L'objectif est très clairement d'améliorer le système de poursuites disciplinaires sur base des images télés. Un système vertement critiqué par le directeur général du Standard Pierre François ces dernières semaines et qui devra se faire désormais "sur base de critères fixes", a indiqué mardi le directeur-général de la Pro League Ludwig Sneyers.

Les récents transferts "polémiques" se sont également invités dans les discussions du conseil d'administration. La Pro League a ainsi travaillé avec l'Union belge de football sur la simplification et la professionnalisation de certaines commissions de la fédération.
Dès la saison prochaine en effet, la qualification d'un joueur ne se fera plus par le Comité exécutif mais bien par une nouvelle commission, la Commission des litiges, qui sera composée de membres indépendants et non-affiliés à des clubs.

Simplification, professionnalisation et indépendance
Deux commissions vont ainsi faire leur apparition pour la saison 2013-2013 : la Commission des litiges du football rémunéré et la Commission des litiges d'appel pour le football rémunéré.

La première absorbera le Comité sportif actuel, la Commission de contrôle, le Comité exécutif ainsi que la Commission pour la répression de la falsification de la compétition football rémunéré.

La Commission des litiges d'appel absorbera elle le Comité d'appel et la Commission d'appel pour la répression de la falsification de la compétition football rémunéré.

La Commission d'évocation, le parquet fédéral ainsi que la Commission d'enquête continueront eux à exister (mais probablement sous une forme différente).

Les Commissions de litiges comporteront différentes chambres, qui elles-mêmes devraient comporter trois personnes (le président et 2 membres). Des membres, choisis par le Comité exécutif de l'Union belge en concertation avec la Pro League et la Ligue nationale de football (clubs de D2), qui devront être bilingues ainsi qu'absents de toute fonction de direction au sein d'un club depuis au moins trois ans.

Cette réforme a déjà été présentée aux clubs de première division (League Pro) ainsi qu'aux clubs de deuxième division (Ligue nationale de football). Les trois instances vont la retravailler avant qu'elle ne soit définitivement adoptée et effective pour le début de la saison 2012-2013.

Ce nouveau système disciplinaire sera ensuite appliqué (et adapté) au football amateur, ce qui est normalement prévu pour juin 2013.

La Pro League a également décidé lors de son Conseil d'administration mensuel que le championnat 2012-2013 débuterait le week-end du 27-29 juillet 2012.

Par ailleurs, c'est la firme spécialisée Accord Group qui a été choisie par les membres de la Pro League pour la désignation du nouveau président de la Pro League (dont le nom devrait être connu fin février).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'objectif est très clairement d'améliorer le système de poursuites disciplinaires sur base des images télés. Un système vertement critiqué par le directeur général du Standard Pierre François ces dernières semaines et qui devra se faire désormais "sur base de critères fixes", a indiqué mardi le directeur-général de la Pro League Ludwig Sneyers. Les récents transferts "polémiques" se sont également invités dans les discussions du conseil d'administration. La Pro League a ainsi travaillé avec l'Union belge de football sur la simplification et la professionnalisation de certaines commissions de la fédération. Dès la saison prochaine en effet, la qualification d'un joueur ne se fera plus par le Comité exécutif mais bien par une nouvelle commission, la Commission des litiges, qui sera composée de membres indépendants et non-affiliés à des clubs. Simplification, professionnalisation et indépendance Deux commissions vont ainsi faire leur apparition pour la saison 2013-2013 : la Commission des litiges du football rémunéré et la Commission des litiges d'appel pour le football rémunéré. La première absorbera le Comité sportif actuel, la Commission de contrôle, le Comité exécutif ainsi que la Commission pour la répression de la falsification de la compétition football rémunéré. La Commission des litiges d'appel absorbera elle le Comité d'appel et la Commission d'appel pour la répression de la falsification de la compétition football rémunéré. La Commission d'évocation, le parquet fédéral ainsi que la Commission d'enquête continueront eux à exister (mais probablement sous une forme différente). Les Commissions de litiges comporteront différentes chambres, qui elles-mêmes devraient comporter trois personnes (le président et 2 membres). Des membres, choisis par le Comité exécutif de l'Union belge en concertation avec la Pro League et la Ligue nationale de football (clubs de D2), qui devront être bilingues ainsi qu'absents de toute fonction de direction au sein d'un club depuis au moins trois ans. Cette réforme a déjà été présentée aux clubs de première division (League Pro) ainsi qu'aux clubs de deuxième division (Ligue nationale de football). Les trois instances vont la retravailler avant qu'elle ne soit définitivement adoptée et effective pour le début de la saison 2012-2013. Ce nouveau système disciplinaire sera ensuite appliqué (et adapté) au football amateur, ce qui est normalement prévu pour juin 2013. La Pro League a également décidé lors de son Conseil d'administration mensuel que le championnat 2012-2013 débuterait le week-end du 27-29 juillet 2012. Par ailleurs, c'est la firme spécialisée Accord Group qui a été choisie par les membres de la Pro League pour la désignation du nouveau président de la Pro League (dont le nom devrait être connu fin février). Sportfootmagazine.be, avec Belga