurs allemands les plus populaires de tous les temps. Le stade du club où il a fait toute sa carrière, Kaiserslautern, a été baptisé à son nom. Et la fédération allemande lui a accordé le titre de Golden Player, à savoir le meilleur footballeur des dernières 50 années.

Gerd Müller

Der Bomber s'est fait remarquer dès sa première saison avec le Bayern en marquant 35 buts en 32 matches. Puis il a continué à affoler les compteurs : 401 goals en 441 apparitions. En 1972, il a scoré 85 fois, pour le Bayern et l'équipe allemande. Et il est devenu champion d'Europe cette année-là. Deux ans plus tard, il a conquis le titre mondial. Avec le Bayern, il a gagné notamment 3 éditions de la CE1 et il a été 4 fois champion national. En 1970, il a été élu Joueur Européen de l'Année. Et il a fini 4 fois meilleur buteur de la CE1.

Günter Netzer

Un des rares joueurs allemands légendaires à ne pas avoir joué au Bayern. Ce médian offensif était élégant sur le terrain et flamboyant en dehors. Il a disputé 297 matches pour le Borussia Mönchengladbach (un titre et une Coupe), 85 pour le Real Madrid (2 championnats et 2 Coupes) et 26 pour les Grasshoppers. Il a pris une part importante dans le titre européen en 1972 mais il n'a joué que 21 minutes sur la route du titre mondial en 1974.

Karl-Heinz Rummenigge

Quand il est arrivé au Bayern, Franz Beckenbauer a dit que ce Rummenigge n'arriverait à rien. Mais il est arrivé à quelque chose ! C'est surtout après les retraites de Beckenbauer, Gerd Mûller et Sepp Maier qu'il est devenu un pilier à la fois du Bayern et de l'équipe nationale. Il était encore réserviste lors de la victoire en CE1 en 1976, mais en 1980 et 1981, ses buts ont contribué au titre national du Bayern. C'est l'époque où il a été élu Joueur Européen de l'Année. Il a été champion d'Europe avec la Mannschaft en 1980.

Lothar Matthaüs

7 titres nationaux et 2 Coupes de l'UEFA avec le Bayern, la Coupe du Monde et le Championnat d'Europe avec l'Allemagne, et le titre italien avec l'Inter. Seul manque au palmarès de celui qu'on surnommait "la machine à coudre" : la Ligue des Champions. Il a joué la finale en 1999 contre Manchester United, on s'en souvient...

Philipp Lahm

Il a joué plus de 500 matches pour le Bayern et est devenu le deuxième footballeur allemand, après Oliver Kahn, à jouer 100 matches en Ligue des Champions. Il a fêté 8 titres de champion national, il a gagné la Ligue des Champions et la Coupe du Monde des clubs, et il était le capitaine de l'équipe allemande sacrée championne du monde en 2014.

Sepp Maier

Ce gardien légendaire du Bayern (473 matches, personne n'a fait mieux) et de l'équipe allemande a lui aussi accumulé les trophées. 4 fois champion d'Allemagne, 3 Ligues des Champions, le titre mondial, le titre européen, 3 fois meilleur footballeur allemand de l'année et gardien allemand du siècle.

Uwe Seeler

Il a disputé 22 matches de phases finales de Coupe du Monde, en 4 éditions, de 1958 à 1970. Et marqué 9 buts. Mais cet attaquant de Hambourg n'en a gagné aucune. Il a même failli en jouer 5. Mais il n'avait pas été retenu pour l'édition gagnante de 1954 alors qu'il avait déjà fait ses débuts en équipe nationale. L'entraîneur de l'époque, Sepp Herberger, le trouvait trop jeune. A 16 ans, il jouait déjà en équipe première de Hambourg.

Wolfgang Overath

Il était tellement attaché à son club, Cologne, qu'il a toujours refusé les offres pour aller ailleurs. Ce club a été sacré champion en 1964 et Overath était son chef d'orchestre. C'était un médian génial qui associait technique, vision du jeu et force de travail. C'est pour tout ça qu'en équipe nationale, il a souvent été préféré à Netzer. Il a joué 81 matches. Et il a été champion du monde en 1974.