La pub et les Diables Rouges, ça marche. Même si l'équipe nationale a brillé par son absence lors des quatre derniers grands tournois internationaux, son sponsoring n'est pas en baisse, au contraire. Coca-Cola a prolongé son contrat pour deux ans et Inbev devrait faire de même en fin 2010. Nike n'est plus l'équipementier des Diables Rouges mais a été remplacé par Burdda (apport de 800.000 euros par an et du matériel pour une valeur de 350.000 euros). Citibank a cédé sa place à ING et Kia à Audi qui fabrique son nouveau modèle (A1) dans son usine de Forest.

Un bon match contre l'Allemagne (recette spectateurs: un million d'euros bruts, droits de télévision: un million aussi) serait encourageant pour les sponsors. Directeur du marketing de l'Union Belge, Roland Louf souligne l'importance de l'apport de Georges Leekens. Les sponsors apprécient sa disponibilité, sa présence lors de certains événements commerciaux, etc. En cas de bon match contre l'Allemagne, Leekens sera diablement populaire...

Pierre Bilic

La pub et les Diables Rouges, ça marche. Même si l'équipe nationale a brillé par son absence lors des quatre derniers grands tournois internationaux, son sponsoring n'est pas en baisse, au contraire. Coca-Cola a prolongé son contrat pour deux ans et Inbev devrait faire de même en fin 2010. Nike n'est plus l'équipementier des Diables Rouges mais a été remplacé par Burdda (apport de 800.000 euros par an et du matériel pour une valeur de 350.000 euros). Citibank a cédé sa place à ING et Kia à Audi qui fabrique son nouveau modèle (A1) dans son usine de Forest. Un bon match contre l'Allemagne (recette spectateurs: un million d'euros bruts, droits de télévision: un million aussi) serait encourageant pour les sponsors. Directeur du marketing de l'Union Belge, Roland Louf souligne l'importance de l'apport de Georges Leekens. Les sponsors apprécient sa disponibilité, sa présence lors de certains événements commerciaux, etc. En cas de bon match contre l'Allemagne, Leekens sera diablement populaire...Pierre Bilic